samedi 26 novembre 2022

Les LABITTE, Joailliers: De Labitte à Labarte en passant par Victor Hugo


Ce très joli collier de perles fines a été fabriqué par les frères Labitte dans les années 1850.


Ne pas se fier au dessin de ce poinçon qui figure dans un ouvrage très récent


Ne pas se fier entièrement non plus à cette description : les lettres L.L.


Voici le vrai poinçon des frères Labitte; Lettres L.F. Symbole Une clef Breguet avec une étoile en haut dans un losange vertical, insculpé en 1842
 

Les frères Labitte  étaient installés en 1842, au 11 rue du renard St Sauveur. C'était une toute petite rue qui existait déjà sous Philippe Le Bel. Une rue très étroite qui commençait à la rue Saint-Denis, n° 255 et 257 et finissait à la rue des Deux-Portes, n° nos 12 et 14. Elle ne mesurait que 113 mètres de long Le dernier numéro impair était le 11.


Peu de bijoux des frères Labitte sont en circulation, où reconnus comme tels, ceux qui restent font preuve d'un travail soigné.
La maison Millon a revendu ce bracelet Napoléon III Bracelet en or jaune 18k (750 millièmes) formant un large ruban rigide, ouvrant et articulé, à décor ciselé sur fond d'émail noir, orné au centre d'un motif de fleurette centrée d'une opale épaulée de diamants taillés en rose.  Poids brut : 57,7 g. Tour de poignet 17,5 cm env. 



BRACELET NAPOLEON III
En or jaune articulé et finement ajouré, dessinant des rinceaux et motifs floraux, retenant cinq perles baroques probablement fines, rehaussées d'une succession de diamants de taille rose. 
Poinçon de maître : Labitte frères. Vers 1850. Diamètre interne : 6 cm environ. Poids : 71,2 g. Un bracelet en diamant, perle naturelle et or 18 carats, vers 1850.
C'est la définition de HVMC

Un bracelet en perles, diamants et or du milieu du XIXe siècle, par Labitte Frères
Le bracelet effilé de conception ajourée serti à l'avant de perles graduées sur un entourage de volutes avec des motifs feuillagés sertis de diamants taille ancienne, le dos composé de maillons articulés avec volute gravée motifs entre bordures cannelées, vers 1840, poinçons français, diamètre intérieur 5,8 cm, perles non testées pour l'origine naturelle Poinçon de maître LF pour Labitte Freres, Definition de Christie's
Ce ne peut être 1840 les Labitte n'avaient pas de poinçon Je pense que c'est plutôt 1850-55.

En 1850 les frères Labitte se mettent en société pour 10 ans



Bon sang, mais c'est bien sûr !! Victor Hugo a écrit sur un Labitte, bijoutier ! Un tour sur une étagère de mes bibliothèques et je sors deux livres.



Histoire d'un crime est un essai de Victor Hugo sur le coup d'État perpétré par Louis-Napoléon Bonaparte le 2 décembre 1851.


Ou tous ces morts étaient des insurgés, des brigands, d’après le langage officiel, et l’on voit que parmi eux se trouvent en nombre des négociants, des rentiers, des propriétaires, qu’il s’y rencontre même des nobles ! Ou tous étaient des curieux, des hommes inoffensifs, et alors, qui ne pourra jamais excuser la conspiration militaire d’avoir volontairement, inutilement, sans aucune nécessité, sans le moindre prétexte sérieux, versé tant de sang innocent ?



Alors Victor Hugo, avec la Force de son Verbe va écrire 

De plus bas que le bagne, de plus bas que l'enfer. C'est la pensée de Caligula exécutée par Papavoine.
Xavier Durrieu entre sur le boulevard. II le raconte : J'ai fait soixante pas, j'ai vu soixante cadavres. Et il recule.
Etre dans la rue est un crime, être chez soi est un crime. Les égorgeurs montent clans les maisons, et égorgent. Cela s'appelle chaparder dans l'infâme argot du carnage. Chapardons tout ! Crient les soldats. 
Adde, libraire, boulevard Poissonnière, n°17, est sur sa porte. On le tue. Au même moment, car le meurtre est vaste, fort loin de là, rue de Lancry, le propriétaire de la maison n° 5, M. Thirion de Montauban, est sur sa porte ; on le tue. Rue Tiquetonne, un enfant de sept ans, nommé Boursier, passe ;
On le tue. Mademoiselle Soulac, rue du Temple, n° 196, ouvre sa fenêtre ; on la tue. Même rue, n° 97, deux femmes, mesdames Vidal et Raboisson, couturieres, sont chez elles ; on les tue. Belval, ebeniste, rue de la Lune, n° 10 est chez lui ; on le tue. Debaecque, negociant, rue du Sentier, n° 45, est chez lui ; Couvercelle, fleuriste, rue Saint-Denis, n°257 est chez lui ; Labitte, bijoutier, boulevard Saint—Martin, n° 55, est chez lui ; Monpelas, parfumeur, rue Saint—Martin, n°181, est chez lui ; on tue Monpelas, Labitte, Couvercelle et Debaecque.


Charmant collier collerette
En or jaune (750) réalisé en « fil couteau » orné de vingt-six perles boutons blanches en serti griffe, retenant des pampilles disposées en chute, formées d’une ligne de roses et petits diamants taille ancienne, dix-sept interrompues par une perle blanche, et toutes terminées par une perle goutte baroque.
Fermoir cliquet dissimulé sous l’une des perles boutons. Poinçon d’orfèvre : Frères Labitte (1842-1869) Louis Joseph Charles. Poids brut : 73 g. - Long. : 34,5 cm.


