mercredi 19 août 2009

Rachel Puissant née Van Cleef est retrouvée;


Le vrai luxe ce serait d' avoir accès aux archives de la Maison Van Cleef et Arpels de Paris, à moins que certaines pièces aient disparues et maintenant je sais que certaines ont disparues
le groupe Richemont n'y est pour rien, il a hérité d'une histoire faussée par l'un des membres de la famille.
C'est bien d'une famille dont nous parlons, puisque de nombreux Arpels ont épousé des Van Cleef mais force est de constater que la mort d' Alfred Van Cleef a modifié l'esprit de la Maison. Alfred avait reçu une formation de Lapidaire chez David et Grosgogeat, ses successeurs étaient des commerçants.
Nous recherchions avec mon compère ce Charles Arpels, nous avions des indications avec la tombe de Monsieur Salomon Léon Arpels et Thérese Mayer qui se trouve au Cimetière Montparnasse à Paris, les informations circulant sur le net (et que certains nous avouent avoir été données par le service communication de VCA ) disaient qu'il était le frère de Esther (bricolée en Estelle) sensé être mort à Auschwitz, c'était impossible pour les dates, alors j'ai effectué un travail de généalogiste, moins facile d'Avignon que de Paris, j'ai téléphoné au cimetière de Montparnasse, on m'a confirmé qu'il était mort en 1951, j'ai insisté sur le fait qu'il était sur le mur de la Shoah...mort a Auschwitz!!
L'employée s'adressa à une collègue, que j'entendis dire "Le corps venait du Vésinet"
Immédiatement je suis rentré en contact avec une femme charmante de l'état civil du Vésinet qui m'a promis de m'adresser son acte de décès.
M'étant ravisé, je lui ai demandé de le scanner pour me l'adresser plus vite, elle le fit.
Donc Salomon dit Charles , est le fils de Salomon Léon et Thérèse Mayer, ce n'est pas le Salomon fondateur, mais c'est son fils, témoin la citation concernant sa légion d'honneur! Et il est mort dans son lit au Vésinet.



ARPELS Salomon Léon Charles, dit Charles né le 21 juillet 1880, à Paris.
demeurant 22, place Vendôme, à Paris.
bijoutier joaillier ; membre bienfaiteur du bureau de bienfaisance du Ier arrondissement et de
nombreuses sociétés philanthropiques. Grand prix à l'exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de Paris (1925) ;
organisateur et exposant à l'exposition de New York (1924). Officier d'académie, médaille d'or
des Assurances sociales, etc. secteur(s) d’activité : Bijouterie, OEuvres sociales.
grade(s) dans la Légion d’honneur : chevalier le 22 mai 1926. date(s) du dossier : 1925-1926.
fait l’objet d’un dossier dans Léonore : Non.
F/12/8497

Au passage j'attire votre attention sur ce fichier "Leonore" pour les récipiendaires de la légion d'honneur . Pour les Van Cleef et Arpels, je n'ai trouvé aucun des trois , Alfred, Esther, Salomon dit Charles, ce fichier aurait il été purgé pendant la dernière guerre de tout ce qui était Juif?
Peut être que le général Brécard Grand Chancelier de la légion d'honneur, lorsqu'il a été nommé par le Marechal Pétain le 1/8/1942, Président du comité d'attribution de la Francisque Gallique a supprimé les fichiers des juifs, vu les lois de Pétain. Rappelons le serment de ceux qui recevaient la francisque.




"Je fais don de ma personne au Maréchal Pétain, comme il a fait don de la sienne à la France, je m'engage a servir ses disciples et à rester fidèle a sa personne et à son oeuvre"

Serment prononcé par François Mitterrand au printemps 1943 en recevant la francisque N° 2202 , ce après le retour de Pierre Laval . 2626 personnes ont reçu cette Francisque qui était fabriquée par le Magasin Van Cleef et Arpels.



