mardi 14 décembre 2021

SASPORTAS Paul Levy puis Daniele Salamon sa fille avec Sasportas & Cie


Bouddha fabriqué par SASPORTAS pour Van Cleef et Arpels 
Se trouve dans la collection de VCA que je remercie pour me l'avoir transmis.

Une vie étonnante que celle de Paul Levy  dit SASPORTAS, il aurait mérité d'être dans le dictionnaire international du bijou, mais il n'y est pas. Pourtant au regard du nombre de certains signalés dans ce dictionnaire, il aurait mérité d 'y être. Une fois, j ai croisé une citation le donnant comme étant dans le livre Art Déco de Madame Raulet, il y a juste ses initiales et  pas un livre que je connaisse qui  parle de lui.

Alors quel est son nom? Sasportas? Levy? eh bien les deux!



Paul lévy est Né le 27 juillet 1887 (un mercredi) - à Texarkana, Bowie County, Texas, Etats-Unis d'Amérique. et ce plan de la ville date de 1888, je ne suis pas sûr pour l'instant que ce soit au texas ou en Arkansas pour une bomme raison, la ville est coupée en deux par cette frontière entre les deux états par la Rivière Rouge.
Au passage ,c'est à Texarkana que l'ennemi public no 1 français ; Jacques Mesrine, fut arrêté durant sa courte cavale aux États-Unis avant d'être extradé au Québec.

Le père de Paul est né le 1er février 1850 à Scharrachbergheim, 67310, dans le  Bas Rhin,  en Alsace, France il est décédé  le 23 août 1924 (samedi) - Paris, 75007, Paris, Ile-de-France, France, à l'âge de 74 ans il fut tour à tour  barman, commerçant, bijoutier, rentier.

le 22 juillet 1872 : apres la guerre de 1870 il émigre à  New York, a bord du bateau Denmark La défaite et la perte de l'Alsace-Lorraine provoquent en France un sentiment de frustration durable et extrême qui contribue à la montée d'un nationalisme revanchard, et pour les Alsaciens certains comme Mathieu Levy quittèrent le pays.
Il revint en France en 1880  et épousa Blanche Sasportas à Paris d'ou le futur nom de Marque de son fils, et il repartit aux USA 
Mariage (avec Blanche SASPORTAS) - Paris, 75007, Paris, Ile-de-France, France (arbre généanet de Florian Mahon)



C'est très difficile de trouver les dates des objets ou des bijoux qu il fabriqua, vous verrez dans l article ci-dessous qu en 1913 le journal Le Radical  le cite comme ciseleur. d'ou ses premières productions en bronze ou Bronze argenté on voit nettement sa signature sur  ce vide poche.



On peut lire  qu'avant de s'installer en atelier,  il devait faire du commerce de bijoux, puisqu il avait confié une bague diamant navette et une épingle en or ciselé, et que Paul Levy Sasportas s'est fait rouler



C'est en 1913 qu il ouvre un atelier Boulevard Magenta 



A quelle époque Sasportas a t il fabriqué des "Mascottes" pour les "Automobiles" cette mascotte appelée VENIN, revendu par la maison Artcurial fut editée  par les Édition Sasportas, Auto-Omnia daterait de 1920 d'après la maison de vente!!!!
Bronze, signé, numéroté Epreuve 28/100,exclusivité Auto-Omnia, monté sur un bouchon H : 13 cm. (5 in.)


1920 Vide poche en bronze qui a du être argenté


1920 Sa signature


Ce bracelet (Egyptomanien) peut être cité avec précision en 1924 grace à la publicité ci-dessous.



1924-1er décembre, belle publicité dans la France Horlogère


Donc de grandes chances pour que ce Bouddha soit datable en fin 1924-début 1925








1924 Bracelet jonc rigide en ivoire, les extrémités en or guilloché figurant 2 têtes de personnages égyptiens rehaussées d’émail polychrome. Signé SAS.




En 1922 dans le journal L'Excelsior : Sasportas offre d'assez beaux lots


1922-1925  Pendentif en or Art Déco en forme de blason stylisé Art Déco orné d'une agate taillée. Poids brut : 11,6g...Revendu par maitre Lebrech Paris.


