dimanche 15 janvier 2023

L'Elephant inspire la bijouterie, la Joaillerie, l'Horlogerie, et l'orfèvrerie.


Les Eléphants, thème singulier que ces pachydermes montés en bijoux, et pourtant!!!



Ce bijou de Fabergé (appelé Elephant Castle) m'a interpellé : 

Éléphant et château, l'éléphant en cristal de roche sculpté aux yeux de rubis en cabochon ; il porte un château sur son dos en émail or jaune et rouge avec des briques en émail translucide couleur rouille, serties de diamants roses, un tapis en or rouge dessous.

Cet éléphant et château copie la forme de l'insigne de l'Ordre de l'éléphant, le plus haut ordre de chevalerie au Danemark, fondé par le roi Knut IV au XIIe siècle, et un ancien symbole de règle absolue au Danemark. L'ordre fut rétabli par le roi Christian Ier en 1464. Après le mariage du futur Édouard VII avec la princesse Alexandra de Danemark en 1863, l'ordre fut présenté à plusieurs membres de la famille royale britannique. L'éléphant symbolise la chasteté et la défense de la foi chretienne. Probablement acquis par la reine Alexandra,

 

Il m'a interpellé d'autant plus, qu' il m'a rappelé la station de métro la plus proche de chez mon fils,  "Elephant & Castle" à Londres.

Aujourd'hui, la référence la plus connue est celle du carrefour "Elephant & Castle" du sud-ouest de Londres qui tire son nom d'un pub lui-même établi sur l'ancien site d'un coutelier ; ce dernier avait utilisé le symbole du "Worshipful Company of Cutlers" (Vénérable Société des Couteliers). Les couteliers ont, à leur tour, récupéré ce symbole en raison de l'utilisation de l'ivoire dans les poignées des couteaux


Monnaie de Juba II  25 avant Jésus Christ

L'association de l'éléphant avec le château, modifié en éléphant portant un chateau sur son dos, symbolise principalement la force. Le symbole a été utilisé en Europe dans l'Antiquité classique, plus récemment en Angleterre depuis le XIII° siècle, et au Danemark depuis au moins le XVII° siècle.
Dans l'antiquité on utilisait l'éléphant de guerre Des éléphants à tourelles étaient représentés sur la monnaie deJuba II au Ier siècle av. J.-C Les éléphants ont été utilisés dans les campagnes romaines contre les Celtiberes en Hispanie contre les Gaules, et contre les Britanniques. L'historien antique Polyen rapporte que :
"César possédait un grand éléphant équipé d'une armure, lequel portait des archers et des frondes dans sa tour. Lorsque cette créature inconnue est entrée dans la rivière, les Britanniques et leurs chevaux fuirent et l'armée romaine put traverser."

 

Monnaie Jules Cesar en 45 av J.C.

Jules César, en tant que dictateur (49-44 av. J.-C.). Denier AR (18 mm, 3,72 g, 5 h). marques de banquier, graffito. Monnaie militaire voyageant avec César dans le nord de l'Italie, ca. 49-48 av. CÉSAR, éléphant avançant à droite, piétinant le serpent cornu . 

Et comme souvent les pièces de monnaie en argent finissent en bijoux, entourées d'or. 

Elephant Antiochus Une authentique pièce de monnaie en argent de type "drachme" de l'empire grec séleucide (l'un des quatre territoires dans lesquels les conquêtes d'Alexandre le Grand ont été divisées après sa mort) présente un éléphant sur son revers. L'autre face de la pièce est Antiochus le Grand, qui a régné sur l'Empire séleucide de 223 à 187 avant Jésus-Christ.  Antiochus était connu pour ses conquêtes militaires (notamment l'utilisation d'éléphants) et ses réalisations culturelles. Cette pièce rare est sertie dans un pendentif granulé " grand/petit jawan " conçu de nos jours par Steven Battelle


Si vous vous rendez à Paris au Petit Palais vous pourriez découvrir cette estampe originale de 
Schongauer, Martin (Colmar, en 1450 - en 1491), graveur .
Entre 1480 et 1485 qui faisiat partie de la collection de Mr "Dutuit" c'est la représentation d'un éléphant et de son équipage utilisé par les carthaginois pendant les guerres puniques. 
Car c'est un thème qui é été souvent utilisé comme nous le verrons plus loin , ne serait ce que par le Joaillier René Boivin, ou Cartier.


1680 environ, "Elephant à la tour de Nuremberg"  C'est une coupe à boire faite par Urbain Wolf, elle est creuse . La plate forme de la tour avec ses garnitures est amovible, les matériaux utilisés sont le vermeil, la nacre, les émeraudes, les rubis , les saphirs, les Hyacinthes( Zircon Orange) et le cristal de roche.


Cet "Elephant Castle en pierre dure, émaux, diamants date de 1650 environ

Ce bibelot précieux provient d'une manufacture Hollandaise, le corps est constitué d'une grosse perle baroque , il date de la fin du XVII eme siecle , avec , émeraude, or, émaux, diamants et perles , il se trouve au musée de l'argenterie à Florence.


C'est une oeuvre précieuse, merveilleuse, La cour du Grand Moghol Aureng-Zeb
par  Dinglinger Johann Melchior (1664-1731)orfèvre, joaillier et Thomas Benjamin sculpteur (1682-1751) réalisée de 1701-1708. Cortège de 132 figurines accompagnés de divers animaux et cadeaux.
Modèle : J. M. Dinglinger. 18e siècle , en argent  bois, diamant,  dorure partielle, émail sur ronde-bosse d'or, émeraude, laque or , perle ,rubis saphir .  Hauteur : 0.58 m  Largeur : 1.42 m Profondeur : 1.14 m
Elle setrouve en Allemagne, à Dresde, Staatliche Kunstsammlungen, Grünes Gewölbe


Plusieurs éléphants se trouvent dans cette oeuvre, en voici deux .


Il est étonnant de voir que l'éléphant, symbole de lourdeur  et de la maladresse aux yeux des occidentaux, peut etre exploitée par la Bijouterie et la Joaillerie pour en faire des bijoux..
L'asie en a fait une idée fondamentalement différente.
L éléphant des la monture des Rois comme INDRA, le Roi céleste.
La Paix et la prospérité Matangi. Le Yoga l'attribue au Chrakra Müladhara.
Dans certains Mandala tantriques on trouve l'éléphant. Celui ci évoque aussi l'image de Ganescha le symbole de la connaissance. Pour le Yogi, Ga-ja, l'éléphant c'est l'Alpha et l'Omega.
Les Baoulés en afrique, croient que l'éléphant symbolise la force, la prospérité, la longévité, et la sagesse

Nombre de grands horlogers furent inspirés par le motif "Elephant" pour leurs pendules 