Les frères Labitte   sont deux, Louis Joseph et Charles,  en 1853, toujours Rue Renard Saint Sauveur, rue aujourd'hui disparue  


1878 Un autre Labitte, je ne pense pas qu'il soit de la même famille.
Il y eut aussi des frères Labitte qui tenaient à cette époque un asile d'aliénés, dans d'horribles conditions et qui firent l'objet à l'époque d'une très grande campagne de presse.



Un bracelet Labitte Frères en or 18 carats et émail serti de diamants taille rose et de perles
Revendu par la maison d'enchères Bukowski à Stockolm, 




Les frères Labitte vont cesser d'exercer en 1869 c'est Pierre Sabé qui va reprendre le fonds de commerce et le poinçon. Les frères Labitte sont déclarés au 42 boulevard de Sébastopol


1881 Le successeur des Frères Labitte  Pierre Sabe est lui, installé au 34 boulevard de Sébastopol
-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

Mais un autre LABITTE, Maurice de son prénom va s'installer comme bijoutier en 1951. Labitte a cette époque est devenu un nom difficile à porter et Maurice Labitte va devenir Maurice Labarte.

Pourtant autrefois, Labitte était le surnom du casseur de pierres, l'équarisseur de pierres à arêtes vives puis a pris le pas, l'autre sens :  biroute, quéquette. Nom du sexe de l'homme ou du mâle. Ce terme est vulgaire. Synonyme : pénis, bitte, verge.

En 1951 Maurice Labarte crée son entreprise à la Rochette en Seine et Marne. Il est aidé par son épouse et travaillent dans le sous-sol de son Pavillon.
En 1961 Mr Labarte crée une S.A.R.L. ?   Il va travailler à façon en exclusivité pour Jacques Lenfant.


Jacques Lenfant, fils de Georges Lenfant, les redistribue à de grandes maisons dans le monde.
En 1967-68 Maurice Labarte  s'agrandit et emploie 22 personnes.


Des brevets sont déposés par Maurice Labarte et Jacques Lenfant comme celui-ci-dessus, déposé aussi à l'international.


Bracelet et bague "'paillette"' en or 750/1000° travail à façon de Labarte pour la maison Lenfant en vente chez Aguttes: https://www.aguttes.com/



C'est une paire de grandes créoles en or jaune 750/1000° modèle "paillettes" de l'atelier Georges Lenfant, l'une est signée Cartier, et numérotée Le poids est de 44,9 grs et c'est la technique et la fabrication à façon de Maurice Labarte.


Poinçon de maître de la société Labarte


Bracelet tressé double "paillette", façon de Labarte poinçon de Lenfant


Autre vue d'un poinçon de maître de Maurice Labarte



Or, Jeudi 15 décembre 2022, 14h30   la maison AGUTTES 164 bis, avenue Charles-de-Gaulle, 92200 Neuilly-sur-Seine va procéder à une vente rare de bijoux poinçonnés par Maurice Labarte,  en vente chez Aguttes: https://www.aguttes.com/


C'est un bracelet ceinture qui pour 19.7 cm de long pèse 123 grs 20, bien que le poinçon sur ce bracelet soit de Georges Lenfant, c'est une fabrication de Labarte en vente chez  Aguttes: 


Le collier Ceinture lui ne pèse que 102 grs pour 47 cm, or 750/1000° par Labarte, en vente chez Aguttes:  https://www.aguttes.com/ ainsi que les deux pièces ci-dessous.



Le bracelet ceinture déployé


C'est un bracelet Ruban de Labarte il pèse 51 grs 60

C'est un bracelet réalisé selon la technique des tissus, Passementerie, macramé où aussi l entrecroisement des fils de certaines armures d'autrefois (comme la cotte de mailles) La technique de Lenfant et Labarte consistait souvent à serrer et à presser les mailles (généralement de la polonaise) et que la surface soit travaillée. Il peut être réalisé alors toutes sortes de combinaisons.
Le fond peut être enfoncé, tout ou partie, traité au burin, a l'échoppe, à la fraise. Le tissu peut aussi être matricé, estampé à la presse ou au balancier dans une matrice décorée, ou alors tel que ce tissus plus haut, guilloché, gravé, lapidé à la main ou à la machine


Une bague chaine d'ancre travail à façon de Labarte pour Lenfant et destinée à la maison Hermes.
Ensemble collier et bracelet avec maille paillette alternée avec une maille classique, bague 3 ors paillette en vente chez Aguttes.

1979 la SARL ne fabrique plus pour un client unique et travaille directement avec d'autres horlogers ou bijoutiers.


Labarte Paris va créer sa propre collection et produire son catalogue.
Contrairement à ce qui est écrit dans le dictionnaire des bijoutiers joailliers, Monsieur Lenfant ne va pas reprendre la société Labarte, et lorsqu'en 1985 Maurice Labarte part en retraite, c'est Mr Thabuis, qui était dans l'entreprise depuis 1979 qui va lui succéder en ayant acheté la majorité des parts.
En 2001 la société est en redressement judiciaire et le 30/04/2002 c'est la liquidation.

Remarques, compléments, m'écrire à richard.jeanjacques@gmail.com


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hésitez pas a laisser des commentaires, même anonymes et je répondrai

BIJOUX DE DEUIL: en fontes de fer, où en fontes de Berlin.

Perpetuer le souvenir d'un être cher, il faudrait remonter à Richard II et la guerre de cent ans, puis aux Méménto Mori, à la Reine Vict...