mercredi 19 juin 2024

Van Cleef: Compléments d histoire sur l'un de mes joailliers préférés

Une des nombreuses suites de mon histoire des Van Cleef et des Arpels, à retrouver sur;


En 1916 en pleine guerre , Van-Cleef & Arpels lancent une collection "Touch Wood" qui doit porter chance a ceux qui l'ont acheté place Vendôme.


1916-  Ce monsieur avait du offrir une de ces bagues porte bonheur de chez Van Cleef & Arpels à sa femme.

1916

 Tout commence il y a fort longtemps, 600 ans avant Jésus Christ. À cette époque, chez les Perses, on touchait allègrement du bois pour se mettre dans la poche le Dieu du feu Atar. Car pour ce peuple, le bois abritait le feu sacré. Dans la mythologie grecque, Zeus, le roi de tous les dieux, a pour attribut le chêne. Et en Egypte antique, on considérait que le bois avait un magnétisme.

Une référence au Christ chez les chrétiens
Sachez qu’au Moyen-Âge, les chrétiens eux aussi touchaient du bois en référence direct au Christ, qui s’était sacrifié sur la croix de bois avant de ressusciter. Comme quoi, ça marche.

Et quand on n’a pas de bois, on se touche la tête, car une autre expression dit que certaines personnes ont une tête de bois et parfois l’âge tendre. Avoir une tête de bois, c’est être têtu.(Stéphane Bern)



1916 le Touch Wood Bijou pour superstitieux


1920 20 décembre publicité créée par Emile Puissant.  Emile Puissant d'apres René Sim Lacaze  "jouissait d'une confiance absolue de la part de son Beau Père Alfred Van Cleef" mais, et là il ne fait que conforter mon idée, celle d’une personne qui est baignée dans l’atmosphère de la maison Van Cleef depuis plusieurs mois, il ajoute :« Il assurait la liaison entre tous les membres du personnel et avec beaucoup de diplomatie faisait régner, non sans mérite, l’entente nécessaire entre les vendeurs, presque tous de la famille Arpels »


1920 Louis Arpels "drague" sur le trottpir devant VCA à Deauville


19 fevrier 1921 dans le journal Le Radical, Alfred Van Cleef s'était fait avoir et avait acheté un bijou volé à un escroc


1922 dans Chicago Tribune: " La fin de l'année marque une sorte de relâchement dans l'effort accompli, et c'est sans doute le moment même de faire des cadeaux. On y voit encore le nom de nos bijoutiers préférés Van Cleef & Arpels, ils réapparaissent dans les journaux et nous nous demandons ce que leur ingéniosité s inépuisable nous offrira. L'année dernière, c'était l'audace nouveauté d'une vente de bijoux d'une valeur de six millions de francs qui étaient vendu en quatre temps. Les mots ne parviennent pas à décrire son succès. Cette année, il y aura une vente spéciale de dix millions de francs de bijoux, l'Exposition donc sera en soi un événement sensationnel

Comme rien ne réussit comme le succès,notre Grande Exposition doit éclipser, au-delà de l'imagination, tout ce qui a été fait jusqu'à présent. ..........................
Demandez le catalogue chez Van Cleef & Arpels . Cette vente est strictement offerte gracieusement où tous les prix sont indiqués. 
Cette vente est strictement réservée à la clientèle privée. Exposition et vente du 11 décembre au 30 décembre.

Mais qu'avait-elle donc fait cette jeune Rose Adèle Schliemann pour déclencher les foudres de Alferd, Salomon et Jules Arpels. Sa maison fut saisie et vendue au 32 rue Hoche à Strasbourg? Mise a Prix 30.000francs