Paires d'horloges chinoises avec éléphants  en bronze et laque rouge
Probablement ateliers de Guangzhou, les mouvements anglais par Chas. Wall et S. Tracy, Londres. Période Qianlong (1736-1795), réalisée à la fin du XVIIIe siècle. Belle et rarissime petite paire de pendules à éléphant en bronze peint, bronze doré et laqué rouge.
Éléphant en bronze peint coulé et ciselé avec défenses et harnais dorés, tissu sur le dos avec décoration dorée gravée et peinte en rouge, support de vase chinois pour le logement de l'horloge à tambour sur le dos de l'éléphant, feuilles et baies en bronze doré surmonte et fleuron d'oiseau, bombe socle en bois recouvert de métal laqué rouge et orné de montures feuillagées et de patères en bronze doré. Émail blanc avec chiffres romains radiaux, points extérieurs pour les minutes et grands chiffres arabes de cinq minutes. Scarabée doré et mains de poker. 37 mm., laiton doré, platine pleine, fusée et chaîne, échappement à verge, balancier à trois bras, coq unipatte ajouré et gravé à serpentins, cadran de réglage argenté. Mouvements signés Chas. Wall, Londres, 567 & S. Tracy, Londres, 1491. Sur le dessous des bases est  inscrit "tête" à l'encre avec des caractères chinois. 


1770 environ, une pendule de cheminée louis XV en bronze dorée, porcelaine de Meïssen et chine, L'éléphant a été probablement modelé par Peter Reinicke le mouvement de Jacques Panier au milieu du XVIII° siècle, alors que la base en bronze doré est du XIX ° d'après Jean-joseph de Saint Germain. Le cadran est digné de Jacques Panier. Echappement à ancre avec suspension à soie et roue de compte numérotée, cloche postérieure; la marque de porcelaine avec des épées croisées en bleu sous glaçure; . revendue par la maison Sotheby's


Bracelet rigide (kara) à têtes d'éléphant 19e siècle,fabriqué en Inde (nord)  Varanasi (ville) il est en diamant et or se trouve au, musée Guimet - musée national des Arts asiatiques
Varanasi (ou Bénarès) est une ville de l'État de l'Uttar Pradesh, au nord de l'Inde, fondée au XIe siècle av. J.-C. Considérée comme la capitale spirituelle de l'Inde, elle attire les pèlerins hindous qui viennent se baigner dans les eaux sacrées du Gange et s'adonner à des rituels funéraires.



1810

L'éléphant fut tres à la mode aussi au XVIII eme et début XIX eme,   nous avons failli avoir un éléphant  construit en haut des champs Elysées avant d'abandonner ce projet et le remplacer par l Arc de triomphe de l'Etoile. On reporta un temps le projet pour le faire édifier sur la place de la Bastille.
Le 9 février 1810, un décret confirme le projet : « Il sera élevé, sur la place de la Bastille, une fontaine sous la forme d’un éléphant en bronze, fondu avec les canons pris sur les Espagnols insurgés ; cet éléphant sera chargé d’une tour et sera tel que s’en servaient les anciens ; l’eau jaillira de sa trompe. Les mesures seront prises de manière que cet éléphant soit terminé et découvert au plus tard le 2 décembre 1811. »
On ne sait pas vraiment pourquoi l’Empereur a choisi un éléphant : peut-être pour rappeler la ruse du général Hannibal qui a traversé les Alpes avec des éléphants pour s’opposer à l’Empire romain, ou encore pour évoquer les Indes orientales que Napoléon rêvait de conquérir.
Il faut aussi se rappeler qu’en 1804, Napoléon a hésité pour choisir l’animal qui allait symboliser l’Empire : « Le coq n’a point de force […], il faut choisir entre l’aigle, l’éléphant ou le lion ». L’aigle a finalement été préféré.
L’eau doit jaillir de la trompe de l’animal, paré d’un somptueux harnachement et d’un palanquin, et du bassin circulaire. De très nombreux dessins ont été réalisés cliquant ici pour les montrer à l’Empereur.
L’éléphant doit faire 15 mètres de haut et 16 mètres de long, et l’ensemble avec le palanquin, le soubassement et le bassin, 24 mètres de haut. Les architectes estiment qu’il faut 177 000 kilos de bronze pour le fabriquer ! Un escalier est prévu dans l’une des pattes de l’animal pour assurer le fonctionnement de l’appareil distribuant l’eau.


1812 Autre projet

Dans son célèbre roman Les Misérables, Victor Hugo fait même du pachyderme le refuge de son héros, le jeune Gavroche.
L’écrivain écrit dans un épisode situé en 1832 :  » Il y a vingt ans, on voyait encore dans l’angle sud-ouest de la place de la Bastille, près de la gare, un monument bizarre qui s’est effacé déjà de la mémoire des Parisiens.  […] C’était un éléphant de quarante pieds de haut, construit en charpente et en maçonnerie, portant sur son dos sa tour qui ressemblait à une maison jadis peint en vert par un badigeonneur quelconque, maintenant peint noir par le ciel, la pluie et le temps. Dans cet angle désert et découvert de la place, le large front du colosse, sa trompe, ses défenses, sa tour, sa croupe énorme. et ses quatre pieds pareils à des colonnes faisaient la nuit, sur le ciel étoilé, une silhouette surprenante et terrible. On ne savait ce que cela voulait dire. C’était une sorte de symbole de la force populaire. C’était sombre, énigmatique et immense. C’était on ne sait quel fantôme puissant, visible et debout à côté du spectre invisible de la Bastille. […] Peu d’étrangers visitaient cet édifice, aucun passant ne le regardait. Il tombait en ruine ; à chaque saison, des plâtras qui se détachaient de ses flancs lui faisaient des plaies hideuses. Les « édiles » […] l’avaient oublié depuis 1814. Il était là dans son coin, morne, malade, croulant, entouré d’une palissade pourrie souillée à chaque instant par des cochers ivres ; des crevasses lui lézardaient le ventre, une latte lui sortait de la queue […]. Quoi qu’il en soit, pour revenir à la place de la Bastille, l’architecte de l’éléphant avec du plâtre était parvenu à faire du grand ; […] "Gavroche entra par une lacune de la palissade dans l’enceinte de l’éléphant et aida les mômes à enjamber la brèche. » [Victor Hugo, Les Misérables, Livre 6, chapitre 2].


Une maquette grandeur nature est construite, en bois et en plâtre, sur un côté de la place de la Bastille. Elle est abritée dans un hangar, surveillé par un gardien. Les Parisiens accourent pour découvrir la maquette de ce projet curieux. Certains aiment l’idée, d’autres pas du tout… Napoléon lui-même visite le chantier en 1813.
Avec la chute de l’Empire en 1815, la fontaine ne sera jamais construite, et la maquette est détruite en 1846. Il ne reste que la base circulaire de la fontaine, sur laquelle est dressée la colonne de Juillet : cet autre monument historique a été construit en hommage aux victimes des journées révolutionnaires des 27, 28 et 29 juillet 1830. La colonne est surmontée du célèbre Génie de la Liberté.



