dimanche 7 janvier 2024

Hanna Puacz.dite Ganna Walska, croqueuse de maris et de diamants, un choix de bijoux, chers, très diversifié, mais pas toujours heureux.


Hanna sur cette photo a 27 ans et va arriver en France en 1914.
Cliquer sur toutes les photos pour les agrandir

Hanna Puacz est née le 26 juin 1887 à Brest-Litovsk, de parents Polonais Napoléon Puacz et Karolina Massalska. Encore adolescente en 1904, elle n'a que 17 ans,  elle quitte sa maison pour Saint-Pétersbourg où elle épouse en 1907, le premier de ses six maris, Arcadie d’Einghorn.
C'etait un vrai Baron russe, Arcadie d'Eingorn  . Ils se marièrent en 1904 mais le mariage fut dissous deux ans plus tard. Le baron est mort de tuberculose en 1915.

Une fois installée dans la haute société, elle se fait remarquer par le Tsar Nicolas II — il fait même peindre son portrait. Est-ce donc lui qui lui offre le saphir de 200 carats, issu de la collection royale, que la belle revend aux enchères en 1971 et dont personne ne se soucie de la provenance avant les années 1990 ?


Le photographe de Ganna était Jean Reutlinger et pour dater la photo , retenons que Reutlinger est décédé le 22 aout 1914 au début de la guerre, donc la photo est d'avant 1914.

En 1914, elle arrive en France, où elle adopte son nom de scène : Ganna Walska. qui veut dire "divine Valse" et commence une carrière de chanteuse de cabaret. Elle va  partir  à New York, où elle fait connaissance de son second mari, l'endocrinologue qu’elle avait consulté pour des problèmes aux cordes vocales.


. En 1915, elle était à New York, elle voulait devenir une grande chanteuse. Sa carrière de chanteuse a commencé par une série de concerts. 

En 1916, après un bref passage comme actrice de cinéma. Elle fait la connaissance de son troisième mari.
Le 18 février 1918, elle fait ses débuts dans un récital avec Caruso aux Biltmore Morning Musicals en 1920, Alexander Smith Cochran , qui grace à sa fortune, estimée à 80 millions de dollars, la couvrira de bijoux. Cochran semble avoir été immédiatement séduit par la ravissante Ganna ; avant même la fin du voyage, Alec Cochran "a placé de force une bague parfaite en perles orientales" à son doigt en disant que "si d'ici janvier vous ne voulez toujours pas m'épouser, renvoyez cette bague. Je comprendrai qu'Harold Mc Cormick vous préoccupe trop". Après de nombreuses protestations, elle finit par accepter, garda l'alliance et leur mariage eut lieu à Paris en septembre 1920.


La photographie n'est pas nette, mais on se rend compte de l'ensemble. Alec Cochran était le célibataire le plus riche du monde et son cadeau de mariage était « d'aller avec carte blanche chez Cartier et de choisir tout ce qu'elle désirait ». Son choix n'a jamais été révélé, mais il se pourrait bien qu'il s'agisse du fantastique diamant briolette jaune en forme de poire pesant plus de 95 carats, vendu en 1971. À la fin des années 1920, ce joyau était monté par Cartier comme goutte pour l'un des longs sautoirs qui étaient si à la mode à cette époque.



En même temps, McCormick, dépense des milliers de dollars en cours de chant pour elle, et s'arrange même pour qu'elle prenne la tête d'une production de Zazà de Ruggero Leoncavallo à l'opéra de Chicago en 1920. Apparemment, Walska se dispute avec le réalisateur Pietro Cimini pendant la répétition générale et quitte la représentation avant son entrée en scène. Elle devient l'élève de Walther Straram, le 4 mai 1921(wikipedia)



Nous voici à Paris à la mairie du 16 eme, et Harold Mac Cormick qui a 50 ans et résidant à Paris 10 rue de Presbourg, divorcé de Edith Rockfeller depuis le 29/12/1921, épouse Ganna Walska Puacz qui a 31 ans, veuve de José Fraenkel en première noce, et Alexandre Cockran depuis le 9/8/1922 seulement!
Un fait surprenant , il n'y a pas de contrat de mariage.

Harold Fowler Mc Cormick était l'héritier de l inventeur de la moissonneuse-batteuse

Elle est peut être amoureuse mais se fait ouvrir par Mac Cormick un compte à son nom, chez CARTIER, lui versant 100 000 dollars par an, à vie.


En 1922, après son mariage avec Harold McCormick, Ganna Walska achète le théâtre des Champs-Élysées à Paris


Pendule mystérieuse  " porte de temple shintoïste "

Exécutée par Maurice Couet pour le stock de Cartier Paris, en 1923. Cristal de roche, onyx, or émaillé, diamants montés sur platine.  En forme de porte de temple shintoïste, avec colonnes de cristal de roche et d'or émaillé, dont la base est en onyx et en cristal taillé en marches. Le linteau, en onyx, est décoré de corail cabochon et d”un personnage assis en cristal gravé, pieds en l'air. Le cadran en cristal, 
à douze facettes, est suspendu à une traverse en cristal, chiffres en diamants sur fond d'émail noir, avec les  aiguilles en diamants. 
Inscrite dans le registre de stock le 29 janvier 1923 ; vendue le 31 janvier 1923 à Madame  H.F Mc Cormick  c'est a dire (Ganna Walska).
: Fait par Cartier Paris Londres New York gravé sur le socle en or, à l'avant. H. 35 cm, base 24 x 13 cm. Elle se trouve dans la Collection Cartier, CM 09 A23.

L”une des six célèbres pendules mystérieuses en forme de porte de temple shintoïste produites  par Cartier Paris de 1923 à 1925, fruit de la collaboration entre Louis Cartier et Maurice Couet (1885-1963 Toutes ces pièces ont pour caractéristique de combiner des éléments chinois et  nippons, avec ainsi le cadran suspendu à la manière d`un gong chinois Nadelhoffer la  décrit comme « Billeken, le dieu anglo-saxon de la joie ››, et certes la statuette de cette pendule est nommée Billeken sur la feuille du registre. Mais il n'existe aucune divinité  anglo-saxonne ou scandinave de ce nom. Selon Nadelhoffer, il pourrait s”agir d'une pure et simple invention 


Cette dévoreuse de maris, eut quand même quelques problèmes avec chacun d eux, par exemple cet article en 1926.
LA FUGUE ETRANGE DE M. MAC CORMICK
La femme du milliardaire amêrîcaín, la cantatrice 'Gunna Walska, qui est demeurée a bord du "Paris", vient en France pour interprêter Madame Buttefly sur une scène parisienne.
Nous avons annoncé hier que M. Mac Gormick, mari de Mme Ganna Walska, la célèbre cantatrice,
avait quitté brusquement "le Paris" au moment où ce batiment, sur lequel il avait pris passage, allait s'éloigner des quais de N ew-York pour gagner le Havre.
M. Mac Gormick n'a voulu fournir aucune explication sur les motifs qui l'ont poussé il accomplir cet acte plutôt étrange. Mme Walska qui avait commencé par déclarer qu'elle croyait que son mari se trouvait touours à bord, répondit ensuite qu'il la suivrait de peu et partirait sans doute dans huit jours.
Quelques minutes avant le départ du Paris, MMe Walska et Mr Mac Cormick s`étaient laissé photographier ensemble par plusieurs reporters photographes . Les bagages de M. Mac. Cormick sont restés à bord.


DANS LES COULISSES
Hier. en en débarquant à Ia gare Saint-Lazare, M-me Ganna Walska. fut assaillie par les reporters. qui désiraient  savoir de la célèbre cantatrice pourquoi  son troisième mari, le milliardaire Mac Cormick, l'avait brusquement "plaquée" sur le pont du paquebot "Paris" à la minute même du départ.
Mme Walska-Mac Cormick commença d'abord par se facher. Puis, elle prit avec le sourire l'importunité des journalistes. Et elle eut ce mot charmant que rapporte Comœdia : 
--- Moi, je n'ai pas le mal de mer, alors que M. Mac Cormick l'a. On peut avoir le plus grand amour, un mal de  mer abîme tout cela--
Voilà. en effet une explication qui...explíque tout.