1925 l'expo Galliera, quelle révolution en tout, pour l'époque



Etui à cigarettes en argent et en or, à décor laqué noir, feu et pastilles dorées. Non signé. Travail français des années 1920. de Sasportas Dimensions: 11 x 8 cm environ. Poids brut: 169 g (gazette Drouot)


Signature de SASPORTAS sur une mascotte


Hpmme Volant 1925-1930 d'apres la maison Artcurial



«Enigme» Mascotte exclusivité d’Auto-Omnia. Frappée «Epreuve 54/100, Edit. Sasportas et Auto-Omnia. Bronze argenté. H: 12 cm  (Gazette Drouot) 


Mascotte est un nom féminin singulier dont l'origine est récente (xixe siècle) : il vient du provençal mascoto qui veut dire littéralement « sortilège ». Il a été introduit dans la langue française par l'écrivain Frédéric Mistral. les mécaniciens auto associent ce mot au bouchon de radiateur 


«L'Enigme» Mascotte exclusivité d'Auto-Omnia. Frappée «Epreuve 54/100, Edit. Sasportas et Auto-Omnia. Bronze argenté. H: 12 cm (5 in) revendue par Aguttes." https://www.aguttes.com/recherche?query=Sasportas&btOk="
Les mascottes de radiateur permettent au propriétaire d’exprimer son originalité.



SASPORTAS. Mascotte en bronze à patine argentée représentant Bécassine Signée sur le socle
Revendue par la maison Aguttes Paris


1926 dans le Bottin Sasportas 16 boulevard Magenta Paris 10 eme




SASPORTAS
Pendentif quadrangulaire en or 750/1000° serti d'un jade repercé et gravé de fleurs et de feuillages, agrémenté d’email bleu et d'un cabochon triangulaire de lapis lazuli, monte sur un collier articulé de maillons géométriques en or jaune etgris. chainettes de billes d'or jaune. Monogramme et numéroté Travail français des annees 1925. Dimensions du motif:  4 cm environ. Poids brut 1 38.1 gr La Maison Sasportas, situee bd Magenta a Paris, est oonnue notamment pour avoir obtenu une médaille d’or à


l’Exposition des Arts Décoratifs en 1925  oomme l‘atteste une publicite parue dans une revue specialises. Cette Maison etait reputée pour ses bijoux »fantaisie» sachant que cette appellation regroupait a l’epoque des bijoux executes en séries a partir d'un clessin originel d'artiste. Le pendentif que nous presentons reflete tres bien Fapproche de Sasportas caractérisée par une composition centrée sur une pierre gravée (ici, un jade), l’utilisation de motifs emailles pour encadrer oelle-ci. des contrastes dans la couleur des métaux. Les pierres telles que le corail. le lapis-lazuli, lejade ou encore l'onyx constituaient la base de son repertoire gemmologique et de son vocabulaire chromatique. Ce pendentif est d'ailleurs a rapprocher d'un bracelet cle 1926 ou l’on retrouve exactement le méme langage esthétique. Les Echos des industries cl'art n 5 (1925) et n 1? (1925).
Expertise de  Monsieur Emmanuel Eyraud, expert en Arts Décoratifs du XXe siecle. pour son aimable collaboration. 




1926 dans le Bottin


1927 Receuil des procès verbaux  de la Chambre Syndicale de la Bijouterie Joaillerie Orfèvrerie rue du louvre à Paris


1927  ce très beau bouddha

SASPORTAS PENDENTIF ART DÉCO EN JADE, DIAMANTS ET ONYX
En platine avec un Bouddha en jade, diamants et onyx, le cordon a été réalisé sur mesure par Cartier en 2009. Poinçon : Signé SAS pour Sasportas, n° 70C 48 Dim : 8 cm - Poids total : 26 g



Le dessous du Bouddha en jadéite turquoise et diamants


1927-1928. SASPORTAS - EPOQUE ART DECO BROCHE OVALE CHRYSOPRASE
Au centre une plaque de chrysoprase de forme hexogonale et gravée de fleurs. Monture en argent et émail noir. Poinçon de maître de SASPORTAS. Poids brut : 9,94 gr. Dimensions : 4 x 2,7 cm.