Eléphant blanc de Danemark par BAPST
L'insigne est composé d'un petit éléphant en or émaillé de blanc et surmonté d'un cornac et d'une tour crénelée. Celle-ci fut ajoutée à l'éléphant à partir de 1580 et figure sur tous les insignes postérieurs. Il est décoré de soixante-quatorze brillants et soixante-huit roses. Il porte sur la housse le monogramme du roi Frédéric VI de Danemark (1768-1839).
Traité comme un bijou, il fut réalisé en 1822 par Evrard Bapst, joaillier de la Couronne en France. Cette oeuvre mêle la préciosité des matières telles que les brillants, l'or émaillé et les rubis avec le réalisme de l'éléphant et de son cornac.
Ce pendentif en or émaillé de blanc est l'insigne de l'ordre danois de l'Éléphant. Institué en 1478 par le roi Christian Ier, cet ordre existe toujours. L'éléphant se porte suspendu à un collier lors des cérémonies. Colliers et insignes sont rarissimes car ils doivent être rendus à l'ordre à la mort du récipiendaire. Celui du Louvre avait été remis au roi Louis XVIII et a pu rester en France.
Les princes et chefs d'État étrangers peuvent être acceptés au sein de l'ordre de l'Éléphant. Il était à l'origine impossible d'être membre de plusieurs ordres, symboles de fidélité à un souverain. L'époque napoléonienne bouleversa ces usages. Les chefs d'État se mirent en effet à échanger des ordres pour sceller leurs alliances. Frédéric VI et Napoléon Ier procédèrent à un tel échange dès 1808, s'attribuant l'ordre de l'Éléphant et la Légion d'Honneur. Il devint donc normal de porter à côté d'un ordre national ceux des nations étrangères. Après 1814, Talleyrand, Louis XVIII (dont le Louvre conserve l'insigne), Charles X et le duc Decazes, par exemple, reçurent à leur tour l'ordre de l'Éléphant.



Une paire de braclets sertis et émaillés(KADA) provenant de Bénarès en inde au XIX° siècle.
chacun serti de diamants selon la technique kundan à l'extérieur sur un fond d'émail vert, les intérieurs et les têtes d'éléphant avec des troncs entrelacés avec de délicats détails en émail floral rose et blanc, montés dans une ancienne boîte personnalisée.
L'émail rose et blanc est typique des bijoux produits à Bénarès (Varanasi) dans le nord de l'Inde. Pour une discussion de la technique et de ses influences, voir Krishnadasa 1971, pp.327-334, qui illustre également un exemple comparable, pl.27. D'autres exemples apparentés de cette forme sont illustrés dans Markevitch 1987, p.53, fig.19. 



Une paire de bracelets attrayants à tête d'éléphant
Chaque bracelet stylisé flexible avec une paire de bornes à tête d'éléphant émaillées roses avec des troncs entrelacés et des détails sertis de diamants, têtes d'éléphant Bénarès, milieu du XIXe siècle, bracelets adaptés plus tard . Revendus par la maison Christie's


1850  
Important bracelet origine Jaïpur rigide en or émaillé diamants se termine par deux protomés d'éléphant, trompes entrelacées, c'est une représentation d'un monstre marin à tête d'éléphant appelé "Makara"  Ce bracelet a appartenu à Brigitte Bardot.


Brigitte Bardot avait mis en  vente ses bijoux le 17/06/1987 au profit de la SPA, Plus tard ces bracelet ont appartenu à l'actrice Maria Félix, lire l'article de Capucine Junker: 
Le makara est un animal aquatique du bestiaire mythologique de l'Inde. Il s'agit d'une créature ayant à la fois une trompe d'éléphant plus ou moins grande, la denture du crocodile et une queue de poisson.
On trouve des représentations de makara à la fois dans le contexte bouddhique et hindou. Les plus anciennes sont sans doute celles des bas-reliefs de Lomas-Rishi (Grottes de Barabar, iiie siècle av. J.-C.) ou des balustrades de stûpa, telles celles de Bharhut (iie siècle av. J.-C.). La forme du makara va subir une évolution stylistique et iconographique, si bien que les animaux le constituant vont devenir de moins en moins reconnaissables. À partir de l'époque médiévale, des volutes végétales se substituent même à sa queue de poisson.Le makara est considéré comme une créature propice liée à la fécondité. Il est également la monture ou vâhana de la déesse du Gange, Gangâ, ainsi que celle du dieu des eaux, Varuna.(Wikipédia)



1860 Sabre de l ordre de l'éléphant blanc du Siam,  actuellement  l’ordre de l’Éléphant blanc est un ordre thaïlandais. Ce dessin m'a été fourni par un ami allemand grand collectionneur de dessins de bijoux: https://www.grafische-sammlung-stern.com/


Pendule dite "à l'éléphant" revendu par la maison Aguttes Paris 
en laiton doré, bronze ciselé, doré et patiné. Le cadran de forme circulaire présente les heures en chiffres romains dans des cartouches émaillées. Le tambour est surmonté d'un enfant ailé. Base dans le goût rocaille à décor d'agrafes et feuillages. Style Louis XV, Epoque Napoléon III



1870  Fabergé
Éléphant et château, l'éléphant en cristal de roche sculpté aux yeux de rubis en cabochon ; il porte un château sur son dos en émail or jaune et rouge avec des briques en émail translucide couleur rouille, serties de diamants roses, un tapis en or rouge dessous. Cet éléphant & château copie la forme de l'insigne de l'Ordre de l'éléphant, le plus haut ordre de chevalerie au Danemark, fondé par le roi Knut IV au XIIe siècle et un ancien symbole de règle absolue au Danemark. L'ordre fut rétabli par le roi Christian Ier en 1464. Après le mariage du futur Édouard VII avec la princesse Alexandra de Danemark en 1863, l'ordre fut présenté à plusieurs membres de la famille royale britannique. L'éléphant symbolise la chasteté et la défense de la foi chrétienne.
Probablement acquis par la reine Alexandra, date inconnue

Montre Leo Juvet "Chinois"avec scène  de chasse indienne, argent doré

Montre de poche en argent doré, à cadran ouvert, à remontage par clé, de forme ronde, avec trotteuse centrale, fabriquée pour le marché chinois. La scène peinture sur émail sur argent - attribuable à Pierre-Amédée Champod (1834-1913) - montre un tigre attaquant un gentilhomme hindou et une dame en haut sur un éléphant.
Calibre  21''' en laiton doré, gravé à la chinoise, à barillet tournant, échappement duplex et balancier à ailettes en acier bleui .Dimensions  Ø 57 mm. Accessoires  Léo Juvet, Shangaï, clé de remontoirSystème de classement : AAA
Revendue par  Antiquorum Genève. Il semble que Leo Juvet ait été un commerçant Suisse, protégé par la France , lors de l'établissement de la concession Française a Shangaï (ecrit Changai)