En 1926: En 1926, Walska achète l'œuf de Fabergé, le "Duchess of Marlborough"L'œuf a été fabriqué pour Consuelo Vanderbilt, qui est devenue duchesse de Marlborough en 1895 lorsqu'elle s'est mariée avec  Charles Spencer-Churchill, 9e duc de Marlborough.



En 1927, elle crée et dirige la Société Parisienne des Produits de Beauté, entreprise de cosmétiques, qui a son siège 51 rue du Paradis et un salon d'exposition 2 rue de la Paix à Paris. Après Blue Ribbon et Divorçons, Ganna Walska lance Pour le Sport. Mais a cause de la crise de 1929  elle devra fermer sa société.                                                


Le stand de parfums Ganna Walska au salon de la parfumerie à Paris en 1927.


le 16/11/1927


Or strié. jonc émaillé bleu et au centre 1 cabochon saphir pesant environ 150 carats et serti de chaque côté par 54 diamants baguette pesant environ 5,15 carats (18 diamants roses) diamants et 6 saphirs de  petit calibre. Section centrale amovible. ( D'après Parke Bernet) fabrication Cartier.
 Ce bracelet appartenait à Ganna Walska et on peut la voir le porter dans une photo publicitaire pour son parfum éponyme daté de 1927.


Sur son bras gauche le bracelet saphir décrit précédemment.

A propos de son parfum , de son association avec le docteur Voronoff, etc  un bon site:


La maison Walska a présenté son premier parfum, Divorçons (est-ce son humour ?) en 1927 avec deux autres, Cordon Bleu et Pour Le Sport à l'exposition du Palais de Glace à Paris. Son institut de beauté ouvre ses portes au 2 rue de la Paix à Paris en août 1927. Elle ouvre ensuite une autre succursale à Manhattan en 1928 (9 East 54th Street), boutique sœur de celle de Paris, où elle obtient de petites commandes de grands magasins. Le magasin a ensuite été transféré au 655 Fifth Avenue.New York


1928-09-20 GANNA WALSKA'S JEWELS Des pierres précieuses d'une valeur de 2. 000. 000 $ saisies par un agent des douanes» à New York.  

NEW YORK, jeudi. — Madame Walska McCormick, la chanteuse de Paris, a dû remettre des bijoux d'une valeur de 2 000 000 $ aux agents des douanes. Elle les a fait venir de Paris avec la simple déclaration qu'elle était résidente étrangère et qu'ils n'avaient donc rien à déclarer pour l'expertise en douane. Les agents des douanes nient qu'elle ait le statut d'Américaine ; une résidence légale à l'étranger, et ils détiennent leurs joyaux jusqu'à ce que leur résidence soit définitivement établie d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique. Le groupe du chanteur, M. Harold McCormick, s'est arrangé hier soir avec un cabinet d'avocats pour le représenter devant la cour des douanes. Il affirme que, bien que Madame Ganna Walska Mc Cormick ait fait de fréquents voyages aux États-Unis, sa résidence légale est à Paris, où elle est en affaires comme parfumeur. Les inspections des douanes ont également confisqué vingt-neuf bouteilles d'alcool trouvées dans les bagages du révérend John G. Rongetti, recteur de l'église catholique Saint-Antoine à Newark, New Jersey. De nombreux articles fournis dans ses bagages n'avaient pas été déclarés. M. Rongetti a dû payer une amende de 539 $. Il revenait d'une visite en Italie.

1928



Bracelet à tête de dragon en corail et émeraudes Dessiné par Charles Jacqueau ; têtes en corail sculptées par le lapidaire Dalvy ; bracelet exécuté par Lavabre pour le stock de Cartier Paris, 1928. 
Dessin original au crayon, aquarelle et gouache sur calque beige dans le registre de dessins du stock, 1928, p. 39a, archives de Paris, paraphé RR (pour René Révillon)


Or émaillé, têtes de corail sculptées, ornées de cornes en saphirs, les yeux et les dents en diamants, supportant deux boules d'émeraudes taillées en melon de 48,43 carats, les extrémités en onyx. Corail également pour le cannelage autour et au centre du cerclage, avec des motifs emaillés de feuilles, en relief, bleus et verts, de chaque côté.
Inscrit dans le registre de stock le 31 août 1928 ; vendu le 12juillet 1929 à Madame  H.F. McCormick (Ganna Walska) ; vente Sotheby's Park Bernet.
 Le premier exemple de bracelet à tête de dragon aussi élaboré date de 1922 et son dessin d'exécution, avec boules de corail, diamants en crête de coq, boules d'émeraudes et motif d'écailles émaillé sur le cerclage, a été conservé.
Cette piéce, remarquable, est une confluence de sources chinoises, indiennes et peut-être népalaises. 
Par sa forme et le traitement de l'émail, elle s'inspire directement des émaux de jaipur du XIX" siècle : 
La complexité de cette pièce est aussi une bonne preuve de la collaboration qui pouvait s'étabir entre plusieurs ateliers. Selon Nadelhoffer , la realisation de tels bracelets demandait de 250 à 300 heures de
travail. 
La partie la plus astreignante était la découpe des têtes de dragons dans de grandes tiges de corail spécialement importées du Japon, oeuvre du lapidaire. Ensuite, l”atelier de Lavabre fabriquait le reste du bracelet et procédait à 1”assemblage final.
La chanteuse polonaise Ganna Walska, fidèle cliente de Cartier, aimait beaucoup les modèles exotiques de ce genre. Elle possédait un autre bracelet très ressemblant à celui-ci, qui etait aussi un bijou Cartier  Elle avait cinq bracelets en email de Jaipur du même type.


L'idée de ces bracelets semble remonter à. 1919. Dans une analyse du stock de cette même année (cahiers d'idées de Louis Cartier), il est en effet question d'un "bracelet indien pivotant" dont une des branches pivote vers l'extérieur sur une charnière latérale.



Présentés à la vente Parke-Bernet de 1971 Bracelets de Ganna Walska

En 1928, ce saphir de 197 carats est monté en collier pour une fidèle cliente de la maison Cartier, Mrs McCormick, plus connue sous son nom de scène : Ganna Walska. 
Comment l'a elle obtenue???Cette cantatrice croqueuse d'hommes et de diamants va d'ailleurs le faire remonter plusieurs fois au gré de ses mariages avec les milliardaires de l'époque. Mais, il y a moins de deux ans, le fameux saphir russe réapparaît dans le stock de Cartier. « Nous avons des relations privilégiées avec nombre de marchands spécialisés dans les pierres. Ils savent ce qui correspond à notre style. On aime les pierres qui ont un certain caractère ou une dimension historique particulière », livre Pierre Rainero
 Originaire de Ceylan, cette gemme éblouissante a notamment appartenu à la tsarine Maria Feodorovna, qui deviendra impératrice de Russie. Cette figure des Romanov épouse l'empereur Alexandre III. L'impératrice était une amatrice de joaillerie Cartier et goûtait en particulier les saphirs. Lors d'un bal, elle apparaît avec deux énormes saphirs cousus sur les pans de sa robe. Une dizaine d'années après la révolution bolchevique de 1917 et l'exil des Romanov, l'une de ces gemmes se retrouve sur l'établi des artisans de Cartier. Le deuxième saphir reste encore aujourd'hui… introuvable. « Il faut savoir qu'une partie des plus beaux joyaux de la cour impériale russe se trouve parmi le trésor du Kremlin, qui dépend du ministère des Finances. Dans les années 20, le gouvernement soviétique manque de devises et doit vendre une partie des trésors russes », poursuit Pierre Rainero.