Il se trouvait a l'Hotel du Parc, là ou logeait le Maréchal: voir ce lien d'ou j'ai tiré la photographie de l'immeuble ou se trouvait la Maison Van Cleef et Arpels de Paris et les appartements du Maréchal Pétain.
A la fin de mon article :
http://richardjeanjacques.blogspot.com/2009/06/van-cleef-arpels-suite-et-peut-etre-fin.html
Il y la photo d'une francisque c'est l'insigne que pouvait se procurer les admirateurs du Maréchal, celle là était fabriquée pour la Zone occupée par la Maison Arthus Bertrand, alors que celle qui se trouve ci-dessus était fabriquée pour la Zone Libre par la Maison Augis de Lyon. Mais les officielles, numérotées en or, ou or et diamants ont été fabriquées par Van Cleef et Arpels. Surprenant!!


http://www.pensezbibi.com/les-voyages-de-bibi/vichy-hotel-du-parc-troisieme-etage-1158

Figurez vous, que sans aucun renseignement, nous sommes arrivés a retrouver ce que cherchent nombre de gens depuis 67 ans ou est passée Renée Puissant?
La fille du Fondateur de VCA , Alfred Van Cleef et Esther Arpels.
Comment ai je retrouvé, plutôt ou?... aux Etats unis,.....

J'ai trouvé des fiches établies par un notaire généalogiste

J'avais observé une indication sur plusieurs fiches "Voir dossier Van Cleef Mme Puissant N° n9787 de 1944" sur celle de " Lucie Esther Van Cleef" et même sur la fiche de Mélanie Meyer la femme de Salomon décédée en 1918 se trouve cette annotation.

et puis cette date 1944... le peu de gens qui croyait avoir une petite information parlaient de 1942!!!


Et j'ai pu consulter 4 fiches, sur madame Puissant, l'une des quatre a fait accélerer mes pulsations cardiaques "est décédée à Vichy(allier) le 12/12/1942, voir son dossier 1944 N° 9787"

Grâce à la gentillesse de l'état civil de la ville de Vichy, leur service a retrouvé l'acte de dècés:
Elle avait eu plusieurs identités, du moins, elle s'est fait appeler de différentes manières
Elle est née Rachel Van Cleef et a épousé le 28/12/1917 Emile Louis Alphone Puissant
Elle se serait mariée à Vincennes.
Au Bottin Mondain de 1937 il est écrit "Madame Puissant 11 rue Villaret de Joyeuse Paris 17°"
Grâce à l'amabilité de madame Albane de Maigret du Bottin Mondain, j'ai pu apprendre qu'a la même adresse habitaient Mr Alfred Van Cleef et Madame née Arpels.
Donc pas de doute c'est la bonne Rachel, je ne sais comment fonctionnaient les papiers d'identité avant la guerre...mais on la trouve aussi a Renée Rachel Van Cleef.....et Renée Blanche Van Cleef et elle a souvent employé ce dernier nom lors de ses voyages aux Etats Unis.
Elle aimait l'aventure, les Voyages, elle avait connu après la mort de son mari Emile Puissant, Nancy Cunard la fille de l'héritier de la Cunard Line
Elle avait donc vécu dans son sillage et celui de Peggy Guggenheim , Picasso, Max Ernst.....mais dans les années 40 elle a fait beaucoup d'aller et retour vers New York, certains disent qu'elle aurait fait passer le stock VCA aux états unis, maintenant que nous savons qu'elle est décédée à Vichy.
Mais tous les Arpels ont voyagé énormément pendant la guerre, c'est un travail un peu fastidieux que de reprendre les fiches d'arrivée au port de New York , mais c'est très utile pour comprendre
Au moins Alfred Van Cleef a t il connu le NORMANDIE

Cela fait rêver ce bateau mythique pour les français, J'ai retrouvé son voyage un an avant sa mort en 1937

Cliquez pour agrandir les photographies



Notre histoire continue,
Ou est inhumé Alfred Van Cleef le fondateur de VCA? On dit qu'il est dans le midi?





























Mais histoire de se détendre , ce qui est arrivé à Hélene Arpels la femme de Louis Arpels, l'une des 10 femmes les mieux habillées du monde, en fouillant dans les poches de son mari!!!