Un "Tantalus"** Français en bronze doré, cristal et verre coupé "Elephant" par Baccarat
L'éléphant en verre dépoli surmonté d'une coupole drapée avec un compartiment à charnière équipé de bouteilles à bouchon en verre doré gaufré marquées 'BACCARAT FRANCE' dans un support amovible, le éléphant en pleine coiffure, la selle suspendue de cordes et de crochets retenant douze coupes en verre repoussé et doré marquées 'BACCARAT FRANCE', sur un socle chanfreiné taillé 'diamond' gravé ' Baccarat ', sur une base moulurée godronnée sur pieds console et appliquée au niveau du côtés avec poignées de masque d'éléphant de Ganesh. 63 cm de haut; 57 cm de large; 29,5 cm de profondeur
** Au sens de Cave à Liqueurs



Cette armoire à liqueur fantaisiste d'éléphant a été exposée pour la première fois dans le pavillon de verre de l' Exposition Universelle de Paris de 1878, par le fabricant français de verre et de cristal de renommée internationale, Baccarat. Bien que Baccarat ait reçu une médaille d'or pour une autre création artistique, cette pièce a été achetée par le Marharaja de Baroda en l'honneur de la fête de l'éléphant en Inde. Le modèle a été inspiré par le projet de fontaine de l'architecte Jean-Antoine Alavoine commandé par Napoléon en 1808 sur le site de la tristement célèbre prison de la Bastille. L' Eléphant de la Bastille tel qu'on l'appelait alors n'a jamais été construit, mais une maquette monumentale de la fontaine en bois et en plâtre se dressait à l'emplacement de l'actuel Opéra Bastille entre 1813 et 1846.

1890 Fabergé
Un grand modèle d'éléphant avec un chateau, en obsidienne et émail monté avec or
Gravé Fabergé, avec la marque du maitre d'oeuvre de Michael Perchin à Saint Petersbourg vers 1890
Sculpté  avec humour, debout, avec des yeux sertis de diamants taillés en rose, supportant une tourelle d'or, décorée d'émail opaque blanc et rouge, de deux bandes de rubis, marquées à l'intérieur de la tourelle t et sur les montures. (7,5 cm.) de haut: Revendu par la maison Christie's


C'est un bruleur d'encens japonais de 37 cm de haut, mais je trouve que c'est un véritable bijou.
Un koro en argent modélisé comme un éléphant richement caparaçonné avec un harnais richement orné comprenant un tapis de selle orné de bijoux portant des masques shishi et un minogame , soutenant un dragon enroulé debout sur des nuages ​​tourbillonnants tenant une grosse boule de cristal de roche. La coiffe de la créature sous la forme d'une base à gradins sur laquelle se dresse un oiseau ho-o doré aux ailes déployées. Le tout sculpté et appliqué en shakudo , shibuichi , or, argent, et un alliage mokume shakudo - cuivre . Les détails du caparaçon sont incrustés de cristal de roche, de malachite, de corail, d'œil de tigre, d'agate et de néphrite. https://www.khalilicollections.org/
Au cours de cinq décennies, le professeur Sir Nasser D. Khalili a rassemblé huit des plus belles collections d'art au monde, chacune étant la plus grande et la plus complète de son genre. Ensemble, les huit collections comprennent quelque 35 000 œuvres magnifiques, dont beaucoup ont été exposées dans des institutions prestigieuses du monde entier.


1895: Etui à  cigarette de Fabergé, à l'emblème royal de Siam, en Jade, variété "Néphrite" or diamant poussoir en rubis.
L éléphant est l'embleme héraldique de la famille royale de Thailande (ancien Siam)Le Roi Chakrabongse et son fils(qui avait fait ses études en Russie) avaient acheté et offert de nombreux objets de Fabergé. Beaucoup se trouvent toujours dans les collections royales Thaïlandaises, dont un étui à cigarettes en argent avec deux Eleéphant  stylisés.


Page de dessins de la maison Paul Robin vers 1895-1900, conservé au Musée des Arts Décoratifs, broche éléphant en bas de cette page, mais Paul Robin réalisa aussi des breloques sur le thème de l'éléphant. un joaillier animalier qui vaut la peine de le visiter :  https://www.richardjeanjacques.com/2016/05/les-deux-paul-robin-joailliers-de-1790.html



Collection particulière française.
Dague khandjar avec manche en jade céladon en forme de tête d'éléphant, Inde, XIXe-XXe siècle


Dague revendue par la maison Sotheby's


La vente présente une forte sélection de bijoux signés et vintage et est précédée d'un impressionnant éléphant antique en ivoire et multi-gemmes, vers 1900, qui est sculpté dans une seule pièce d'ivoire (photo, estimation : 80 000-120 000 $). Cet éléphant exotique est une relique rare du raffinement indien et un symbole de grande puissance et de prestige, depuis ses yeux ornés de bijoux en chrysobéryl et ses glands de perles jusqu'à ses ongles dorés. L'étui de transport en velours violet ajusté est digne de ceux fabriqués pour les commandes provenant du sous-continent indien, donc cette pièce maîtresse a probablement été faite pour une importante famille indienne.


Au MET de New York ce Mamouth provenant de Russie  en Nephrite , 1900 environ



Dans la revue de la bijouterie joaillerie Orfevrerie en 1902

Nous ne citerons que pour mémoire, comme étrangères à notre Revue, les statues d'ivoire de Rome et de la Grèce, où Phidias entre autres s'est illustré ; les sculptures, non égalées jusqu'ici, du Moyen-Age, et les dentelles en ivoire où l'acuité de vision et la patience inépuisable des Chinois et des Japonais s'est exercée.
Aujourd'hui, dans son utilisation pour la toilette, l'ivoire n'est plus guère fouillé ; pour ces objets, le poli d'une surface unie est préféré à la ciselure, qu'il s'agisse de miroirs, de manches d'ombrelles et de cannes, de lames d'éventails ou des nombreux accessoires de la chevelure et de la table de toilette.

Les fabricants expérimentés n'ont rien à redouter de sa tendance à se voiler et à se fendiller, car il leur suffit de ne l'employer que parfaitement sec, en le dégrossissant d'abord et ne le polissant définitivement qu'après un certain intervalle ; ils savent aussi, par le jeu laissé dans les montures, permettre aux dilatations et contractions de s'opérer librement sans danger.
Innombrables sont les menus objets qu'on peut tirer d'une seule défense d'éléphant, quand on songe que certaines atteignent 3 mètres de long et pèsent 40 kilos, bien que la partie extérieure seule soit pleine, tandis que celle enfermée dans la bouche de l'éléphant a le centre évidé.