Ce grand saphir de Ceylan a été monté aussi sur un autre collier, avec en dessous une émeraude gravée



Hans Nadelhoffer  a expliqué des transformations de colliers de Ganna Walska  et Claudine  Seroussi historienne française du bijou vivant en Angleterre explique : 

Un autre collier de la collection de Ganna Walska. Cette fois avec le saphir bleu Romanov de 197.75 ct. J'ai pensé qu'il serait intéressant de montrer aux différentes incarnations la pierre, dont 4 étaient des colliers pour Ganna Walska. Le saphir faisait partie de la parure de saphir de l'impératrice Maria Feodorovna et était placé dans un devant-de-corsage dont un légèrement plus petit (tout est relatif... ) saphir en forme de poire a été suspendu. On peut le voir sur elle dans un portrait de Konstantin Makovsky (image 2). Il semble que Cartier ait acheté la pierre en privé au gouvernement communiste entre 1925 et 1928, par l'intermédiaire d'un de leurs agents ou d'un intermédiaire. En 1929, le 4e mari de Walska, Harold McCormick, achète un collier à Cartier dans lequel la pierre était posée. Dans ce cadre il y a une émeraude sculptée de 256 ct suspendue à un saphir tonneau de 39.14 facettes et le saphir Romanov est monté sur le côté d'un collier de perles de saphir irrégulières. L'image 3 est de Walska, à peu près à cette époque, habillée comme la comtesse Castiglione portant le saphir dans ce décor. Puis vint une série de transformations. Le livre Cartier de 1984 de Hans Nadelhoffer montre une série de diagrammes qui suggèrent que Walska est retourné chez Cartier pour faire remonter le saphir plusieurs fois (image 4). Suivez les flèches qui commencent par le premier des colliers Walska (j'ai découpé les deux premières images qui traitent de l'émeraude, mais si vous voulez la trouver - c'est à la page 240 du livre Cartier). L'image 5 (à gauche) est une photo d'une incarnation où elle dispense l'émeraude et le collier de perles de saphir, seulement pour revenir à ceux de la prochaine incarnation (à droite). Changeant une fois de plus d'avis, Walska a refait le collier, enlevant l'émeraude, et les perles de saphir ont été ajustées pour apparaître comme dans trois rangées suspendues à une chaîne flexible de diamants et de platine (image 1). On ne sait pas si Cartier a entrepris cette tâche ou s'il s'agissait d'un autre bijoutier. Cette dernière incarnation a été vendue au Parke-Bernet en 1971. Il est réapparu aux enchères chez Sotheby's en 1982 et a finalement été racheté par Cartier en 2013-2014 lorsqu'ils l'ont monté dans un bracelet en diamant.


L émeraude gravée  qu'elle avait fait monter avec le grand saphir, bijou démonté plus tard se retrouve seule à la vente de Parke  Bernet en 1971


Sur ce bijou récent, ne retenir que ce tres grand saphir, de 197,80 .L'impératrice Maria Fiodorovna (1847-1928), épouse d'Alexandre III et mère du dernier empereur russe Nicolas II, a pu après la révolution partir pour la Grande-Bretagne (sa sœur Alexandra était l'épouse du roi Édouard VII), puis au Danemark. Après sa mort, les bijoux sont revenus à sa fille Xenia, qui a commencé à les vendre. L'impératrice avait un faible pour les saphirs - il y avait des pierres très rares et de grande taille dans sa collection (certaines sont maintenant portées en Grande-Bretagne). 
Le plus grand d'entre eux s'est retrouvé dans l'atelier de joaillerie new-yorkais de la firme Cartier en 1928, qui les a ensuite vendus à Ganna Walska.


A la vente Parke-Bernet de 1971, le lot 80 était constitué d'une monture en platine sertie de 10 gros diamants taille rose pesant environ 69,50 carats, de 2 petits diamants taille rose pesant environ 5,50 carats et de 508 diamants ronds pesant environ 27 carats.


Les bijoux se montent et se démontent :
Collier Spectaculaire  remonté a partir de celui de Ganna. Un collier de diamants tient une frange de douze grands diamants taille table (début du 16 eme siecle)avec au dos une feuille d'aluminium, chacun dans des cadres de diamant ronds, le diamant central de taille de table, monté sur platine, (la plupart des gouttes de diamant sont détachables), 15½ pouces.


Ce collier appartint à Doris Duke , mais  les pierres provenaient  en partie de bijoux ayant appartenus à  Madame Ganna Walska qui  furent revendus à Parke-Bernet Galleries, 1er avril 1971, lots 80-82, 83750 $

Lors de la vente Parke-Bernet du 1er avril 1971, Doris Duke a acheté le lot 80 pour 7 250 $, le lot 81 pour 14 000 $ et le lot 82 pour 62 500 $. Elle a probablement combiné les trois lots (un pendentif, des boucles d'oreilles et un collier) pour créer le collier actuel avec un grand pendentif central de style lustre.  Il est intéressant de noter que Walska a apparemment acheté le collier à Cartier au début des années 1930 et l'a modifié à son goût. Lorsque le collier a été mis aux enchères en 1971, le collier est apparu assez différent, mais avec les mêmes gros diamants à dos d'aluminium, chacun dans les bordures de diamant ..


1932???? Pendentif en saphirs, diamants et émeraudes,monture platine au centre 1 saphir de forme hexagonale, poids approximatifd 28 carats et de 2 émeraudes cabochons serties de 6 carats, une rondelle d'émeraude, 5 saphirs taille poire environ 155 carats, 5 diamants baguettes, 54 diamants taille carrée, et 60 diamants ronds pour un total de poids approximatif de 8,15 carats.



Le 10/03/1929 dans "The Paris Times"
UNE AMBITION CHÉRIE ENFIN RÉALISÉE ; 
Mme. Ganna Walska Recevoir une ovation au Carnegie Hall alors qu'elle faisait ses débuts longtemps différés en tant que chanteuse sur la scène de concert à New York.  ....Et pourtant, elle était loin de bien chanter.



1929 elle achète le château de Galluis, à mi-chemin entre Paris et Chartres, où elle reçoit les riches et célèbres avec des galas extravagants


1929-07-01
LA FRANCE ACTIVE 

Bien entendu, la Castiglione n'a fait qu'une bouchée de Napoléon III et pour les beaux yeux de la favorite, il accep■ tera de déclarer la guerre à l'Autriche à côté de Victor-Emmanuel. Evidemment, cette conception des causes de conflit entre les peuples est assez simpliste, mais M. Régis Gignoux n'a pas voulu, évidemment, nous donner une leçon d'histoire.
Nous voici donc en pleine guerre d'Italie. Dans un tableau qui me semble pour le moins inutile, un soldat français blessé, un soldat italien et un prisonnier autrichien échangent, au soir de Solférino, des paroles d'une gouaillerie déplacée.
Las ! La roche Tarpéienne est près du Capitole. La Castiglione est mécontente de l'empereur qui n'a pas parachevé sa victoire, et Napoléon III s'aperçoit aussi qu'il a joué dans cette tragi-comédie un rôle de dupe. La police lui laisse croire en outre que son amie a voulu le faire assassiner. La favorite, blessée dans son ambition et sa vanité, traite vertement l'empereur et décide de se retirer du monde. Volets clos, rideaux tirés, elle vivra seule à la lueur des bougies.
Cette pièce adroite, amusante par ses reconstitutions historiques du Second Empire, est admirablement montée et elle eut produit un plus gros effet si la principale interprète, Mme Ganna Walska eut été pourvue des dons que l'on était en droit d'exiger d'elle. Non seulement elle n'a pas le physique de l'emploi, mais elle a gardé de sa langue maternelle un accent épouvantable.



Bracelet Cristal et Diamants
Comprenant : montures en platine de part et d'autre de nombreuses demi-lunes cristaux sertis de 686 diamants ronds pesant environ 25 carats sur un cordon flexible double brin.vente  Parke-Bernet Galleries du 1er avril 1971. Pas de date de fabrication indiquée par la maison de vente.


1929
Un bracelet similaire fut fabriqué en 1929 pour Ganna Walska, ce fut le premier du genre qui marqua un tournant radical par rapport à la préférence antérieurement aux minces bracelets
C'est un  bracelet souple, de 47 disques hémisphériques de cristal de roche pareillement montés,
une rangée de diamants en haut et en bas et un alignement de trois diamants de taille décroissante sur 1e
bord extérieur de chaque disque. À intervalles réguliers. au dos, barrettes de platine pour renforcer 1”ensemble.


Il en fut fabriqué deux autres qui ont été  inscrits dans le registre de stock  de Cartier le 12 mai 1930
Celui de droite  et le 12 août 1930 celui de gauche ; vendus tous les deux le 10 novembre 1932 à Mrs Michael Farmer. (Gloria Swanson) ; revendus ensemble par Christie”S Genève le 12 mai 1988, lot 576.



1929 L'achat du Théatre des Champs Elysées  n'etait pas accepté par tous Dans le journal,"Les Elites Françaises"
 Nous demanderons. s'il est nécessaire, qu'on etablisse la licence du directeur de Théâtre qu'on crée au besoin l'ordre des Directeurs comme celui des Avocats ou celui des Médecins, que les intéressés réclament. eux-mêmes. Alors, on évitera. ce scandale de voir une Mme Ganna-Walska, régner par ses millions et uniquement par ses millions, sur un théâtre francais. Mais ceci c'est une autre histoire dont nous aurons sans doute l'occasion de reparler sous peu.