Maison de Rose Adèle Schliemann 32 rue hoche à Strasbourg


Les Voleurs de Perles en 1922
Un- courtier -en bijoux, M. Termplier. avait confié au mois d`avril  dernier, à M. Van Cleef & Arpels, joaillers place Vendôme. deux perles fines estimées à 40.000 francs. Peu après, les perles disparaissaîent. Or, avant-hier,l'une d'elles fut. présentée à M. Templier Celui-ci avisa Ia police judiciaire et le voleur fut bientot retrouvé. C'était un espagnol Fernando Martinez  habitant 27 bis, rue  la jonquière qui avait profité  d'un court passage à la maison Van Cleef et Arpels pour dérober les perles. Il les avait, remises à son frère "Louis Raphael bijoutier" , 2, rue Chabannais.
Celui-ci, qui n”ignorait pas leur provenance, les avait confiées à un courtier fort honorable, lequel vint les offrir en vente à M. Templier. les  frères Martinez ont été envoyés. au dépot.



1923 a agrandir sur ordi pour lire


1923 dans "La Femme Chic"



A agrandir sur ordinateur: Cannes 27 janvier 1923 Concours de voitures fleuries, Alfred et Esther y sont en photo. Ils résidaient à la Villa Champfleuri qui était une très belle maison.


Villa Champfleuri construite vers 1880 sans doute pour James Bland. Achetée par Marino Vagliano en 1925, la propriété est agrandie en 1928, époque probable des transformations de la maison et du jardin sous la direction de Danaé Vagliano. La propriété est vendue par Basile et Etienne Vagliano en 1961 à la S.C.I Champfleuri qui fait construire en 1964 l'immeuble actuel par les architectes parisiens Abro S. Kandjian et Zaharia à l'emplacement de la maison, mais en respectant le jardin de Danaé Vagliano.
Je n'ai trouvé que cette photo, elle a été détruite par des promoteurs.


1923 dans le journal la Renaissance


1923 La Renaissance


1923


16-12-1923 dans le journal Le Matin


1 janvier 1924

1924 dans le "Jounal des étangers" Alfred Van Cleef à droite.


C'est une publicité de la super crème ROKALON du 01/12/1924 


1926 dans le magazine FANTASIO l' humour de l'époque.

Mme K..., la femme d'un banquier israélite du boulevard Haussmann, est une femme élégante, mais qui exagère le nombre de ses bijoux.
Elle porte en même temps boucles, colliers, bracelets, bagues et pendentifs. Lorsqu'elle arriva au casino de Forges-les-Eaux, la semaine dernière, accompagnée du jeune B... que l'on a coutume de rencontrer avec elle, M..., l'auteur connu, s'approcha et, la saluant avec assez d'impertinence :
« MM. Van Cleef et Arpels, sans doute ? ››


1925 dans Renaissance de l'Art Français


30-11-1928 dans la revue "Le Courrier" 
Van Cleef et Arpels, commerce de la joaillerie, bijouterie, orfèvrerie, diamants, perles, metaux precieux, etc., 22, place Vendôme, Paris. - Société en nom collectif transformée en Sociéte à responsabilite limitee a compter retroactivement du ler fevrier 1928, et avec adjonction de Mr Arpels (Louis). - Capital primitif de 1.050.000 fr. represente par des apports faits en especes par Mr Van Cleef (Alfred), Arpels (Salomon dit Charles). et Arpels (Jules dit Julien). a concurrence de 350.000 fr. Chacun est porté a 3.000.000 de francs :
 A concurrence de 1.947.000 fr. par attribution de leur valeur actuelle aux fonds de commerce, materiel et aménagements ; b) à concurrence de 3.000 fr.par rapport en especes de pareille somme effectuée par Mr Arpels (Louis). Le capital de 3.000.000 de francs est divise en 3.000 parts de 1.000 fr. réparties comme suit : MM. Van Cleef  999 parts ; Arpels (Salomon dit Charles , 990 parts ; Arpels (Jules dit Julien), 999 parts ; Arpels (Louis), 3 parts. e


1929 dans l'Art Vivant



1930 René Robert est un artiste complet que je ne connaissais pas avant d'avoir étudié la Famille Van Cleef, et de découvrir qu'il avait remplacé René Sim Lacaze comme directeur artistique et qu'il avait été nommé directeur administratif en 1941 à la suite de l'Aryanisation de Van Cleef et Arpels.
J'ai donc recherché sa trace, mais peu de documents existaient sur lui.