Dessin de la maison Kreuter & Co, or autour d'une perle baroque, collection Frank Stefan Stern

Modéle en Nephrite monté sur or, émail guillochéet bijou éléphant avec un Howdah, de Fabergé avec la marque de Henri Wigström St Petersbourg vers 1910
Sculpté avec humour, debout, avec des yeux sertis de diamants taillés en rose , soutenant un howdah en or, guilloché en émail rouge et surmonté d'une perle, avec une figure émaillée d'un mahout, marqué sur le howdah, également avec des marques d'importation de Londres pour 1910 ; dans une caisse en bois ajustée de Hammer Galleries de 2 ½ po (6,4 cm) de haut



1910 Un amusant sac de soirée d'Elephant en or et serti de pierres fines. 
La tête modélisée de manière réaliste avec des défenses sur le corps en maille d'or et la selle avec des détails de rubis, de saphir et de diamant cabochon de chaque côté suspendant un diamant de taille triangulaire, vers 1910, environ 19,0 cm. large, poids brut 283,8 grammes, avec poinçon français pour l'or


1917 Melle Annie Warley, artiste des variétés, porte un bracelet en poil d'éléphant de Van Cleef & Arpels.


Apres le Touch Wood, le Touche Poil,  Publicité de Van Cleef & Arpels en 1917 pour les bracelets et les bagues avec poil d'éléphant. On ne trouve plus aujourd hui d'humour semblable dans les publicités des Joailliers.
1920: Un éléphant avec un acrobate américain, en argent, marqué TIFFANY 20° siècle, 6¼in. (15,8 cm) de long,poids brut approximatif  765 grammes


Dans la revue "Vogue" , cette publicité qui garantit la chance, et la protection contre les accidents en voiture. Ce fétiche est en argent massif.



Dessin d'une "boite à poudre"  au crayon, encre et gouache sur papier transparent (Archives Cartier)


Voici ce poudrier avec un tube à rouge , réalisé par Cartier en 1925
En or, émail, turquoises, nacre, pierres dures, cabochons de saphir, platine. A lintérieur de ce poudrier, un miroir, un compartiment à poudre, un tamis. Signée Cartier Paris Londres New York, H: 13.5 cm Diamètre 6,3 cm  Se trouve dans la collection Cartier à Genève.



Elephant Bugatti. REMBRANDT BUGATTI (1885-1916) Revendue par Christie's
Mascotte Eléphant dressé, le modèle créé pour la Bugatti Royale, 1928 En argent Hauteur: 19 cm. (7½ in.) Portant le cachet du fondeur à cire perdue C. VALSUANI à la base

La Bugatti Royale ou Coupé Napoléon est sans conteste la plus belle voiture classique de son époque mais aussi la plus chère du monde. Ses créateurs Ettore et Jean Bugatti voulaient que cette voiture surpasse toutes celles de la concurrence par ses qualités, sa puissance et sa renommée. Elle possédait des atouts indiscutables : une taille de 6 mètres de long, un moteur en ligne de 8 cylindres de près de 13 litres développant 300 chevaux de puissance, propulsant cette voiture d’un poids certain (2900 kilos) à une vitesse de pointe de 200km/h. Tous les principes esthétiques d’Ettore et de Jean Bugatti se retrouvaient dans cette voiture et pour parfaire le prestige de cette réalisation, ils souhaitaient mettre un bouchon de radiateur en argent sur la calandre. Ils eurent alors l’idée de rendre un hommage à Rembrandt décédé quelques années plus tôt, et choisirent le modèle de l’éléphant dressé de 1904, qu’ils firent fondre en argent par Valsuani. Mais face aux coûts exorbitants d’une telle voiture, seuls 6 exemplaires furent réalisés dont seulement 3 furent vendus à l’époque. Cet échec commercial mit en danger l’entreprise qui fût sauvée par la réutilisation des moteurs dans un autorail, ancêtre de notre TGV. Toutefois cette folie ne resta pas vaine et légua à la postérité une voiture restée mythique aux yeux de tous. Fritz Schlumpf, inconditionnel de la marque de Molsheim, acquiert jusqu’à 120 Bugatti en 1976. En 1963, il rachète la Bugatti Royale personnelle d’Ettore Bugatti lors de la vente du constructeur et moins d’un an plus tard, en acquiert une seconde lors de la vente Shakespeare. Ce seront les deux joyaux de son futur musée. Pour imiter la légende – ou réalité - selon laquelle Jean Bugatti venait lui-même visser le bouchon de radiateur sur la voiture lors de sa livraison, Fritz Schlumpf conserva toujours les deux bouchons de radiateur de ses Royales et venait les visser sur ses voitures à chaque fois qu’il se rendait au musée. L’un d’eux fût vendu en 2009, voici une seconde.



De ce même Rembrandt Bugatti  (1884-1916)
Deux éléphants, l'un derrière l'autre. Signé, numéroté et estampillé du cachet du fondeur 'R.Bugatti (4) AA HEBRARD cire perdue (sur la base)bronze à patine brune,(29 x 70 x 14 cm.)Conçu vers 1912, fondu vers 1924


Pendentif Eléphant créé par Gabriel Argy Rousseau Paris 1924 , il est en pâte de verre, mesure H. cm : 7 - Côté cm : 6 X 6 il se trouve au Musée Nissim de Camondo



"Cartier" plus que tout autre s'est inspiré du thème de l'Elephant.
Voici un dessin préparatoire d'une pendule mystérieuse "ELEPHANT"  C'est au  crayon  et à la gouache sur papier transparent  qu'il a été  exécuté.



Voici la réalisation du dessin, la pendule mystérieuse est executée en 1928, enor, jade corail, émail, nacre, perles, miroir facetté, platine, diamants taillés en rose, elle est signée Cartier  et a été fabriquée par Couet la hauteur est de 20 cm la longueur de 15cm 50 et la largeur de 9cm20
Cette pièce reprend la tradition des pendules à sujet du XVIII eme siècle. Une pendule louis XVI placée sur le dos d'un sanglier que possédait Louis Cartier dans son appartement inspira peut être ce modèle. D'influence mixte, elle comprend à la fois des éléments décoratifs chinois et indien. On retrouve la chine  dansl'éléphant en jade du XVIII eme, dans la pagode au toit caractéristique servant de boite à la pendule, mais aussi dans les aiguilles serties de diamants en forme de dragons, les éléments indiens sont le décore de la tête  de l'animal ainsi que le tapis du "Howdah" à pampilles de corail ornant son dos Cette pièce fut vendue au Maharadja de Nawanagar, dont la collection d'émeraudes n'avait au dire de Jacques Cartier, pas d'équivalent dans le monde.


Les deux images qui précèdent proviennent des deux grands livres (Taille et qualité) sur les objets d'exception de la maison Cartier par Olivier Bachet 


De Bottazi: Pendentif motif éléphant des années 1930 en or blanc 18 k avec oeil rubis et pavage diamants.