C'était il y a 55 ans.


http://www.time.com/time/magazine/article/0,9171,823585,00.html


mardi 4 août 2009

RHODONITE: Pierre des Tsars


Son nom vient du Grec rhodon qui veut dire rose.
Cette plaque mesure 17 cm sur 18 cm et 2 cm d'épaisseur, pas de quoi faire un cercueil. Mais avec un gros bloc de Rhodonite, on peut tailler un Sarcophage. Celui de la tsarine Maria Alexandrovna, née Marie de Hesse-Darmstadt, premiére épouse du Alexandre II , Tsar de toutes les Russies. Mariée le 28/4/1841, elle décède le 8/6/1880, ils eurent 8 enfants.



















Les Romanov reposent tous dans la Cathédrale Saint pierre et Paul à Saint Petersbourg, et tous leurs sarcophages sont en marbres blancs, même le dernier Tsar qui avait été massacré et pour lequel il a fallu effectuer des analyses ADN avant de le ramener dans cette Cathédrale. Tous en marbre blanc sauf deux:
Celui de Alexandre II et de Maria Alexandrovna.
Taillé dans un seul bloc avec sur le sarcophage la croix Orthodoxe . Croix dont l'élément inférieur est incliné, contrairement à la tradition Catholique qui veut que le Christ ait eu les deux pieds cloués d'un seul clou, les orthodoxes pensent que les deux pieds du Christ étaient cloués séparément. L'étude du Suaire de Turin leur donne raison.
A coté de la tsarine le Sarcophage du Tsar Alexandre II en Jaspe vert de l'Altaï

Leur poids est de six tonnes chaque environ.
Sarcophage et non tombeau, le tombeau est un monument construit au dessus de l'endroit ou est enseveli un corps , le sarcophage contient le corps, dans l'Antiquité les Sarcophages étaient en calcaire, on pensait qu'ils hâtaient la disparition des chairs en détruisant les corps non incinérés d'ou l'étymologie du nom, en grec Sarcos (Chair , viande) et Phagein (manger, dévorer)



La Rhodonite est un silicate de manganèse, peu fragile avec une dureté de 5,5 à 6, 5 mais pas trop dure non plus, car il a fallu le creuser, ce bloc de pierre.
On la trouve aux USA, en Autralie, en Afrique du Sud à Madagascar mais surtout en Russie et à l'époque d'Alexandre on extrayait la rhodonite des mines de Sedelnikova dans l'Oural.
beaucoup d'objet de grande taille se trouvent au musée de l'Ermitage.

Il est rare de trouver des cristaux transparents en Rhodonite
certains sont découverts au New jersey, ou en Australie ou Brésil
Quelques uns ont été facettés pour des collectionneurs.


















Il peut y avoir confusion avec des verres translucides roses dont l'indice de réfraction sera proche, avec le grossulaire massif, densité et dureté proche, avec aussi le "Purpurina", verre de fabrication russe, dont l'opacité était obtenue(d'après Jean Paul Poirot) par le développement de cristallites rouges en formes de rameaux branchus! Ce verre ne serait plus fabriqué depuis la Révolution d'Octobre, on aurait perdu le secret de fabrication.
Evidemment on peut la confondre avec la Rhodocrosite sa cousine proche, mais j'ai toujours expliqué une petite méthode à mes apprentis: la Rhodonite c'est rond, c'est en apparence tendre, on a envie de la sucer, la Rhodocrosite, c'est croquant, craquant.

Sur la première photographie, en haut de cet articles, les veines noires, c'est du manganèse

samedi 25 juillet 2009

4 de chiffre et Bagues de Marchands















La rue des Teinturiers à Avignon, la maison du "4 de chiffre", cette définition me gratte l'occiput.
Sur cette façade, une marque comme il en existe tant à Avignon.

















J'ai été prévenu, a Avignon, il y a de nombreux historiens de grande pointure, mais pour moi c'est une marque religieuse. Une croix de Lorraine, un Chrisme en travers, une croix inversée et un coeur.