les Echos le 14-11-1930



 La crise des diamantaires; Un journaliste acerbe  en 1930 dans "le Cri du jour"

M.M.Arpels et Van Cleef dînaient, l'autre soir, chez Nine, la fameuse hôtesse de la rue Victor-Massé, où fréquente Tout-Paris, et ils attiraient tous les regards par cette singularité qu'ils étaient chargés de bijoux comme une chåsse : bague de brillants et saphir à chaque doigt, bracelet-montre cerclé de diamants au poignet, chaîne en platine au gilet, épingle de diamants à la cravate... On soupçonnait que leurs poches étaient pleines d 'écrins... « De mauvais plaisants émirent l'hypothèse que, par ce temps de crise, ces messieurs portaient leur fortune sur eux, car les diamantaires passent pour avoir présentement d`autres ressources que celles qu'ils se procurent en oflrant leur marchandise en gage à leurs créanciers...
MM Arpels et Van Cleef ont d'ailleurs le bijou facile. Ils l'ont prouvé lors de leur élévation dans la Légion d'Honneur. Ce sera, nous dit-on, un des plus curieux chapitres du Chemin des Croix, qui va bientôt sortir des presses.

Chez Nine à Pigalle devint un endroit à la mode où les truands voisinaient avec les hommes politiques. les hauts fonctionnaires, les femmes du monde les plus en vue. Une clientèle en  regardait une autre. Nine s'agrandit en achetant la boutique voisine et son restaurant se transforma en l`un de ces lieux parisiens où il est de bon ton de se montrer.


1er fevrier 1931: agrandissez la photo pour voir ce magnifique collier de Van Cleef & Arpels 

1er fevrier 1931:  dans "l'Art Vivant" Les VCA avaient mis un an à réunir ces rubis pour ce magnifique collier en diamants baguettes



1932 dans l'Art Vivant: Un bracelet et un collier émeraudes et diamants de Van Cleef & Arpels.


31-12-1932  dans "l'Echo du Nord " le Talisman, lisez mon article.
https://histoiredesvancleefetdesarpels.blogspot.com/2014/09/un-talisman-de-van-cleef-et-des-petites.html


1er janvier 1933 dans l'art vivant un tres beau sautoir de Van Cleef & Arpels


18/12/1933 dans la Croix du Nord


23/03/1934 dans le journal VU


24/03/1934 dans "VU", agandir la photo sur ordinateur , cela en vaut la peine


18-04-1934 dans VU

                                                          

1934-04-18 Journal VU  Mme Arpels et à droite Renée Rachel Puisssant Van Cleef.  Madame Louis Arpels est tres en valeur, tailleur de Maggy Rouff , et Renée Rachel avec son mauvais profil, en Chanel.


1934 dans le journal "VU"  belle page sur VCA


01/03/1935 dans le "Journal des Etrangers" la Minaudiere


01/04/1935 Etonnant cette adresse "La Minaudière" place Vendôme


1 er décembre 1936 dans la revue "Jeune"


1936 dans le Journal "les Modes" très beaux bijoux de Van Cleef & Arpels sur une robe de Jean Patou


1937 Revue "La Belle France"


25/06/1937 


1 er juin 1937 La voupe en or massif  Violet Byrrh des pèches sportives , magnifique objet d'art ciselé par MM Van Cleef et Arpels (enfin.... par leurs ateliers!!!)


1er janvier 1938 dans les annales de la propriété industrielle procedure Veuillet contre la société Van Cleef & Arpels et Rubel Frères


28-09-1938 les Archives commerciales de France, c'est signé Jacques Arpels, mais il n'a jamais digéré de ne pas etre désigné comme  le dirigeant de la maison VCA.