1930   Ravissante broche corail  revendue par Sotheby's de presque 6 cm de large
Comprenant une scène nilotique** de conception ajourée avec quatre éléphants de corail sculptés marchant le long de la rivière sertis d'aigues-marines taille calibrée et chamois, entourés d'émail et de palmiers en pierre dure verte sculptés, la sauvagine, le papillon et la tortue rehaussés d'émail multicolore, orné de capitules centrés de sept perles, les pyramides au loin serties d'émeraudes taille calibrée et taille chamois, encore rehaussées de nombreux diamants anciens européens et taille unique.• Diamants pesant au total environ 3,85 carats• Perles mesurant environ 3,8 mm• Dimensions 2¼ par 1½ pouces• Platine Accompagné du rapport GIA no. 6224632918 indiquant que les éléphants sculptés sont du corail.
**Thème nilotique : thème décoratif usité dans les peintures et les mosaïques antiques hellénistiques et romaines, figurant des animaux ou des scènes fantaisistes ayant le Nil pour décor : crocodiles, pêcheurs pygmées, pygmées combattant des grues, etc.


La légèreté du pachyderme: C'est une broche Eléphant, Diamants, or jaune 18K (750) L.: 4.7cm env. - Pb.: 18.7gr revendue par la maison Aguttes


De la maison Boivin  L éléphant Opale



1939 Ce pendentif Eléphant est de Boivin en or, opales, diamants et il est réversible, voici le coté Soir


Et le coté Jour


Broche  éléphant art déco en rubis, émeraude et diamants par René Boivin
Conçu comme un éléphant en diamant taille ancienne, avec une coiffe en rubis et émeraude cabochon calibrés, un œil en onyx, une selle de perles en rubis et émeraudes calibrés et une émeraude et bracelets de cheville en rubis cabochon, à l'arbre de diamant taille ancienne avec des feuilles de rubis sculptées et des fruits en perles d'émeraude, 1939, 3 1/2 ins., avec poinçons français pour le platine
Avec poinçon de maître (partiellement masqué)

Acheté à René Boivin, le 1er août 1939, pour 18 000 francs
Mme Blair note dans sa main sur le reçu "refaire et réinitialiser le bracelet de rubis, de diamants et d'émeraudes en éléphant". Selon les archives familiales, les Blair avaient commandé un bracelet en rubis sculpté, en perles d'émeraude et en diamant tutti frutti à Cartier en 1932. Comme la mode a changé, nous supposons que Mme Blair a fait démonter ce bracelet et le remettre en divers bijoux, y compris le présent. broche éléphant de Boivin.


Fabriquée en ivoire sculpté et parsemée de rubis, d'émeraudes et d'autres pierres précieuses, cette figurine d'éléphant indien de 10 centimètres 16  de long a été vendue au détail par Van Cleef & Arpels et est contenue dans une vitrine montée sur or (non illustrée ).


1939: SIAM |  Dans les Annales Coloniales

Pour un poil d'éléphant Au " Royaume du million d'Eléphants ", malgré la surproduction manifeste des dits pachydermes, on ne plaisante sur leurs poils, surtout quand ils sont blancs.  En effet tous les éléphants blancs du Royaume appartiennent à Sa Majesté siamoise, même quand elle réside au bord du Lac Léman comme les cygnes de la Tamise appartiennent à Sa Majesté britannique. Un pauvre coolie de Bangkok vient d'apprendre à ses dépens qu'il existe même dans le Code pénal de son pays un certain paragraphe 4 de l'article 295. en vertu duquel il se voit condamner à 6 mois d'emprisonnement et à 20 ticaux (environ 350 francs français) d'amende, pour avoir volé - rien qu'un poil à - la queue d'unéléphant blanc du Palais de Dusit. Heureusement pour lui, il existe aussi dans son doux pays une espèce de loi Béranger qui le tient quitte cette fois-ci pour ce qui est de la prison. Il l'a échappe. au poil. Mais gare au second !


1940 Un sautoir éléphant multi gemmes et or 750/1000° par René Boivin
Conçu comme un éléphant aux yeux d'onyx et aux orteils en saphir taille circulaire, portant un diamant de couleur taille variable, une émeraude taille poire et une coiffe en saphir cabochon, à l'émeraude sertie clos et diamant de couleur howdah, le revers avec des détails enroulés, suspendant un diamant taille baguette et une frange de diamants colorés, au saphir central serti de lunette dans un entourage de diamants taille baguette, suspendu à une chaîne de corde en or, vers 1940, 80,0 cm., avec poinçons français pour l'or. Signé R. Boivin 


1940 Collier "Elephant" avec diamants de couleur et diamants, par René Boivin
Formé d'une chaîne en or retenant en pendentif amovible un éléphant orné d'un tapis de selle et d'un ornement de tête sertis de diamants jaunes et de diamants et bordés de diamants jaunes en pampilles mobiles,  90 cm., poids brut: 185.28 gr., monture en or jaune 18K (750) et argent (800), poinçons français, dans son écrin. Signé René Boivin
Broche  Eléphant en or , sculpté par Ruser, propriété du John S.D. Eisenhower Trust: Collection Dwight D & Mamie Eisenhower


Claude et Pierre Arpels vers 1950, lors d 'un voyage en Inde sont à dos d'éléphant.


Années 1960  Broche en or jaune, 750 millièmes, 18 carats, poinçon tête d'aigle.
Originale broche vintage, elle est en forme d'éléphant dont le corps est un onyx poli. L'oeil est serti d'une émeraude et de deux diamants, la défense est sertie de trois diamants. Le système d'accroche est une double épingle avec pompe de sécurité. Hauteur : 3,2 cm, largeur : 4,7 cm. Poids total du bijou : 17,1 g environ.  Travail français des années 1960. Maison : https://58facettes.fr/



1960 environ: Une broche Elephant, multi gemmes en émail et or par JEAN SCHLUMBERGER, pour TIFFANY & CO.
Conçue comme une tête d'éléphant en émail argenté bleuté avec des yeux en rubis cabochon et des oreilles en diamant serties pavées, chacune rehaussée de quartz fumé de taille carrée dans un fil d'or poli entoure et des glands en or torsadés, avec une coiffe en or sculpté poli suspendant des gouttes de turquoise en forme de goutte, aux défenses d'agate blanche avec des capuchons en or sculpté, et un tronc en or texturé avec des détails de grenat tsavorite de coupe carrée, monté en or 18 carats et platine, avec poinçon français d'exportation, dans une boîte en daim noir Tiffany .
Signé Schlumberger pour Jean Schlumberger, Tiffany, France



1965 VAN CLEEF AND ARPELS
Bracelet rigide ouvrant et bague en poils d'éléphants coupés d'agrafes filetées et de boucles en or jaune.  Signé VCA  Poids brut : 30,9 g  revendu par Artcurial
Bracelet Van Cleef & Arpels poils d'éléphant et or, vendu avant la loi Cites.
En 1975 la loi CITES interdit le commerce des poils d’éléphant, entre autres matières organiques.


GRIPOIX (dont pour Gripoix pour CHANEL et LOUIS FERAUD, circa 1966) Pendentif éléphant en métal doré et pâte de verre rehaussé de strass et de petites perles bourgoises (non signé).Broche libellule en métal doré, pâte de verre et strass (non signée). Sautoir chaîne en métal doré orné de trois breloques en pâte de verre (non signé). 