La maison de vente indique 1928 Bracelet or et Lapis Lazuli, mais ce bracelet se trouve sur la publicité de 1924

1930 Une bague Cornaline et or  ciselé
 


1930 dans le Journal Hebdomadaire, Mr Jarre de la Belde un homme symphatique qui pourtant va vouloir être administrateur  de l' aryanisation des juifs, nommé par les Allemands et les service du Maréchal Pétain pour le Commissariat Général aux questions juives.


Le magasin de Paul Lévy en 1930, l'architecte était Mr Nicod  gravure dans un portfolio de H.Delacroix


Intérieur du magasin de Paul Levy Le décorateur est Désagnat livre publié en 1930


16 Boulevard Magenta à Paris, le magasin de Paul lévy était-il celui de droite ou de gauche ??


1930 PAUL LÉVY PARIS - un très beau briquet ancien en argent massif ,très rare de France - 
Le briquet a été produit dans les années 30/40 en France.  Briquet à mèche à essence de poche semi-automatique 


Bague cornaline Art Déco, Sasportas 1930 environ: Merci à Kentshire, New York, www.kentshire.com



Une bague Art Moderne en métal mixte centrée sur une perle de cornaline, en or 18 carats et argent massif. Sasportas, France.: Kentshire, New York, www.kentshire.com


Kentshire, New York, www.kentshire.com



Vasari Auction a revendu ce pendentifde Sasportas: Pendentif en argent en forme de pensée renfermant un coeur gravé de l'inscription « Ma pensée t'accompagne, j'y enferme mon coeur » signé Saportas, 4,7 g Dimensions : 2,5 cm sans la bélière La Maison Sasportas a fait partie des maisons ayant exposé à l'Exposition Internationale de 1925... 






La Galerie Parisienne a revendu ce bracelet articulé, 2 ors à 750/1000° et émail, composé de 4 mailles géométrique habillés de motif en calcédoine grise et chrysoprase à motif de fleurs datant de années 1930 environ poids total 71 grs 20.  https://lagalerieparisienne.fr


autre vue de ce Bracelet 2 ors



Bracelet 2 ors et lapis lazuli 1939???,



L acte de décès de Paul Levy qui est mort le deux septembre 1940 à Buzançais, Chemin de Villaines, il est noté Industriel domicilié à Paris 35 rue Jouffroy dans le 17 eme Il avait 53 ans . J ai pu l obtenir grace à l obligeance de madame  Christine DUVAL, Direction des Archives départementales et du Patrimoine historique de l'Indre.


Celui qui déclare son décès est son beau-frère  Pierre Kraemer (photo google) industriel demeurant à Paris 41 rue Richer.

Si Sasportas est donc mort en 1940!  Je découvre en revanche que des bijoux a son nom sont signalés dans les années 50 en particulier, certains commissaires priseurs citent le livre de madame Raulet sur les années 50 . Mais je ne possède pas ce livre. Apres un appel général Anne Pellerin m'envoie ce qu'elle a trouvé.




Mon amie qui a cherché pour moi n'a pas trouvé de citation de Sasportas dans la tables des noms et matières, je lui précise la page qui m'a été indiquée.

Cf. S. Raulet, Bijoux des Années 1940-1950, Paris, Editions du Regard, 1987, p. 205 for the photograph of similarly designed brooch created by SAS



Voici la page , rien , sauf la légende de la broche en haut a droite, or diamants citrines "Poinçon S.A.S."
mais les autres bijoux tout à fait de même style? ils sont de qui? Deux autres peuvent être de lui?


J ai retrouvé cette broche  sur le site "1Stdibs" Broche Feuille Rétro Citrine et Diamant, Sasportas, France, 1960s je ne suis pas sûr de la date.
Une broche feuille rétro en citrine et diamant réalisée par Sasportas, France, ca. années 1960. Les citrines de Madère ont une couleur très attrayante et sont magnifiquement combinées avec des diamants ronds brillants et de l'or jaune pour produire un design géométrique très fort, mais naturel. La broche porte la marque du fabricant SAS pour Sasportas, ainsi que les marques françaises de dosage de l'or et du platine. La maison française Sasportas a remporté la médaille d'or à l'Exposition des Arts Décoratifs en 1925 et est connue pour produire des bijoux fins avec des éléments géométriques et combinant différentes pierres précieuses. Il a également été utilisé comme atelier par d'autres maisons de joaillerie françaises telles que Cartier et Van Cleef and Arpels.