DIVORCE EN 15 MINUTES
Le divorce de Mm Ganna Walska, la directrice de Théatre et mécène  de tant d'oeuvres  d'art, bien connue des Parisiens. parmi lesquels elle aime vivre et qui lui sont redevables de belles auditions lyriques a été annoncé ces jours-ci.
Mme Gamma Walska, d'origine polonaise, comme son nom l'indique, avait déjà été mariée trois
 fois. Ses maris, tous hommes célèbres ou riches, furent le baron Arcadie d'Eingorne, le grand neurologiste .M. Joseph Fraenkel et M. Alexaander Smith Cochrane. Son quatrième époux, M. Harold Fowler Mac Cormick, le multimillionaire non moins céIèbre, a obtenu le divorce à son profit par un
jugement rendu en moins de quinze minutes.
La directrice et bienfaitrice des arts n'a droit, par ce jugement, à aucune pension alimentaire. Ce divorce n'aura-t-il pas quelques répercussions sur les destinées de certain grand théâtre parisien et dans le monde de la musique?
Souhaitons la négative.   1931 dans le journal  "L'Impartial"

1931  dans "Paris Plaisirs"
En ce temps-là, donc, le plus beau parti masculin d’Amérique était libre. Le roi des machines agricoles... De précédents divorces lui avaient bien mérité la réputation d’un gentleman merveilleusement indulgent devant la présentation des plus extravagantes notes conjugales. Les mille plus belles filles du monde, les plus élégantes, les plus captieuses, les plus adorables, les plus authentiquement séduisantes entreprirent un siège en règle. Et Mlle Ganna Walska emporta la place. L’Histoire n’a pas encore dit par quel chef-d’œuvre de stratégie flirteuse ou par quelle super-machiavélique intrigue elle força la victoire. Mais le grand public qui, dans sa sagesse, se contente de juger sur les résultats, la considère depuis comme une sorte de championne mondiale de la séduction. Depuis l’événement, quelques lustres ont passé. L’auréole de Mlle Ganna Walska reste intacte, si son profil évolue suivant les lois naturelles. Constatation d’autant plus admirable que l’intéressée n’a pas épargné les gaffes où, norma- lementu, son prestige aurait dû recevoir des atteintes mortelles. Ainsi s’est-elle voulue la plus grande cantatrice in the world. Elle acheta le plus beau théâtre de Paris, offrit de somptueux cadeaux à qui voulait bien y venir l’applaudir. Procédé, qui, d’habitude, soulève les rires et les sifflets. Point. L’étonnante Ganna Walska obtint au contraire un grand succès. Nous la reverrons bientôt. Il y a des centaines de gens qui attendent cette date avec impatience... tant il est vrai que le mérite de la fortune passe tous les autres et qu’une cantatrice sans voix, mais milliardaire, se montre plus « attractive » qu’une authentique femme sans tête ou quelque Duse banale.




Madame Ganna Walslca est cantatrice à Paris. On ne sait pas si son métier la fait vivre ou même lui vaut  la gloire et la fortune mais il résulte des faits eux-mêmes que la dite dame parait bien avoir une autre profession et d'autres  moyens d'existence.
Elle vient de divorcer  en quinze minutes, montre en mains, d'avec son quatrième mari,  M. Mac Comnick, grand industriel, sérieusement argenté. Il a naturellement, été condamné à lui faire  une pension malgré que les torts ne  fussent point de son coté, mais parce qu'il est très riche, que les juges compatissent toujours au malheur  réel ou apparent - d'une jolie femme et d'un galant homme ne peut pas se soustraire au devoir élémentaire d'ètre  reconnaissant. 
On a fait le compte que les quatre maris successifs de Madame Walska avaient possédé à eux tous la bagatelle de 3 milliards 125 millions de francs. 
Et comme chacun lui a fait une pension proportionnée à ses moyens financiers vous vous rendez compte que Mme Walska n'est pas du tout à plaindre, bien au contraire.
D'un homme on dirait que c'est un arrangeur, un escroc au mariage, un chevalier d'industrie. Mais pour les dames, n'est-ce pas...

Elle est  décorée de la Croix du Mérite (Pologne) en 1931.



Ganna Walska posséda de nombreux colliers et sautoirs en perles fines, par exemple dans les années trente ce collier composé de quatre rangs de deux cent trois perles naturelles en chute. Fermoir serti de brillants et diamants baguet
tes., Diamètre des perles de 4,50 à 12,50 mm. il a été vendu par Christie's  New York,  le 3 décembre 1985. NO 101. et fut adjugé. 1108 900 $ Ce qui était une grosse somme.
La raréfaction du stock mondial de perles fines, qui ne se renouvelle pratiquement plus actuellement, explique les prix considérables atteints par ces perles de qualité alliant ã la fois la grosseur, la régularité de la forme, la couleur, la brillance, la qualité de la peau et l'homogénéité des rangs. Ce collier a appartenu à Ganna Walska, 


Photo de Ganna en 1931


Legende arrière de la photo de Ganna en 1931


Le 1er juin 1931 une critique acerbe dans The Paris Times

 Et Mlle Ganna Walska emporta la place. 
L'Histoire n'a pas encore dit par quel chef d'oeuvre de stratégie flirteuse ou par quelle super machiavélique intrigue elle força la victoire. Mais le grand public qui, dans sa sagesse, se contente de juger sur les résultats, la considère depuis comme une sorte de championne mondiale de la séduction. Depuis l'événement, quelques lustres ont passé.
L'auréole de Mlle Ganna Walska reste intacte, si son profil évolue suivant les lois naturelles.
Constatation d'autant plus admirable que 1'intéressée n'a pas épargné les gaffes où, normalement, son prestige aurait dû recevoir des atteintes mortelles. Ainsi s'est-elle voulue la plus grande cantatrice in the world. Elle acheta le plus beau théâtre de Paris, offrit  de somptueux cadeaux à qui voulait bien y venir l'applaudir. Procédé, qui, d'habitude, soulève les rires et les sifflets. Point.. L'étonnante Ganna Walska obtint au contraire un grand succès. Nous la reverrons bientôt. Il y a des centaines de gens qui attendent cette date avec impatience... tant il est vrai que le mérite de la fortune passe tous les autres et qu'une cantatrice sans voix, mais milliardaire. se montre plus "attractive" qu'une authentique femme sans tête ou quelque Duse banale.


Deux projets de collier émeraude. Ces dessins sont dans le dossier client de Mrs Mac Cormick(Ganna Walska ) en 1932. Il s'agit de deux des sept projets alternatifs pour réaliser un collier qui devait integrer  six ronds d'émeraudes. Il y avait  aussi des dessins pour une etudes de pendants d'oreilles avec 2 émeraudes plus une bague assortie. La lettre du 30-09-1932  qui mentionnait tout ceci a disparu  et apparemment , personne ne sait si le collier fut  executé.


Vers 1932  Ganna Walska  acheta , ou obtint, une briolette de diamant jaune vif fantaisie  pesant 96,62 



 La Nouvelle Mélisande. en 1933 dans Marianne

Qui pourrait dire pourquoi la représentation  privée de"Pelléas  et Mélisande " donnée aux Champs-Elysées, a été si froidement accueillie ? Je sais bien que Mme Ganna Walska n'a pas de voix et que
son fort accent russe, corrigé de temps en temps par quelques intonations américaines, ne convient pas particulièrement aux belles images de Maeterlinck, mais l'orchestre, dirigé par M. Walther Straram,
avait pour tâche de sauver « Pelléas et Mélisande », et il y réussit.
Mme Gonna Walska, qui est la femme du monde la plus adroite, la plus subtile, la plus persévérante, avait, pour cette représentation privée , fait très bien les choses. Le théâtre des Champs-Elysées
était honorablement rempli; on ne peut pas écrire que ce fut très chic, mais ce nefut pas mal non plus. è
Alanova, drapée dans du crépe blanc, une couronne de ,fleurs en plumes blanches posée sur ses longs cheveux blonds, traversait gravement le hall au deuxième entr'acte en laissant trainer derrière elle
une merveilleuse cape de zibeline "Je croyais que Ganna Walska n'avait invité que ses amis ?" dit quelqu'un en voyant passer la jolie danseuse.