1970 Bracelet composé d'un jonc en ivoire orné de deux têtes d'éléphants en or jaune 18k (750) ciselés et rehaussés d'émeraudes pour les yeux. ( accident sur une défense ) Diam : 6.4 cm env Pb : 84.64gr Un jonc en ivoire orné de deux têtes d'éléphants en or jaune rehaussées d'émeraudes pour les yeux. Dégâts sur la défense. Poids brut : 84,64 gr revendu par la maison Aguttes



Un bracelet Elephant en émail et or par DAVID WEBB
La tête d'éléphant en émail noir et or 18 carats avec yeux en rubis cabochon et défenses en diamant sur le maillon en diamant serti pavé, 5,8 cm. diamètre  Signé Webb pour David Webb  revendu par Christie's


BRACELET pour dame  vendu par la maison BRY, Modèle : GABON YELLOW PM  Année de fabrication : circa 1970



Broche Boivin: en  argent (925) et or 18K (750) 2 diamants ronds pour un poids total approximatif de 0.25 – 0.30 carat RUBIS: 1 rubis ovale et 1 rubis cabochon pour un poids total approximatif de 2.0 – 2.5 carats , 4.8 x 5.8 cm  ,poinçons français pour l'or, poinçon de maître René Boivin Poids 41.77 g



1970 DAVID WEBB Kingdom Bracelet en corail éléphant en or jaune 18k et platine. Un bracelet éléphant finement sculpté par David Webb, avec un corps en corail rouge, une couronne en saphir et diamant, des yeux en cabochon d'émeraude et des diamants parsemés. Mesure environ 1,50" de hauteur sur environ 0,75" de largeur, avec une circonférence intérieure d'environ 7". Signé "Webb" ; vers les années 1970. Revente sur le site 1Stdibs

1975 la loi CITES interdit le commerce des poils d’éléphant, entre autres matières organiques.



Un bracelet Elephant en ivoire serti et or 750/1000° par  VAN CLEEF & ARPELS 
Conçu comme une tête d'éléphant en ivoire sculpté avec détail œil émeraude, or défenses, coiffe en turquoise et diamants avec pompons en or et collier cabochon en turquoise avec détail de diamants sertis pavé sur le bracelet en or 18 carats brossé, fabriqué en 1975, 5,5 cm de large
Signé VC&A pour Van Cleef & Arpels, no. 45444


1980 : CARTIER
Important collier "Bamboo"  Revendu par Artcurial
En or jaune 18k, au centre un important saphir coussin cerné de rubis et émeraudes gravés en feuille et de billettes de saphirs, encadré d'éléphants pavés de diamants taillés en brillant rehaussés de rubis et émeraudes suiffées et d'un saphir gravé, le tour de cou de maillons losangiques ajourés sertis en leur centre de brillants, la bordure formée d'une succession de maillons bambou ponctués d'agrafes de brillants. Poids du saphir : 30.79 cts  Signé et numéroté. Tour de cou: 40 cm, Poids brut: 517.99 g


Dessin d'une variante de collier "Elephant" de Cartier, ce dessin m'a été fourni par Stefan Stern qui entretient un site très interessant (uniquement des dessins de bijou)  https://www.grafische-sammlung-stern.com/   Ce doit être un calque d'atelier.



Années 1990: Cartier de collier comme une prodigieuse sculpture associant Elephants et Bambous Collier or jaune avec 2 éléphants soutenant un saphir bleu, coussin, de 22 carats 76, 8 rubis poire et 4 émeraude baguette  Les Elephants sont pavés de diamants taille brillantdécorés de rubis et émeraudes baguette Le décor est parsemé de petits brillants et intercalaires diamants entre les grandes mailles



1980 Par Van Cleef & Arpels, ivoire, or, rubis et diamants oeil en saphirs


1984 Salvador Dalí (1904-1989)
Éléphant de l'Espace : inscrit 'Dalí' (sur le côté de la selle) et estampillé du poinçon de fondeur et numéroté '202/350/ventiri arte' (en haut au centre de la selle)
bronze avec patine brune et résine, 91 x 43 x 21 cm. (92 x 43,5 x 21,6 cm.)


Collier Elephant Bois de Santal, Rubis, cristal de roche et diamants par  RENÉ BOIVIN  Formé d'une chaîne en or retenant en pendentif amovible un éléphant en bois de santal orné d'un tapis de selle gravé serti de rubis et de diamants ronds, le bord ponctué de rubis de forme poire en pampilles mobiles, la tête ornée de rubis et de diamants ronds, les pattes ornées d'une ligne de diamants ronds, posé sur une plaque de cristal de roche (fêlé) décorée de pampilles mobiles de rubis et de diamants, travail moderne, 73 cm., poids brut: 169.79 gr., monture en or jaune 18K (750), poinçons français, dans son écrin Signé René Boivin

Lorsqu'un bijou est déclaré Signé René Boivin,  cela signifie que la pièce a été commercialisée , dessinée et / ou réalisée par l’atelier -ou un des ateliers- travaillant pour la maison. 
Elle peut aussi bien dater de 1890 / 1930 / 1950 / 1970 que 2000 ou 2018 bien que les signatures ne deviennent plus fréquentes qu’à partir des années 60. Donc faire attention, il devient necessaire de vérifier auprès des tenants des archives de la maison , la date exacte d'après ces archives.


Mon ami Olivier Baroin, l'expert de Suzanne Belperron, m'envoie la photo de cet éléphant:
Vous trouverez ci-joint la photo d'un Bronze 19e revisité et habillé par Boivin dans les années 2000 pour être  transformé en pendule. 
Le mouvement télécommandé pouvait se rétracter et descendre se cacher dans la masse du corps. 



Dans les années 1980 Clip or et argent signé "HERMES-PARIS". Les yeux, les défenses et l'extrémité de la trompe sont en or. Présence du poinçon "tête d'aigle" et "tête de sanglier" accolés et du poinçon de joaillier de la Sté Lasbleiz-Fournier-Vitiello. Métal : or jaune 18k (750‰) et argent,Dimensions : hauteur : 3,9 cm - largeur :4,7 cm - épaisseur : 1,3 cm,Poids : 14,99 g



Présence également du S dans un rond signifiant chez la Maison HERMES que le produit a été soldé.
Clip revendu par la maison Hervé Chassaing sur son site "https://bijouxsignes.fr/"



Œuf Fabergé or et émail et diamants style impérial, Oeuf en or très fin, argent, émail, diamant taille rose et rubis avec la surprise cachée d'un éléphant en argent, or et émail.
Fabriqué en hommage aux œufs impériaux de Fabergé, vers 1990. Très fin, or, argent, émail, diamant taille rose et œuf serti de rubis avec surprise cachée d'un éléphant en argent, or et émail. Accompagné d'un coffret en bois sur mesure.