"Si la dimension chrétienne du « quatre de chiffre » ne semble faire aucun doute, il n'en demeure pas moins que de nombreuses marques sont susceptibles de lectures plus « ésotériques », et que ce symbole a pu servir en certains cas de signe de reconnaissance entre les membres de sociétés initiatiques. On sait que, précisément, la géométrie occupe une place prépondérante dans certaines de ces sociétés. Cette dimension particulière fournit la clef de l'énigme et fait l'objet de l'étude de J.-M. Mathonière, qui constitue en même temps une approche de l'aspect le plus fondamental du « Trait » des bâtisseurs."


De là je me suis souvenu d'une bague ancienne de Marchand, et de manière générale, des bagues de marchands. Les marchands européens se faisaient fabriquer des bagues dont le chaton était gravé pour être imprimé sur de la cire . Depuis le début du XIV eme siècle, en Angleterre , en France, en Italie, en Germanie, les nobles ou les gens de conditions utilisaient des Blasons, les bague héraldiques italiennes étaient particulièrement belles.
Mais les Marchands n'avaient pas la licence de porter un blason.
Dès lors ils se servirent souvent comme marque, de symboles composés de croix ou de chiffres ou de signes d'une appartenance à une profession. Ces gravures qui permettaient d'obtenir en contre partie une cire à leur sigle leurs permettaient d'authentifier une lettre, ou une marchandise expédiée bien loin, et que le récepteur de la marchandise comprenait.
En France, nombre d'imprimeurs utilisaient ce quatre de chiffre comme marque d'Imprimeurs ou "Ex libris" en voici certains!



Mais ils n'étaient pas les seuls,.... témoin cette bague de Marchand Anglais datant du 15 eme siècle, "bague mémento mori", bague "cachet" pivotante, sur l'une des faces une tête de mort avec les mots "CREDE ET VICISTI" (Crois et tu as vaincu) et de l'autre son cachet en forme de quatre de chiffres avec lequel il identifiera ses biens.

Le quatre est un chiffre important dans la symbolique des nombres, en premier ce sont les 4 éléments de la terre!!
mais aussi voir cet article des Balladins de la tradition:
http://www.bldt.net/Om/spip.php?article487

ou le quatre de Chiffre des compagnons tailleurs de pierre.
http://www.bldt.net/Om/spip.php?article491




4 de chiffre sur une bague de marchand de Germanie


Ci contre bague en or de Marchand Néerlandais ou de Germanie de la Collection Franks au British Muséum de Londres, comme la plupart des bagues de cet article.

"O MATER DEI MEMENTO MEL,
HANS VA PARGHEM"
O mère de dieu, souviens toi de moi, Hans Van Parghem.

An centre un 4 de chiffre sur une étoile à six pointes.






A gauche: Depuis le temps que je croise cette bague dans des livres, j'avais la photo en noir et grâce à l'amabilité du British Muséum de Londres ou elle se trouve, je peux partager ce cliché en couleurs avec vous.
A l'intérieur d'une bordure perlée, une marque de Marchand difficile à interpréter, et à l'intérieur le nom du propriétaire et ce fait est rare:

HENRY SMALE

en écriture Gothique et sur les cotés(on appelle cela les épaules) une fleur de Lys.







Ci dessous une bague "R" gravée en creux, avec son cachet de cire.Certains avaient pensé que les nombreuses bagues avec un "R" appartenaient à des gens de la suite du Roi Richard III d'Angleterre, Puis de nombreux documents ont été découverts dont le sceau représentait un "R" dont le prénom était Robert ou Roger et dont certains étaient marchands.
Une seule initiale représentait souvent le prénom, tel le testament d'Anne Brickys"Une bague cachet en or avec un "A"et une tête de Corbeau.

Les bagues cachets allaient devenir plus rares au XVII° siecle.
Etaient apparues les chatelaines pour les montres, et le sceau à cette époque se portait sur une chaine qui tenait le tout.




Une bague Française, en Bronze, un nom Français est gravé en Caractères gothiques sur la table : GUILLEMACON: soit Guillaume Maçon ou Guillaume le Maçon avec le marteau du maçon entre deux étoiles , en haut, une palme.