Tous les critiques de l'époque ecrivaient qu'elle n'avait pas de voix


CARTIER Paris Bracelet Corail et diamant 
Conçu comme trois rangées de perles de corail sculptées, la rangée supérieure ornée de diamants taille unique, longueur 7¾ pouces, signée Cartier, fabriquée en France, numérotée CC207, avec essai français Des marques; daté de 1932.
Appartint à Ganna Walska, de là par descendance directe jusqu'au propriétaire actuel revendu par Sotheby's



Libre et nanti d'une cargaison de millions de dollars, Harold Mac Cormick rencontra Ganna Walska
Celle-ci, vraiment belle et ambitieuse, venait de perdre l'un de ses maris, un célèbre docteur de New-York, qui lui avait laissé 117.000 dollars : Harold valait beaucoup plus. Elle l'attacha à son char.
Harold voulait le mariage. Mais Ganna Wlaska trouva le moyen, un beau jour, d'annoncer à son soupirant quinquagénaire qu'elle  venait d'épouser le plus riche jeune homme des Etats-unis, l'excellent Harold fut quelque peu patafiolé, mais il fit bonne figure et attendit que Mme Walska eut divorcé pour l'epouser.
Le mariage eut lieu.
Naturellement, au bout de quelque temps, Mme Walska imposa le divorce à Mac Cormick. 
L'une des principales raisons de séparation était que Mme Walska aime chanter, tandis que Harold Mac Cormick préfère siffler. C'est d'ailleurs un remarquable siffleur, et il s'exerce chaque matin
avec un pianiste; le répertoire de Mac Cormiclç comme siffleur se compose, à l'heure actuelle, de 54 grands airs d'opéra.

Pola Négri
Le voici aujourd'hui qui épouse Polo Chalupetz, qui au cinéma, s'appelle Pola Négri. Espérons que le sifflet de Mac Cormick la séduira, car ce ne sont certes pas les prouesses atllétiques du brave Harold qui pourront la retenir. 
Il y a quelques années, Mme Walska engagea vivement son mari à avoir recours aux soins du Docteur  Freud de Vienne. 
Lorsque Harold Mac Cormick se trouva devant le célèbre psychanaliste, celui-ci lui conseilla, pour retrouver un état d'équilibre parfait, de faire l'amour chaque soir, ou tout au moins cinq fois par semaine ! Hélas ! dit Harold, c'est bien ce que je voudrais faire, mais voici quatre ans que je ne le puis. 1934 dans le Cri du Jour

C'est en 1934 que Ganna Walska est décorée de la Légion d'honneur, raisons? je n'ai pu trouver son dossier.


Ganna (avec 2 N) savait soigner sa publicité, Le colonel Davet  etait chef du cabinet militaire du ministre.


 

Il est un livre que vous devez trouver, car il recèle d'informations qu'on ne trouve nulle part ailleurs
C'est l excellent livre sur CARTIER par Judy Rudoe aux editions Somogy.
Avec deux broches-pinces en pierres de couleur. Crayon, encre, aquarelle et gouache sur papier gris.
12,5 cm x 9,5 cm.
Bracelet en laque noir avec une paire de broches-pinces serties de diamants, de rubis, de boules d,émeraudes et de saphirs. Il n'existe pas de confirmation que la piece a été exécutée. Le dessin, non daté, est cependant accompagné d”une lettre adressée par Cartier Paris à Cartier New York en avril 1935, dans laquelle la maison new-yorkaise était informée que Mr et Mrs H.F. McCormick devaient quitter Paris pour New York le lendemain, et qui donnait des instructions détaillées (avec croquis) pour la transformation de la broche de cette cliente en deux broches-pinces ou en branches de bracelet. Le corps de ce dernier devait être un bandeau souple d'or gris, laqué noir à l'extérieur. Les deux broches-pinces, elles, étaient prévues en forme de demi-cylindre de perles et pierres de couleur, montées ou bien avec double griffe de sûreté, ou bien avec une pince solide et des petites griffes secondaires. Dans ce dernier cas, le bracelet serait passé alors entre la partie décorée de pierres et la pince solide, grâce à des trous correspondants aux petites griffes installées sur les deux côtés intérieurs de la broche- pince. Autrement, en cas de double griffelongue, il aurait fallu équiper l°intérieur du bracelet de deux petits tubes dans lesquels les griffes seraient venues se glisser avant de refer mer la pince sur le bracelet 
La plupart de ces broches-pinces conçues pour des bracelets en laque noir étaient uniquement en diamants, ou à la limite intégraient une autre pierre de couleur. Mais dans l”exemple présent la cliente avait tenu à réutiliser les pierres de couleur de la broche d'origine.



Autrement, en cas de double griffe longue, il aurait fallu équiper l'intérieur du bracelet de deux petits tubes dans lesquels les griffes seraient venues se glisser avant de refer mer la pince sur le bracelet 
La plupart de ces broches-pinces conçues pour des bracelets en laque noir étaient uniquement en diamants, ou à la limite intégraient une autre pierre de couleur. Mais dans l”exemple présent la cliente avait tenu à réutiliser les pierres de couleur de la broche d'origine. "Judy Rudoe"



  THEATRE. MEUBLE
Ce pourrait être l'écriteau qu'accrocherait  Mme Ganna. Walska sur le théâtre des Champ-Elysées, dont elle est propriétaire, lorsqu'elle le loue à qui le veut.
Illustres pianistes et bals de société y trouvent asile contre argent. Pourtant Mme Ganna  Walska, qui tient au titre d'amie des Arts, y garde par contrat une avant-scène quotidienne où défilent notabilités et même célébrités qui lui sont reconnaissantes des spectacles que d'autres se sont donné le mal de monter, Il fut un ternps où Jouvet était du nombre de ces derniers ; aujourd'hui, ce sont MM. Sarrus et Célérier, car la Comédie des Champs-Elysées appartient également à Mme Ganna Walska.
On dit qu'elle songe en ce moment à vendre le théâtre à la Radio, ce qui fait pousser les hauts cris à bien des gens. Il est  vrai  que nous avons là une des plus belles scènes de Paris.
Mais  Mme Ganna Walska a-t-elle vraiment  envie «de vendre ? Le fait de demander 20 millions d'un immeuble qui lui en a couté  trois semble indiquer le contraire.

Vers 1935 , Ganna a finalement compris qu'elle manquait de voix et de talent elle va abandonner à contrecœur son rêve de devenir une grande diva de l'opéra. Elle a décidé de passer la plupart de son temps dans son château en France de Galluis. Son attention se tourna désormais vers les mystiques et les gourous, occupée une grande partie de son temps à rechercher son vrai moi et le « sens de la vie ». Elle se lasse bientôt de sa vie en France et vend son château français et retourne en Amérique en 1938.


"Normandie" (le paquebot) continue d'être l'objet, de toutes les conversations, de toutes les curiosités.
Hier encore, plus de dix mille personnes attendaient quand même quand les barrières furent fermées_ .
Hier soir, écrivains et journalistes Français furent reçus par L'Association des correspondants etrangers sur la terrasse au soi-xante-cinquième étage du Rockfeller Center, Mme Lebrun y vint vers minuit et y entendit Helen Morgan_ Curieuse .atmosphère de Night Club.
Aujourd'hui se termine le sejour triomphal "Normandie" repart, absolument bondé, Pas la moindre cabine libre et la "Transat" a refusé plus de mille passagers .
Parmi les partants: Murray Butler, miss Morgan, Charles Boyer, Ganna Walska, Walter Disney; Jakovleff, Mme Jay-Gould, Richard Dix, en plus des Français du voyage aller.


Londres 17 juin 1936.
 Mme Ganna
Walska possédait une parure fastueuse et historique qu'elle arborait aux soirées  de gala : diadème. collier à double rang. pendant d'oreilles et bracelets d'èmeraudes d`une taille énorme,sans défauts. C'était la propre parure offerte par l'Empereur Napoleon III a la Comtesse de Castiglione.
Mme Ganna Valska vient de vendre cette parure pour 18 millions à la Comtesse de Reventlow. née Barbara Hutton ex-princesse Mdivani, la femme,la plus riche du monde.