Or, à deux corps, en forme d'œuf, recouvert d'émail guilloché bleu clair translucide, le bas du corps est monté avec des guirlandes en or ciselé soutenues par des rubans et serti de rubis cabochon, base cintrée sur une autre base circulaire montée avec un motif de couronne de laurier continu en or , couvercle à charnière serti de feuillages d'or entourant quatre bras impériaux en émail blanc sertis chacun d'un diamant taille rose, feuillages d'or entre sertis de rubis cabochons, rubans d'argent sertis de diamants taille rose, surmontés d'une couronne impériale en or et émail blanc sertie de diamants taille rose en argent, pouce serti de rubis cabochon, le couvercle s'ouvrant pour révéler un éléphant en argent avec des défenses d'or et des yeux de rubis cabochon, couvercle en or et émail rouge translucide sur le dos de l'éléphant serti d'un rubis cabochon dans un monture en or ciselé, reposant sur une réserve d'émail guilloché radial opalescent avec bordure perlée d'or, bordure extérieure en émail guilloché translucide bleu roi. Poinçonné du poinçon Fabergé en cyrillique, poinçon de maître M-II, poinçon d'or russe 56.



1990 Heyman  en vente chez 1Stdibs
Depuis 1912, Oscar Heyman crée de magnifiques bijoux avec les plus belles pierres précieuses du monde entier dans son atelier de New York. La broche éléphant en or jaune 18 carats et platine est entièrement sertie de diamants ronds et brillants et d'un cabochon ovale en rubis au pied et à l'œil. Les défenses sont en platine. L'éléphant mesure 1 5/8" de large x 1 3/8" de haut Poids du diamant 10,30 carats Poids du rubis : 1,83 carats Estampillé avec le numéro de série 14476,  750/1000°



Dessin d'une pendule Elephant de la maison Cristofol.


Collier éléphant CARTIER Émeraudes rondes, ou 18K (750), poinçons français, vers 1990, 47,8 cm, poids brut : 400,71 g, signé Cartier, no. 640848, 



Le même collier en or jaune et or gris, la ronde des éléphants, pavés de diamants et émeraudes bague et broche.


Autre dessin de la maison Cartier, a-t-il été réalisé?: collection Stefan Stern




1994 env Cartier : très beau collier, conçu comme une ligne continue de motifs d'éléphants, les yeux sont sertis d'émeraudes rondes.  Circonférence interne 14 pouces,  Signé Cartier, numéroté 649433 , Poinçon d'essai français et poinçon d'atelier partiel • or 750/1000°


Cartier:  Broche "Élephants" époque années 90 Cartier en or jaune et émeraudes, il se fit aussi une version pavé diamants



Elephant  en vente chez 1 Stdibs:  https://www.1stdibs.com/fr/joaillerie
broche éléphant avec drapeau en or jaune 18kt avec 2.4ct de diamants Diamants : 240 diamants taille brillant, ensemble environ 2,4 ct Matériau : or jaune 18kt Mesures : Hauteur 27,8 mm * Largeur 30,4 mm Poids total : 15,1 grammes / 0,535 oz / 9,7 dwt


Clip signé "CHAUMET", numéroté et titré "750".Le corp est amati**. L'oeil est un cabochon de rubis. L'éléphant, un plumet émaillé sur la tête se tient en équilibre sur une boulle sertie de pastilles teintées en composition . Quatre petits diamants, de taille ancienne, sont sertis sur les pattes. Présence de trois poinçons "tête d'aigle" et d'un poinçon de joaillier de la Sté Dorsey. 
Métal : or jaune 18k (750‰),   diamants, rubis. Dimensions : hauteur : 4 cm - largueur : 3,5 cm - épaisseur : 1,2 cm Poids brut : 21,26 
** Dépolir l'or pour le rendre mat.

2003 BROCHE CARTIER ÉLÉPHANT DIAMANT, RUBIS ET ÉMERAUDE 
éléphant, diamants ronds, rubis taille poire et calibré inversé, perle cabochon et émeraudes rondes, or jaune 18 carats, signée Cartier, numérotée, boîte Cartier rouge Cartier: Revendue par Christie's



Boucheron: 2 Bague  Hathi l'éléphant en or blanc or rose, diamants et saphirs ou diamant émeraude



2016 Broches Van Cleef & Arpels  Lapis Lazuli ou Malachite et diamants


En 2018 la maison Chaumet a produit une collection Trésors d’Afrique, « Espiègleries », dont une broche or blanc, serti de deux saphirs ronds, d’opale rose, de tanzanites poires, et de tourmalines “mint” rondes. les « Espiègleries » font honneur à la faune africaine. Les éléphants, les zèbres, les singes, les girafes, les flamants roses, les fourmis et les lions, créés par l’artiste kenyan Evans Mbugua, composent cette série pétillante de six broches colorées.

Deux nouveaux crateurs a découvrir leur adresse: https://mazarin-paris.com/products/manchette-elephant

Visitez leur site , voici un bracelet manchette en or sculpté à la main représentant une tête d’éléphant enlaçant dans sa trompe un diamant.


Pour Finir une créatrice  qui me bluffe, Wendy Yue, originaire de Hong Kong qui a passé la majeure partie de sa vie à voyager, à rêver et à créer.
Très jeune, Yue a quitté sa ville natale pour étudier la langue et la culture à Vienne. Elle a beaucoup voyagé à travers l'Europe.
Après ses études, Yue n'a pas tardé à réaliser ses rêves et a créé son atelier de joaillerie en 1998, qui est depuis devenu l'avant-garde de l'industrie de la joaillerie à Hong Kong. 

En 2008, elle a lancé sa marque synonyme WENDY YUE, . Ses pièces sont collectionnées par des passionnés de joaillerie qui privilégient l'art et la créativité avant tout. 


Wendy Yue a réalisé deux bijoux sur le thème de l'éléphant.
Bracelet en or rose 18 carats de Wendy Yue avec saphirs bleus, jaunes, roses, bruns et blancs, spinelle, tsavorite, diamants blancs et champagne et opale noire.


Manchette "Elephant Safari" avec diamants, grenats, saphirs, rubis et bois par Wendy Yue.


Un commentaire, une précision,  ecrivez moi à richard.jeanjacques@gmail.com


Sandrine Merle que je suis, et qui me lit depuis des années, me propose d'ajouter des photos d'un de ses articles, ce qeue je fais avec empressement pour ces trois beaux joyaux


2010 Une broche de Van Cleef & Arpels, en diamants avec une topaze de 18 carats


Evidemment J.A.R. une broche éléphant en argent et aluminium, avec agate  et diamants



Et une des version de la bague de Boucheron avec une améthyste, diamants, et pierres de couleur



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N hésitez pas a laisser des commentaires, même anonymes et je répondrai

BIJOUX DE DEUIL: en fontes de fer, où en fontes de Berlin.

Perpetuer le souvenir d'un être cher, il faudrait remonter à Richard II et la guerre de cent ans, puis aux Méménto Mori, à la Reine Vict...