Diverses bagues de Marchands
Je dévie un peu, mais c'est une bague professionnelle aussi.
Bague ci-dessous:


Ci dessous une bague gravée

VIVAT REX ET LEX
Vive le Roi et la loi










Ces bagues étaient offertes par un avocat ou un fonctionnaire de justice à l'occasion de sa nomination.
Ces bagues datent de la fin du 15 eme.Il faudrait revenir a cette mode pour donner du travail à nos bijoutiers.



Pour en revenir au quatre de chiffre
Ci dessous photographie de marques sur des plombs











Comment tracer un quatre de chiffre avec un compas , comme un maçon

Voir l'excellent site de Jean-Michel Mathonière





http://www.compagnonnage.info/pages/reseaux.htm

Avec mes remerciements à la mesure de leur gentillesse, au British Muséum de Londres qui m'a permis de publier de nombreuses photographies de leur imposante collection de Bagues

vendredi 17 juillet 2009

Elsa Schiaparelli: Poudrier déssiné par DALI


























Ce n'est pas un téléphone!
C'est un poudrier dessiné par Dali

Un poudrier compact "téléphone" en métal doré, de la laque noire pour imiter le cadran des téléphones de 1935.
Les Chiffres sont émaillés ainsi que les lettres, au centre une plaque en laiton sur laquelle est gravée
"Emma ME.2.3950"
Il n'y a pas de signature, pas de poinçons, mais Dali était un grand ami de Elsa et pouvait dessiner toutes sortes de choses pour ses défilés et cet objet est une pièce unique , réalisée à la main pour un défilé haute couture de l'hiver 1935.
Est ce un bel objet? de bon gout, je ne sais, mais je le trouve interessant par le prix atteint.
Ce poudrier qui ne vaut rien en matière a été vendu par maitre Cornette de Saint Cyr dans une vente début juillet 2009.
Ce qui me parait intéressant c'est que cet objet bijou ( un poudrier) était estimé 1500 à 2000€ ce qui me parait raisonnable, mais le jeu des enchères, la bêtise des hommes (mais je me trompe), le flair pour une future revente, l'amour d'Elsa ou de Dali? toujours est il qu'il a fait 32499€, pourquoi pas 32500?

Elle est née à Rome , dans un palais, le palais Corsini, famille aristocrate, assez intellos.
très vite elle devint curieuse de tout ce qui touchait à l'art, elle décida de s'orienter vers la mode, bien que ne sachant ni coudre , ni assembler une robe, mais Elsa avait la volonté, savait rassembler autour d'elle des amis artistes comme Bérard ou Jean Cocteau, Dufy, Dali, Léonor Fini, Giacommetti.
Elle utilisa leur folie surréaliste et grâce à Paul Poiret qui la coachait, elle fit une part des années 30.




Coco chanel parait il, la detestait, l'une disait que la couture était un art, l'autre un métier. En 1922 elle arrive a Paris, lancée avec l'aide de ses amis , elle s'installe rue de la Paix.
Le succès lui permet d'avoir 800 ouvrières en 1939, mais la guerre arrive et elle part aux Etats Unis. Elle regagne la France la guerre finie, le journal "Elle " lui ouvre ses pages, mais le New look de Christian Dior et la Rigueur de Coco Chanel éclipsent tout, les années ont passé
Elle s'éteint en 1973


samedi 4 juillet 2009

Memento Mori: Bagues, Montres

La mort et le sablier du temps, "Vanitas" me semble la meilleur représentation des "memento mori"


SOUVIENS TOI QUE TU VAS MOURIR


Vanitas vanitatum omnia vanitas (vanité des vanités, tout n'est que vanité) en gros (comme on dit maintenant) "tu peux bénéficier de tous les plaisirs de la vie, de tous les honneurs, etc mais rappelle toi que la Mort te guette"
Plus précisemment au début de ce texte Hebraique:
"J'ai élevé des ouvrages magnifiques, j'ai bâti des maisons et j'ai planté des vignes: j'ai eu des serviteurs et une nombreuse famille, et de grands troupeaux de boeufs et de brebis. J'ai entassé l'argent et l'or, le revenu des rois et des provinces,j'ai eu des musiciens et des musiciennes... en tout cela je n'ai vu que Vanité, affliction d'esprit; rien de stable sous le soleil."