En 1936, elle revend la parure d'émeraudes (diadème, collier, pendentifs, bracelet) offert par Napoléon III à la comtesse de Castiglione, à Barbara Hutton


Bracelet or et rubis 
Monture torsadée en or de Suzanne Belperron au centre un cabochon rubis pesant environ 535 carats. : vente de 1971



C'est une demie parure  en or vierge,  avec cabochons d'émeraude, rubis et saphirs, elle comprend une grande broche Papillon stylisée,  et une paire de bracelets manchettes "spire" fabriqués par Groëne et darde pour Bernard Herz  vers 1936 Bernard Herz étant le mentor de Suzanne Belperron


On voit la taille de ces bijoux sur une photo de Ganna, qui se trouve dans le livre de "Landrigan New York", consacré à Suzanne Belperron


1937 : attribué à Suzanne Belperron ce clip est composé d'or texturé avec au centre une perle d'émeraude oblongue percée, poinçon de dosage français pour l'or et poinçon de fabricant pour Grœné et Darde, boucle de pendentif ajoutée plus tard.
Émeraude mesurant environ 21,78 x 17,02 x 9,82 mm, verte de saturation moyennement forte, avec des inclusions typiques, visibles à l'œil nu, certaines atteignant la surface, quelques abrasions superficielles, entailles et éclats. Or martelé présentant une surface inégale typique, . Fermoir sécurisé. Poids brut environ 26 grammes.



Olivier Baroin a retrouvé dans ses archives de Suzanne Belperron cette commande et achat de Ganna Walska pour ce clip.



1938: Broche Platine, Or, Pierres de Couleur et Diamants, Suzanne Belperron. quartz fumé, platine, diamant, émeraude, saphir, rubis, perle, onyx.
La plaque centrale en forme d'hexagone sertie d'une perle mesurant environ 9,2 mm, rehaussée de diamants européens anciens et de taille unique, en outre décorée de rubis, de saphirs, d'émeraudes et d'onyx, dans un entourage de quartz fumé cannelé d'ajout ultérieur


Sur cette photo cette broche sur le turban, à l origine une broche de Cartier, qui a été apres inseréé dans un décor de quartz fumé par Suzanne Belperron.

Accompagnée du Certificat d'Authenticité n°160214 d'Olivier Baroin précisant que cette pièce a été créée avant octobre 1938. Cette broche appartint à Ganna Walska


Broche de Suzanne Belperron et fiche du bijou avec l' apport sous forme de bijoux a démonter.
Olivier Baroin me signale : Mon cher jean Jacques La broche montée en quartz fumé était signée Cartier

Broche Clip en Argent, Or et Jadéite, Suzanne Belperron,
De forme rappelant un réverbère, sertie d'une sphère de jadéite mesurant environ 23,8 mm, avec essai français et marques d'atelier pour Groene et Darde ; vers 1938. pour Madame Ganna Walska


On peut voir sous le bijou, le systeme de clip qui permet d tenir le bijou sur le tissusLa perle de jade vert légèrement grisâtre semi-translucide, légèrement tachetée.


Voici grâce à l' amabilité d'Olivier Baroin, la commande du bijou pour Ganna Walska.


Elle se lasse bientôt de sa vie en France et vend son château français et retourne en Amérique où, en 1938, elle épouse Harry Grindell Matthews, l'inventeur du téléphone sans fil et des armes. Le mariage fut de courte durée et ils divorcèrent en 1941. Un an plus tard, son dernier mariage fut avec Theos Bernard – le soi-disant « Lama blanc » – mais cela se termina également par un divorce en 1946


1942: 

IL AVAIT PERDU L'OElL GAUCHE EN INVENTANT LE RAYON DE LA MORT
Dans un laboratoire toujours étroitement surveillé et retranché du monde extérieur par un réseau de fils de fer chargés de courant électrique l'inventeur du " rayon de la mort", Grindell Matthews, s'est éteint à l'age de soixante et un ans II avait acquis une grande notoriété en Angleterre pendant la dernière guerre mondiale en inventant un système de commandement à distance par projecteurs
que l'Amirauté adopta pour sa flotte de guerre.
On entourait les recherches d'un grand mystère. En 1938, il prétendit avoir trouvé un rayon capable d'abatre les avions à distance. Les expériences qu'il tenta lui coûtèrent l'œil gauche, Quant aux avions ils continuèrent à voler.
Alors Grindell s'attaqua aux sous-marins. Il étudia un appareil qui devait les détruire à trente milles à la ronde. Mais, ménager de l'œil qui lui restait, il ne poussa pas ses expériences aussi loin que la première fois.
Sa réputation, pourtant, était faite. On lui attrîbua la découverte d'un rayon antimicrobien, d'un avion fusée capable de voler à la vitesse de 10 km. à la seconde et d'une foule d'autres inventions, les unes réelles, les autres imaginaires. 
Il aimait beaucoup la musique et le prouva en épousant. à I'âge de cinquante-sept ans, une cantatrice célèbre, Ganna Walska, et en inventant le « luminaphone "  Un orgue dont on jouait en promenant un rayon lumineux sur le clavier,
Ce fut lui qui, en 1921. établit la, première liaison radiophonique entre un poste émetteur au sol et un avion en vol. (Le grand Hebdomadaire)



Le Tibet californien le 12 juillet 1946
L'ancienne vedette de théâtre Ganna Waiska vient de porter plainte contre son sixième mari, Théo Bernard, yogi de son état et prétendant être la réincarnation du légendaire « guru » Rimpoche. Ganna Walska se plaint d'avoir versé en vain, à l'instigation de son époux, d'importantes sommes pour l'instauratlon d'un second Tibet en Californie. Elle commença par acheter un domaine d'une vingtaine d'hectares où son mari devait amener des prêtres tibétains.
Mais les prêtres n'arrlvaient pas. Le yogi dit que c'était parce que l'altitude n'était pas assez élevée pour leur convenir. Ganna acheta alors une seconde propriété. située dans la montagne, et qu'elle
baptisa "la mansarde des dieux".
Les prêtres ne venaient toujours pas. Son mari lui dit que le " guru "  Rimpoche, interrogé, avait
suggéré que toute tentative de ce genre fût ajournée  pendant cinquante-quatre ans.
C'est alors que Ganna saisit la police, malgré les menaces de son mari, qui se flatte d'avo|r déjà
provoqué, grâce à son pouvoir surnaturel un tremblement de terre en 1940.


Sur cette photo, Ganna porte des pendants d'oreille avec 13 cts de diamants et 2 perles certifiées naturelles de 14 m/m sur 20 m/m




Après son divorce d'avec Théo Bernard en 1946, et pour le domaine qu elle avait acquis avec ses encouragements, elle va changer le nom de son domaine en Lotusland , d'après la célèbre fleur sacrée dans les religions indienne et tibétaine, le lotus, Nelumbo nucifera. Elle va passer le reste de sa vie à agrandir et entretenir les célèbres jardins du domaine. 


FABERGÉ Poignée de canne combinée parasol en doré, email gris et diamant.
La partie haute supérieure circulaire en émail gris translucide avec de nombreuses roses taillées
L'entourage  diamants s'ouvre pour révéler un intérieur divisé, un avec un miroir et un compartiment  poudre, l'autre pour un tube de rouge à lèvres. 
le corps fermé est serti d'un petit diamant taille rose et se termine par un anneau en or,bord encadré.