1941- Coco Chanel , Mr de Chambrun et Madame, Née Laval: Josée Laval, née Josette Pierrette Laval le 2 avril 1911 dans le 10 arrondissement de Paris et morte le 9 janvier 1992 à Neuilly-sur-Seine, est une figure du régime de Vichy. Elle est la fille de Pierre Laval et l'épouse de René de Chambrun, ce fut une amie de Renée Rachel Van Cleef.


01-08-1939 dans " le Journal des etrangers"


fin 1940 creation d'une décoration de la croix rouge française.
La maison Van Cleef a été Aryanisée, un administrateur a été nommé par les nazis et le gouvernement de Pétain, Les membres des deux familles sont exilées, la patronne Renée Rachel Puissant Van Cleef s'est réfugiée à Vichy en zone provisoirement libre ou VCA possède une succursalle , Jacques Arpels est dans le midi de la France ainsi que Lea Arpels et Esther Van Cleef. C'est donc l administrateur et la nouvelle direction qui vont gérer la Maison et les publicités jusqu'en octobre 1944.


Regardez bien le bracelet montre Cadenas de Van Cleef & Arpels au poignet de la Duchesse de Windsor lors de sa visite aux Etats Unis en 1941


Merveilleuse publicité en 1942  dans la revue "La Femme Chic"


1942  Van Cleef & Arpels


Après le dessin de la publicité, ( car pendant la guerre il y eut peu de photos publicitaires) le bracelet Vague a été réalisé, photo de 1942.


01-01-1942 revue "Images de France"


1943 dans "La Femme Chic"


Publicité en allemand de Van Cleef & Arpels dans une revue,


Cela sent le règlement de compte en 1945 par Jacques Arpels car les Walewyk étaient des amis de Alfred Van Cleef: voir mon article: 
Vu la complexité de ces familles je fis appel à Gaby Laws dont les travaux de généalogie sont reconnus. 
Réponse de Gaby:
Je pense que c'est comme ça:Jacob / Jacques Walewyk était marié à Bertha Lacloche, ils ont un fils Arthur Walewyk qui a épousé Rachel Walewyk.
Arthur et Rachel a eu un fils Jacques, né vers 1909 à Madrid, il était bijoutier et en 1941, il rendit visite à son ami H. Winston, 620 5th Avenue, New York (Harry Winston de la bijouterie).Mais aussi la famille Walewyk se connecte à Schoonhoed et Marcus (ma famille aussi) et ils avaient des entreprises en tissus et couture, etc :signé Gaby



Clip turquoise, diamants et rubis, poudrier en or gravé, bracelet or pavé de diamants. Collier pavé de diamants par Van Cleef & Arpels en 1947 dans la revue : "Prestige de la qualité"


Maurice ChevaIier a quitté I'Europe aussitôt après le Festival de Cannes. Il est venu en Amerique presenter la version commentée de « Le Silence est d'or ».
Quand il est de passage à New-York, il ne manque jamais de venir passer une soirée au Morocco. En général, il vient accompagné de Mme Arpels et de son mari qui étaient déjà avant-guerre ses grands amis. Louis Arpels est le célèbre bijoutier qui a ses magasins place Vendôme et dans la Cinquième Avenue.


1949-08 dans " les dernieres nouvelles d'alsace"


En 1951 dans la revue France Illustration , une "minaudière de VCA"


1952 Van Cleef & Arpels firent beaucoup de publicités dans "La Vigie Marocaine"


1952 Sac de Violette Cornille productrice de sacs à main, au centre, un coeur de diamants par Van Cleef & Arpels


Les caves de Saint germain des prés en 1952 , Madame Arpels porte  le diadème de Joséphine de Beauharnais



1952 dans le journal "Combats"


1952


1953


1990 journal Air France les Parfums Van Cleef & Arpels fabriqués par Sanofi


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hésitez pas a laisser des commentaires, même anonymes et je répondrai

Alfred Bernard MEYER : l'émail au service de la joaillerie, mais aussi de la peinture impressioniste

 De tous temps, les émailleurs on été associés aux Joailliers Alfred-Bernard Meyer est né à Paris le 22 juillet 1832 dans le 8 eme arrondiss...