La Renaissance , favorisa ce type de bijoux consacrés à une certaine "mélancolie" ce thème de la Vanité est amené par l'influence des Calvinistes et dura jusqu'au XVII ° siecle.
Le christianisme dans son ensemble influença cette "mode" en insistant sur le Paradis contre l'Enfer, en rappelant sans cesse la mort et ses règlements de comptes.
Cette bague en est le témoin, avec un crâne qui repose sur des os croisés, mais qui comporte quand même des diamants.

Quelquefois ces bagues associaient les symboles des bagues "Fede" (bagues nuptiales) et ceux des bagues "memento mori"


Vous retrouvez la tête de mort, les serpents de la corruption et les crapauds de la Sagesse, sur le couvercle de cette bague.

A l'intérieur de la tête de bague , forme de livre ou est inscrit un passage de la bible, il se trouve un gisant, un crane et un sablier.













Bague se trouvant au "British Muséum" a qui j'ai demandé des photographies, mais!!!!!!! je n'ai pas de réponse.




Sous l'anneau on peut observer les mains jointes des bagues Fede alors que sur l'anneau , on retrouve Adam et Eve mangeant la pomme de la connaissance et chassés du paradis.

Je ne sais ce que dirait une jeune fille de nos jours si elle recevait cette bague pour ses fiançailles!

Alors de la bague à la montre, la distance était courte, ces montres étaient surtout destinées aux dames, de l'horlogerie macabre, mais tellement "in" pour l'époque ou les religieux prônaient la repentance et l'abnégation, sauf si cela concernait la religion!!

Cette montre se trouve au Musée D' Ecouen
Elle a été fabriquée Par Denis Martinot vers 1620


Cliché des musées nationaux pris par René- Gabriel Ojéda

Il faudrait plusieurs pages pour faire connaitre la Dynastie Martinot , c'est la plus longue dynastie de l'histoire de l horlogerie.
Ils ont tenu des emplois officiels pendant plus de deux siècles.
Denis Martinot père était établi sur le pont aux changes horloger de Henri IV et de louis XIII, Denis , fils de ce Denis fut le père de Claude, Charles et Pierre, il est né vers 1585 . Il prend la suite de son père comme horloger du Roi en 1611 Il est également Gouverneur de l'horloge du palais. A ce titre , il touchait 25 livres tournois pour les mois de Janvier, fevrier et mars 1616.
Il émargea dans les comptes de la maison du Roi de 1611 à 1636

Cliquer pour agrandir. Tableau tiré du dictionnaire des Horlogers Français de Tardy



Cette autre montre se trouve aussi au Musée d'Ecouen, elle est de Jean Rousseau (1606- 1684
Cliché Jean Schormann


Ci dessus bague "Memento Mori, fabrication de Marc Lagisse en 1650 à Geneve, rare et belle bague qui faisait partie de l'extraordinaire collection Sandberg, disséminée par la

merveilleuse maison "
"Antiquorum", à Geneve en 2001, cette bague faisait partie aussi de cette collection Sandberg disséminée par ces Auctioneers,, c'est une belle et encore plus rare bague , elle a été fabriquée en 1715 par James Harmar à Londres.
Ensemble de bagues Memento Mori (avec l'autorisation du British Muséum)


Alors , comme la mode est un éternel recommencement et que les idées qui sortent de notre pensée sont quelquefois et même souvent, influencées par des choses vues, Damien Hirst en 2007

a fait une copie de crane(grandeur nature) en platine et l'a recouvert de 8601 diamants, sous le nom de "For The Love Of God" (Pour l'amour de Dieu).
Il l'a mis en vente et cet oeuvre macabre est partie pour 74 millions d'Euros (A quand le squelette entier?)














D'autres ne sont pas en reste non plus
Tel Laurent Picciotto le créateur du site
" Chronopassion"

Site intéressant qui diffuse une cote des montres. Il a fait graver des "memento mori" sur une "Reverso" de son stock.
Mais je trouve les cranes plus sévères que celui de Damien Hirst, dont le crâne a l'air de rigoler, comme ceux des trains fantôme de ma jeunesse


http://www.antiquorum.com/


http://www.chronopassion.fr/