Tableau de Jea-gabriel Domergue sur Ganna



. En 1971, le bijou est vendu aux enchères par Parke Bernet puis quelques mois plus tard, orne la couverture d’un catalogue Van Cleef & Arpels, où il apparaît dans le bec d’un oiseau précieux survolant la place Vendôme.
En 1971, son nouveau propriétaire avait en effet demandé à la Maison de remonter cette pierre rare en clip, en cadeau pour sa femme, à l’occasion de la naissance de leur fils. Le clip oiseau de 1971 -1972 se vit alors également serti d’un saphir cabochon, d’émeraudes et de diamants jaunes et blancs.
Clip Bird avec pendentif Bríolette New York, 1971-1972 
Le pendentif est réalisé par l'Atelier Le Henaff, qui était installé à New York pour Van Cleef, assisté de l'Atelier Peurot


Cette photo explique bien ce clip transformable en pendentif, avec le diamant briolette, un clip avec la
queue, une paire de motifs doreilles avec les ailes. L. 9; l. 7 cnn les références de Van Cleef & Arpels sont New Yorkaises, N°5 dorigine NY4192O (pendentif); NY42378 (clip)
Broche détachable signée VCANY, numérotée 42378. Les deux clips (ailes) estampillés 375 pour l'or 9 carats. Pierres colorées bien assorties en couleur, avec des inclusions de cristaux typiques, peu de surface atteignant, peu de rayures et d'entailles. Selon le rapport du GIA, le diamant briolette mesurant 19,45 x 18,42 x 32,80 mm et pesant 96,62 carats, est de couleur Fancy Vivid Yellow, de couleur naturelle, de pureté VS2, de faible fluorescence, pour plus d'informations, veuillez vous référer au rapport. Les diamants plus petits pèsent au total environ 10,50 à 11,50 carats, en moyenne de couleur GH, certains de teintes jaunâtres et brunâtres et de pureté VS-SI, tels que mesurés et classés lors du montage. Les clips d'oreilles et la broche se détachent facilement du cadre. Signes d'usure normale du métal, rayures conformes à l'usage. En bonne condition. Poids brut total environ 78 grammes. Veuillez noter que les diamants aux teintes jaunâtres et brunâtres n'ont pas été testés pour leur couleur naturelle.


Il a fallu attendre la grande vente des bijoux de 1971 chez Sotheby's pour découvrir ce collien Indien Arya, qui a été acheté par Doris Duke.
Ce collier élaboré et complexe, qui représente l'apogée du raffinement et de l'avancement de la fabrication de bijoux dans l'Inde du XIXe siècle, est composé d'une variété de pierres précieuses, telles que des diamants, des émeraudes, des saphirs, des rubis et des perles de rocaille, serties sur de l'or, et le revers du collier recouvert d'émail polychrome, dont la fonction serait double, préserver la teneur en or d'origine du collier et augmenter la rigidité des éléments constitutifs du collier. Les diamants, saphirs et rubis du collier sont placés dans des « sertissages kundan ». Les perles et les émeraudes sont combinées comme des pendentifs sur la moitié inférieure du collier et comme une rangée de pointes juste au sommet du collier. Les saphirs bleus sont placés sur deux rangées de montures « kundan » dans la moitié supérieure du collier, l'une juste en dessous de la couche supérieure de perles et l'autre au-dessus de la région médiane du collier, juste en dessous de la zone des rosettes de diamants. La rangée supérieure de saphirs bleus est placée dans des montures kundan de forme ovale, avec son grand axe parallèle à la verticale. La rangée inférieure de saphirs bleus est également placée dans des « sertis kundan » de forme ovale, mais le grand axe des zones ovales est perpendiculaire à la verticale. La zone entre les deux rangées de saphirs bleus est une zone de diamants placés dans des sertissages "kundan" ressemblant à des rosaces ou des fleurs de lotus, les diamants occupant les pétales des fleurs, et le centre des fleurs occupé par un gros rubis cabochon de forme ronde. ou diamant, placés alternativement. La région située entre la rangée inférieure de saphirs bleus et la marque médiane du collier est occupée par trois rangées de montures "kundan" de forme rhomboïdale ou carrée avec des diamants au centre. La marque à mi-chemin du collier se trouve juste en dessous de la zone « kundan » rhomboïdale ou carrée. lire sur : https://internetstones.com/doris-duke-ganna-walska-indian-arya-necklace-a.html

Dans ce catalogue figure grand nombre de bijoux sans précisions , ni indications des fabricants ou des détaillants qui les vendirent. Mais c'est très interessant de voir les  choix de ses bijoux par Ganna Walska.
Beaucoup de bijoux indiens. Deux amis m' ont transmis des photos du catalogue. 
 Walska se laisse convaincre en 1971 de vendre 146 pièces de sa collection de bijoux , tout n'est pas d'un gout extra-ordinaire, même pour certaines pièces de Cartier, parce-qu'elle a souvent amené des bijoux à démonter pour en refaçonner d autres.



Monture en platine sertie de 4 perles d'émeraude sculptées et de 106 diamants ronds pesant environ 2,25 carats. Olivier Baroin expert de Suzanne Belperron m'ecrit que ces bijoux sont de Suzanne Belperron et m'adresse ci-dessous photographie du "platre " qu'il possède.





Collier Chaumet

Un collier pendentif en or, rubis, diamant et émeraude par Chaumet qui appartenait autrefois à Ganna Walska. L'ouverture d'or, suspendue à un collier de serpent en or, est dotée de 301 diamants de vieilles mines et de 10 gros diamants coupés à la rose et 10 émeraudes cylindriques. Les plus grosses pierres précieuses sont un rubis ovale et un rubis en forme de poire, ainsi que deux rubis sculptés. Les rubis sculptés proviennent d'un autre collier, et ont été apportés à Chaumet par Walska pour être fournis pour la fabrication de ce nouveau collier.


CEINTURE Jade et Rubis comprenant chacune 15 plaques de jade sculptées de forme circulaire
rubis en boîte se terminant par deux jades  plus grands sertis sur fermoir doré. Environ 28 pouces de long. Cartier Et deux bracelets de Cartier  avec Jade Rubis et Diamants Ganna possédait plusieurs bijoux d'origine indienne


Bracelet en argent et or et pierres multicouleurs. Monture en argent et or : au centre une scène représentant une jeune fille indienne, de nombreuses pierres de couleur sur un flexible.


1 Bracelet Calcédoine avec un saphir cabochon  étoilé, le saphir pèse approximativement 125 carats
de Suzanne Belperron


Voici la parure complete réaliséepar Suzanne Belperron pour son mentor Bernard Herz dans le journal Vogue de 1935.



Pendentif "Mogul" émeraude et diamant _
Comprenant une grande émeraude sculptée circulaire_d'environ 200 carats
un collier en fil tressé doré souple dessous, de nombreux rubis, au centre "chand" un pendentif en forme de lune. pendentif serti de rubis, d'émeraudes et de diamants 


Tres belle broche platine et diamant, mais sotheby's lors de sa vente de 1971 n'a pas précisé de date , ni le nom du fabricant. la  monture ajourée en platine, sertie de 4 diamants taille poire pesant : environ 8,50 carats. 1 diamant en forme de cerf-volant pesant environ 4 carats environ, 4 diamants en forme de triangle pesant environ 1,90 carats, 4 diamants demi-lune pesant environ 17,15 carats. 2 diamants taille émeraude pesant 1,50 carats et 60 diamants baguette et petits diamants ronds pesant environ environ 21,65 carats


L' annonce de la vente des bijoux de Ganna Walska en 1971 par Sotheby's. On pouvait y voir, une bague saphir taille carrée 3,9 ct , une émeraude russe de 19,39 cts entourée de diamants, une  bague diamant coeur 21 cts, une paire de  boucles d'oreilles perles et diamants, une  bague saphir cabochon 44 cts et une bague bague saphir taille carrée 39cts Le papillon en diamants gravés de Boucheron et la fameuse briolette. J avais décrit ces papillons gravés de Boucheron dans : https://www.richardjeanjacques.com/search?q=diamants+grav%C3%A9s


Ganna Walska porte au doigt de sa main gauche le diamant coeur de 21 carats 

Même si elle mesurait 1,70 m, Madame Walska aimait porter des bijoux uniques et souvent de grande taille. Des pierres précieuses et semi-précieuses de tous types étaient transformées pour elle en colliers, bracelets, ceintures et broches. Même quelques diadèmes ornaient sa coiffure lorsqu'elle apparaissait au théâtre et à d'autres événements de gala au cours de sa vie. Les maisons Cartier, Boucheron et Suzanne Belperron ne lui sont pas étrangères. Elle a souvent participé activement à la conception et à la refonte de bijoux historiques de l’époque de Napoléon, de l’empire russe et même de certains anciens potentats de l’Inde. En 1971, elle vendit aux enchères bon nombre de ces joyaux et rassembla les fonds nécessaires pour poursuivre ses projets visionnaires pour Lotusland, qui est aujourd'hui considéré comme l'un des dix plus beaux jardins du monde."Sotheby's"




 Grande broche monogramme diamant monture platine figurant les initiales GW sertie de 122 diamants baguettes pesant environ 8 cts


COLLIER PENDENTIF INDIEN
. brins de perles espacés de rubis
Sept stands de perles gradués espacés par des séparateurs en rondelles rubis suspendant
De nombreux boutons de champa sertis d'or et d'émail multicolore avec des pierres et des perles colorées. Tout le centrage de plus grandes fleurs de champa (fleurs très parfumées) serties d'émail et de pierres colorées suspendant des gouttes de perles se terminant par monture triangle en or sertie de pierres de couleurs et fermoir conique en émail et perle de rocaille.