Citrines taille calibrées, diamants ronds et taille simple, platine et or jaune, années 1940, poinçon de maître pour Sasportas, no. 91809 (une bague) Taille 3,8 cm (broches), 2,2 cm (clips d'oreille), 
Poids brut : 56 grammes

Je ne pense pas que ces bijoux, cités par Christie's datent de 1940, mais plutot de 1946 à 1950


Alors, que s'est il passé, Paul Levy, dit Sasportas est decedé en 1940 et la marque continue...est elle reprise??  Il me faut pour cela chercher à comprendre et c'est en consultant le dossier de l'aryanisation de Paul Levy que je comprends.



Voici l'une des premières pages du dossier d'aryanisation, très imprecis, le Commissariat général aux questions juives est pres a spolier un joaillier en se trompant sur le nom et sans savoir le 6 juin 1941 que Paul Lévy dit Sasportas est mort il y a sept mois.
Comme souvent, le premier administrateur de l aryanisation est remplacé.




Le nouvel administrateur  Xavier Jarre de la Belde (qui lui a vécu jusqu'en 1983) constate quand même qu il est décédé.


Pour lui et heureusement, il n'y a plus de grain a moudre


Donc on transmet aux Allemands, et on le raye du registre du commerce.



La fin de la guerre est arrivée, à la place du CGQJ, le General de Gaulle a mis en place au même endroit un comité de restitution pour dédommager les victimes spoliées par l aryanisation, et je découvre dans le dossier cette lettre. Qui l' a écrite? sa fille ?



Presque tout est dit, il n y avait pas d'argent a tirer de cette affaire, Sasportas est mort, nous verrons plus loin que sa femme aussi , mais nous découvrons que sa fille a réouvert l'atelier en 1945.


Nous découvrons aussi  que l aryanisateur Pétainiste "Jarre de la Belde" n'avait rien trouvé d interessant à voler mais que le stock avait été confié a une certaine madame Leloutre à Lyon, beaucoup de bijoutiers juifs avaient confié leurs marchandises a des amis Aryens aux yeux des lois Pétainistes et certains ont récupéré ces stocks après la guerre, mais là....la phrase au sujet de la Gestapo est ambigüe, a t elle cédé le stock de Sasportas a la gestapo ou celle ci l'a volé chez madame Leloutre?


Apparemment ce serait une réquisition, il me faudrait être parisien pour consulter ce dossier 3808W943 aux archives nationales de Pierrefitte  pour être plus précis.



La femme de Paul Lévy a été déportée et ses bijoux volés par les allemands
Je ne pense pas que sa fille ait pu récupérer ces valeurs.

Et grâce au site "My Heritage"  https://www.myheritage.fr/ j apprends le sort réservé à madame Alice Levy Sasportas

Alice SASPORTAS
Naissance 11 juin 1888
Paris, Paris, France
Décès  Auschwitz, Poland
Conflit 1939-1945
Cause du décès Mort(e) en déportation
Commentaires 55 ans, née KRAEMER - Arrêtée à Les Echelles - Déportée par le convoi 67 depuis Drancy, vers Auschwitz Birkenau, le 03/02/1944
Référence # 3379334

Elle a été arrêtée à "Les Echelles"  qui se situe à mi-chemin des agglomérations de Grenoble et Chambéry, se cachait elle a cet endroit??



Pour en finir, cétait presque de la perversité, on demandait aux gens  de donner le quitus pour les comptes de l aryanisation qui les avait spoliés!!!! Mais même les Arpels  ne réclamèrent rien , tellement qu' après ce désastre, l'important pour eux était de se remettre au travail après avoir récupéré ce qu ils pouvaient et ce qui restait.


