vendredi 12 janvier 2007

Histoire de l'alliance 3 anneaux en trois ors de Cartier



Le premier anneau triple fut créé par Louis Cartier pour Jean Cocteau en 1920.
Le poète avait ébauché une théorie rapprochant le symbole de la Chevalière et celui des anneaux de la planète Saturne.
Cocteau avait fait la connaissance de Louis Cartier pendant la Première guerre mondiale dans un hôpital militaire.
Rencontrant plus tard, Louis Cartier, il lui définit avec plus de précision ses idées sur la symbolique de ces trois anneaux.
Il commanda deux de ces anneaux . Un pour lui...,et l'autre pour Raymond Radiguet l'auteur du diable au corps.




Ces anneaux après avoir connu une gloire internationale, sont toujours à la mode .
Ces trois anneaux enchevêtrés, avaient été fabriqués en fils demis joncs, platine,or jaune, or rose 750/1000° (18 carats) source Cartier et Anne Ward.
Longtemps considérée dans les milieux initiés, comme « la » bague d'amour des homosexuels, que ces derniers portaient à l'instar de Cocteau et de Radiguet à l'auriculaire, son histoire originelle a peu a peu disparue.
D'autant que Claude Arnaud, dans son livre sur Jean Cocteau Chez Gallimard  précise: 
"Cette liaison entre deux écrivains se caractérise, contrairement à d'autres, basées sur le sexe, par une émulation au niveau de l'intelligence de l'écriture, l'un et l'autre des comparses fusionnant dans un égal amour du texte littéraire, du style, de la poésie. En cela elle est unique. Ce qui n'empêcha pas Cocteau, par sa fréquentation du grand monde aristocratique, de façonner un Radiguet sauvage en jeune bourgeois portant monocle et frac, aussi à l'aise avec Marie-Laure de Noailles qu'avec le comte de Beaumont; la fusion se faisait dans tous les domaines!"

Dans les années 1970, cette bague fut lancée en série et en trois tailles et est devenue une alliance de mariage, de plus en plus demandée par les couples hétérosexuels.



François de Gouy, Georges Auric, Raymond Radiguet, Bernard Nathanson, Jean Cocteau, Jean Hugo, Russel Greeley copyright PVDE rue des archives

Une autre version a été donnée par Michele Heuzé, Jean Cocteau aurait fait réaliser cette bague d'après un modèle russe pour son amie la princesse Nathalie Palay, descendante des Romanoff. 
les anneaux symbolisant l amour, l amitié, la fidélité, je m'en tiens a ma version.

Je me dois de signaler une explication de Mr Rainero de la Maison CARTIER, mais alors que dire de :Ces trois anneaux enchevêtrés, avaient été fabriqués en fils demis joncs, platine,or jaune, or rose 750/1000° (18 carats) source Cartier et Anne Ward.

"« Contrairement à ce qu'on lit souvent, rien dans nos archives ne permet d'affirmer que Jean Cocteau a dessiné ou participé à la création de ce bijou, créé par la maison en 1924 », indique Pierre Rainero, directeur de l'image, du style et du patrimoine de Cartier. Effectivement, cette pièce déclinée en bracelet triple est arborée dès 1925 par la célèbre décoratrice d'intérieur Elsie de Wolfe, ce qui semble attester qu'il ne s'agissait pas d'une commande spéciale ni d'une pièce unique. Et pourtant, une légende tenace va naître en raison d'un cliché présentant le poète arborant ostensiblement à l'auriculaire non pas une, mais deux bagues achetées au joaillier parisien. Cette légende affirme que l'artiste a contribué à la naissance du célèbre bijou qui avait une destination toute particulière.
Cette hypothèse est soutenue en premier lieu par la date de l'achat. En 1924, Jean Cocteau ne va pas bien. La mort de Radiguet, quelques mois, auparavant l'a laissé désespéré, découragé et en proie à l'opium. L'exhibition inattendue de ce duo de bijoux semble donc immanquablement se faire l'écho d'un amour disparu. Autre élément scellant pour les décennies à venir la proximité de l'artiste et de la création : le style de la bague, qui diffère de la production Cartier des années 1920. Louis Cartier est alors au pinacle de sa créativité : refusant de suivre les écoles, il prépare l'Exposition internationale des arts décoratifs et industriels. Sa prédilection se tourne davantage vers la virtuosité et l'association de matériaux sophistiqués que vers la retenue enclose dans ces trois anneaux.

Enfin, l'affinité de la bague trois anneaux (rebaptisée Trinity lorsque la maison en fera le centre d'une collection) avec l'aura du poète est renforcée par le fait que ce bijou est porté dans les années 1930 par une amie de Cocteau, la princesse Natalia Pavlovna Paley, fille du grand-duc Paul Alexandrovitch et de son épouse morganatique la princesse Olga Paley. Ces faisceaux de présomptions font que, même si la paternité de Cocteau semble exclue du point de vue de la maison Cartier,"SIC
cet objet mythique n'en porte pas moins, dans ses lignes entrecroisées, la puissance de l'artiste, l'éloquence d'un univers et, plus important encore, l'intensité d'une passion. Comme si ce bijou avait vocation à réconcilier les histoires de l'orfèvrerie et de la création artistique, qui avaient pris des directions différentes depuis le XVIe siècle après avoir été intimement liées. Légende ou pas, le cas Cocteau-Trinity-Cartier peut servir d'exemple aux apprentis joailliers : un bijou n'est terminé que lorsque le client lui a insufflé l'immatérielle substance de sa personnalité§

Toujours est il que Trinity n'existe que depuis 1970 alors que la trois anneaux de Cocteau date des années 20!!!

De plus: 

Ce texte de Anne Ward; co-écrit avec John Cherry, Charlotte Gere, et....Barbara Cartlide en 1981 n'a pu être le fait d une invention, et publié sans l'accord de Cartier à l'époque.
Alors???


Et puis dans la revue "La Femme" du 21-11-1945, pourrait t on me donner une explication sur le fait que des pretres refusaient à cette époque (le mariage pour tous n'existait pas) de bénir cette alliance, serait ce a cause de ?????


Ce doit être une histoire de gros sous, de déposer un brevet une fois Cocteau mort .


Entre autres Jean Cocteau disait
"Si je préfère les chats aux chiens, c'est parce qu'il n'y a pas de chat policier"
Pour ceux que la nudité de Radiguet interesserait , un bon blog:
http://www.lesdiagonalesdutemps.com/article-raymond-radiguet-et-jean-cocteau-113599965.html



1 commentaire:

N hésitez pas a laisser des commentaires, même anonymes et je répondrai

La Saga Varangoz, Berquin Varangoz, Aristide Fourrier, Daniel Mousseaux: La ménagerie de CARTIER, mais aussi des travaux pour FALIZE, BOUCHERON ou FABERGÉ

  Charles Marcellin Varangoz , d'après son acte de déçès  avait 69 ans le 26-10-1899, il serait donc né en 1830 à Salins les bains  dans...