Amethystes, roses diamant, pierres de couleur et collier pendentif avec des émaux.
Motifs séparateurs ajourés en volutes en or et émail sertis de nombreux petits diamants taille rose et pierres de couleurs espacés de 20 améthystes taille émeraude suspendant une monture à volutes en or et émail, sertie de 2 améthystes taille émeraude.
Améthystes. (Remarque : 1 grosse améthyste briolette, 1 améthyste poire et 1 grosse améthyste cabochon seront offertes à l'acquéreur. Ces pierres peuvent être attachées au pendentif.


COLLIER HANSLI INDIEN, OR, ÉMAIL ET PERLE
Collier circulaire en or strié, articulé, serti de nombreuses petites perles et
zircons dans un design géométrique. L'avers révèle l'émaillage Jaipur multicolore serti d'un motif floral.


Suite de bijoux indiens Champ-kali
Comprenant : un collier pendentif sur cordon avec de nombreux en forme de tonneau séparateurs verts transparents espacés par des bourgeons de champa dorés sertis de turquoise et rubis, dont certains suspendent des pendentifs en or et multicolores émail et pierre de couleur, pompons turquoise et perles centrant une chand serti d'or avec de nombreuses pierres de couleur, émeraudes et perles.
L'avers est serti de motifs multicolores en émail de Jaipur, se terminant par des attaches en perles de rocaille ainsi qu'une paire de boucles d'oreilles assorties boucles d'oreilles pendantes
Remarque : Le mot indien « Chand » est défini comme le motif central et la plus importante du collier.


Paire de clips d'oreilles pendants en or et jade
Des montures circulaires en or suspendant 6 morceaux de jade délicatement sculptés etentrelacés 


Clips d'oreilles RUBIS et diamants
Les montures en or en forme de fleurs serties de 2 diamants ronds pèsent environ 2,60 carats entourées de nombreuses perles de rubis. fabrication Cartier.


Une paire d'épingles à cheveux, tête de dragon indien.
Barrettes à cheveux en forme de têtes de dragon serties en or et émaux multicolores de Jaipur, perles et pierres de couleur sur montures en argent.


Saphir étoilé et bague cristal
Monture en cristal sertie d'un saphir étoilé pesant environ 35 carats.
Bague saphir étoilé et diamant
Monture en platine sertie d'un saphir étoilé pesant environ 140 carats, 2 diamants en forme de bouclier pesant environ 1 carat, 24 petits diamants ronds pesant environ 1 carat et 12 baguettes diamants pesant environ 80 carats.


BROCHE PERLE ET DIAMANT "éclatante" Monture ajourée en or blanc sertie de 24 diamants ronds pesant environ 5 carats et d'une perle baroque ronde. fabriquée par le joaillier américain "Seaman Schepps"



Broche émeraude et diamant "éclatante"
Monture en or en forme de rayon de soleil ; sertie de 24 diamants ronds pesant environ 2,50 carats centrant 1 grande émeraude cabochon Fabrication  "Seaman Schepps"


BAGUE RUBIS ÉTOILE ET DIAMANT
Monture en platine sertie d'un rubis étoilé pesant 45 carats, 28 diamants baguette pesant environ 3,60 carats et 12 petits diamants ronds : pesant environ 0,75 carat.


Collier rubis gravés et diamants
Monture flexible en platine avec 115 perles rubis espacées par du platine intercalaires sertis de 161 diamants baguettes pesant environ 1,1,50 carats qui suspendent 14 pendentifs en rubis sculptés sertis de 226 diamants pesant environ 7,50 carats. 

Bracelet jonc émeraudes gravées, diamants et onyx noir
Monture articulée en platine et onyx noir sertie de 284 petits ronds diamants pesant environ 7 carats se terminant par 2 gros diamants , emeraudes gravées.

BROCHE corne d'abondance diamants et pierre de couleur rouge Monture en argent et or sertie d'un diamant de forme fantaisie, en forme de corne d'abondance avec un  bouquet de fleurs serti de nombreux diamants de forme fantaisie, perles et pierres colorées. qui déborde de la corne.


Bracelet indien Champa-kali rubis, jargoon, or diamant et émail sur grappes
Monture ajourée en émail doré et multicolore sertie de 21 fleurs de champa sertis de perles de rubis et diamants taillés en roses, espacés par des bourgeons en or de champa au centre des bourgeons  de nombreux zircons L'avers est en émaux colorés de Jaipur.


Combinaisons persanes d'or, d'émail, de perle, de rubis et d'émeraudes Broche à boucle
Monture ajourée en or et émail multicolore bordée de perles et sertie de nombreuses émeraudes centrant 3 cabochons émeraudes entouré de petits rubis et de 4 perles. L'ensemble se démonte pour former 3
broches.



Paire de bracelets manchettes des Indes orientales
En or, souples, émail multicolore serti de nombreuses roses diamants, suivant un motif géométrique et se terminant par un motif torsadé attache sur le bras en cordon doré.


Bracelet brassard indien Bahi
Monture cylindrique en or et émail multicolore séparée par des bandes alternées serties de pierres de couleur et d'émail  L'avers révèle des bandes circulaires émaillées serties d'or.


ANCIENNEMENT PROPRIÉTÉ DE MADAME GANNA WALSKA, 1887-1984. Un pendentif antique en camée rubis, début du 19e siècle/fin du 20e siècle. Serti de deux camées en rubis sculptés, le camée principal sculpté pour représenter le profil d'un ange ailé agenouillé, surmonté d'un camée plus petit sculpté pour représenter une colombe ailée, emblématique du Saint-Esprit, sur une monture à pince ultérieure en aluminium ornée d'une seule perle de culture baroque.
Bijoux revendu par Sotheby's



Le produit de cette vente de 1971, par Parke-Bernett  a été réinvesti dans son jardin de "Lotusland"pour acheter et installer les Cycalades les plus rares qui composent le dernier jardin composé du vivant de Ganna.
Lotusland est un jardin public situe dans un quartier résidentiel et soumis à des restrictions strictes fixées par le comté de Santa Barbara.
Copyright -1; 2024 Ganna Walska Lotusland est une organisation à but non lucratif 501(c)(3). Photographie de Lisa Romerein.


Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 1972.

Elle décède le 2 mars 1984


Ganna Walska s'est mariée six fois :

Avec le baron et officier russe, Arcadie d'Eingorne. Ils se marient en 1907 mais le mariage est dissous deux ans plus tard. Le baron meurt de la tuberculose en 1915 .
Avec le Dr Joseph Fraenkel, endocrinologue new-yorkais. Ils se marient en 1916 et il décède en avril 1920 .
Avec le sportif multimillionnaire et magnat du tapis Alexander Smith Cochran (en). Ils se marient en septembre 1920 et divorcent en 1922,. Il meurt en 1929.
Avec l'industriel Harold F. McCormick . Ils se marient le 11 août 1922 à la mairie du 16e arrondissement de Paris et divorcent en octobre 1931,,,. McCormick meurt en 1941.
Avec l'inventeur anglais d'un rayon de la mort, Harry Grindell Matthews (en),. Ils se marient en 1938, il meurt en 1941,.
Avec Theos Bernard (en), son sixième et dernier mari, spécialiste du hatha yoga et du bouddhisme tibétain et auteur de livres sur la philosophie de l'Inde et du Tibet. Ils se marient en 1942 et divorcent en 1946. Il est mort en 1947.

Grand merci a Claudine Seroussi, Anne Pellerin,  Olivier Baroin,  Hans Nadelhoffer, Judy Rudoe, le Victoria Albert Muséum de Londres, Herbert Horowitz de Genève

La Saga Varangoz, Berquin Varangoz, Aristide Fourrier, Daniel Mousseaux: La ménagerie de CARTIER, mais aussi des travaux pour FALIZE, BOUCHERON ou FABERGÉ

  Charles Marcellin Varangoz , d'après son acte de déçès  avait 69 ans le 26-10-1899, il serait donc né en 1830 à Salins les bains  dans...