La Galerie Macklowe à New York a revendu ce bracelet . Elle indique:
Artiste : Sasportas, Paris
Pays : France
Circa : 1950
Taille : 7,25" de longueur, 0,875" de largeur
Matériaux : 6 plaques de calcédoine bleue sculptées ; Émail; Or 18K
Signé : poinçon de maître "3720 SAS", et poinçons de contrôle français





De fait en 1950 , la maison est inscrite sous le nom "Sasportas & Cie SARL"


Sur le site 1Stdibs cette broche 
Belle broche clip comète diamant citrine saphir rétro, ca. 1940s par Sasportas La broche comète rétro se compose d'un groupe de saphirs ronds d'env. 3 carats et citrines serties de canaux, encore accentuées par des diamants taille baguette. La maison française Sasportas a remporté la médaille d'or à l'Exposition des Arts Décoratifs en 1925 et est connue pour produire des bijoux fins avec des éléments géométriques et combinant différentes pierres précieuses. Il a également été utilisé comme atelier par d'autres maisons de joaillerie françaises telles que Cartier et Van Cleef et Arpels.

Je pense que c'est apres guerre et par Sasportas et Cie.
D autre part, je peux ajouter avec certitude qu il fut un fournisseur de Suzanne Belperron information donnée par Mr Olicvier Baroin.  https://ufe-experts.fr/experts/olivier-baroin/



Une broche à clip rétro en rubis, diamants et or en forme de fleur stylisée, avec boucle pendante, en 18 carats. Sasportas, France ; vendu au détail par Bailey Banks & Biddle.  Diamants de 2,00 ct. Dimensions : environ 2" x 1,5"Kentshire 608 Cinquième Avenue New York, État de New York 10020



Même broche



La maison Tajan le date de 1960: GRAND CLIP CACHEMIRE
Il est composé de saphirs, d'émeraudes de diverses formes et de diamants taille brillant sertis en châton à griffes. Monture en or jaune et gris 18K lisse et cordé. Travail français, poinçon de maître de SASPORTAS. Poids brut : 27,37 gr. Dim. 6 x 4 cm.



Bague en or 18K (750), ornée d'un lapis-lazuli hexagonal serti clos. Signée et numérotée. revendue par l étude Pierre Bergé

Je suis preneur de toute information concernant Paul Levy dit Sasportas richard.jeanjacques@gmail.com


Le lendemain de cette publication c'est à dire le 14-12-1942  j ai reçu un appel téléphonique de Monsieur Abihssira du consistoire de Nice qui a lu mon article  il me précise le destin tragique du frère de Paul Levy dit Sasportas.

 René Levy, est né le 18/08/1892, à Paris dans le neuvieme arrondissement, 5 ans après Paul Sasportas le Joaillier, il était le fils de Mathieu LEVY et de Blanche Esther SASPORTAS, marié le 22/01/1916 à Paris 18 (75) avec Bianca Merelle GUISAN, marié le 05/11/1922 à Strasbourg (67) avec Lucie POINSOT, marié le 05/11/1926 à Paris 10 (75) avec Andrée Juliette GEISMAR
En 1939 il habitait à Deauville dans le Calvados 

Lazare René LÉVY à l'état-civil de naissance, alias René SASPORTAS du nom de sa mère - Directeur de sociétés - Dénoncé en octobre 1941 aux allemands par une habitante de Saint-Arnoult (14) qui se suicidera à la Libération, arrêté à son domicile par la Feldgendarmerie le 12/09/1941 qui le trouve à l'écoute de la radio anglaise, interné à la maison d’arrêt de Caen, il fut traduit devant la cour martiale (FK 723) et condamné à six mois de prison, puis sur ordre du Militärbefehlshaber in Frankreich (MBF), il fut porté sur la liste des otages à exécuter en représailles à un attentat commis à Elbeuf (76) - Fusillé par l'ennemi comme otage à titre de représailles - Honoré par le Grand Orient de France sur son mur du souvenir , rue Cadet Paris 09 (75) comme frère de la Loge Étoile des pôles à l'Orient de Trouville-sur-Mer (14) et par la Grande Loge de France pour la Loge N° 488 de l'Union Latine à l'Orient de Paris - Les corps des fusillés ont été regroupés en une fosse commune au au Carré du cimetiere Caen Nord Est 

2 commentaires:

N hésitez pas a laisser des commentaires, même anonymes et je répondrai