jeudi 17 septembre 2020

Wilhlem Lucas Von Cranach et Karl Rothmuller



Wilhlem Lucas Von Cranach né en 1861 et mort en 1918.
Orfèvre allemand, Cranach étant mort en 1918 a produit des meubles et des bijoux Art Nouveau. 
Cranach (a ne pas confondre avec Lucas Cranach l’Ancien, né le 4 octobre 1472 à Kronach (principauté de Bamberg) et mort le 16 octobre 1553 à Weimar (duché de Saxe), qui fut un peintre et graveur de la Renaissance allemande. Son patronyme dérive de celui de sa ville natale. Il est le père de Lucas Cranach le Jeune (1515-1586).

Wilhlem Lucas Cranach le bijoutier prétendait d ailleurs descendre du célèbre peintre.
C'était un ancien ouvrier forestier, puis artiste peintre paysagiste, dessinateur de bijoux qu il faisait réaliser par louis Werner et par le joaillier de la cour Gebrüder Friedländer, maison Fondée fondée à Berlin en 1829.


Octopuss qui n'est pas de Cranach mais de Rothmuller

L ennui et la difficulté avec ce Lucas Von Cranach, c'est que nombre de commentateurs et même de Musées lui attribuent des oeuvres qui ne sont pas de lui et ce n est guère facile car le système allemand n'avait pas les garanties de poinçonnages des français.

De plus certaines pièces sensées être de lui sur internet, dirigent vers des sites qui pratiquent le Spam

Mais pourquoi Rothmuller plutot que Lucas Cranach ? 
Parce que Karl Rothmuller a laissé des planches photographique de ses bijoux .




Face a mes interrogations, Sonya et Béatriz de la galerie Tadéma de Londres, ont bien voulu dissiper mes doutes et de plus m adresser des planches ou on peut voir nettement au centre gauche que le bijou "Octopuss" est de K. Rothmuller
Et que dire de ceux qui attribuent cette broche ci-dessous a Cranach?



Cette broche  aussi est de Karl Rotmuller , mais Sonya de la Galerie Tadema m'adresse  cet extrait de livre.


Et nous la reconnaissons bien sur cette planche , en haut au milieu.

Mais essayons de rendre à Wilhlem Lucas, ce qui appartient à Cranach, pour cela j ai beaucoup cherché et j ai fini par trouver le Catalogue de Cranach.



Ce livre a été écrit par Wilhelm von Bode (10 décembre 1845 à Calvörde – 1er mars 1929 à Berlin). Né Arnold Wilhelm Bode, il fut anobli en 1914. Historien de l'art allemand et spécialiste éminent des musées, on le considère comme le cofondateur de l'organisation actuelle des musées. j ajoute juste un trait d'esprit de lui!
« Rembrandt a réalisé 700 toiles de son vivant. De nos jours, il en subsiste environ 3 000 ».



Regardez bien cette planche du livre et vous trouvez déjà un bijou qui a survécu.



Wilhelm Lucas von Cranach un pendentif avec un serpent rampant hors d'une fleur avec une chaîne, Berlin, ch. 1900
or jaune, 14 carats, 585, délicatement gravé; quatre perles suspendues, rubis et diamants taille ancienne; inscrit au revers, taille du pendentif: longueur 5,6 cm, largeur 3,7 cm; https://www.dorotheum.com/




Cet autre bijou figure aussi sur cette  page il a été revendu par la maison Quittenbaum Art Auctions:   or rubis, perles du mexique


Lucas Cranach dessina aussi de l'orfèvrerie  avec beaucoup de fantaisie


Cette pièce a été dessinée par Cranach pour l orfèvre  Kuntz (celui de ma Kuntzite)



Des têtes de Méduses découvertes dans ce livre et retrouvée en vente publiques



Gorgoneion ", ornement de corsage (1902) conçu par Wilhelm Lucas von Cranach . Graveur: Max Haseroth. Ou, opale, néphrite, jaspe, émeraudes, perle. Exposé au Kunstgewerbemuseum, à Berlin.


Épinglette Art Nouveau avec face en opale sculptée par Wilhelm Lucas von Cranach. c. 1900. Actuellement dans la collection du Pforzheim Schmuckmuseum en Allemagne.

WL von Cranach - Broche symboliste texte de la maison Tadéma qui a revendu ce bijou
Diamant rubis opale or
L 1,80 cm (0,71 pouces) | L 8,20 cm (3,23 pouces)Littérature: La tête d'opale merveilleusement sculptée de cette belle épingle à bâton est typique des bijoux symbolistes de Lucas von Cranach.
cf. Schmuck-Kunst im Jugendstil, Schmuckmuseum Pforzheim 1999, p.128-139



Voici cette cruche à vin retrouvée de nos jours en salle des ventes (ci-dessous)

Dans les années 1890, les bijoutiers allemands ont cherché à se différencier des motifs floraux Art Nouveau français. Jugendstil, ou «Youth Style», était la version allemande du mouvement Art Nouveau, le nom était basé sur un magazine d'avant-garde Jugend qui traitait de l'art et de la littérature. Le «style de la jeunesse»




Wilhelm Lucas von Cranach (1861 Stuttgart - 1918 Berlin), une cruche en argent avec un décor en pin et des cônes, Gebrüder Friedländer Court Jewelers, Berlin, ch. 1900
argent, repoussé et à décor martelé; verre clair, avec découpe en étoile sur la face inférieure; le bord inférieur en argent gravé du sceau de l’artiste, poinçonnée Gebr. Friedländer,




Un service à liqueur






Superbe broche symboliste qui représente une seiche, émail or nacré, rubis. Marques : monogramme "WLC". Allemand, vers 1900




Voici d'ailleurs le monogramme de Wilhlem Lucas Cranach  qui se trouve sur les bijoux qu il a dessiné




Et voici , toujours sur cette planche du livre de Bold, l 'un de ses bijoux, le plus célèbre. Vers 1900. intitulé «Squid and Butterfly» (Octopus and Butterfly).

Cette broche en or émaillé, perles baroques, diamants, rubis, améthystes et topaze montre l'influence française sur les premiers bijoux Art nouveau allemands. Nommé "Tintenfisch und Schmetterling" (poulpe et papillon), il a été conçu par Wilhelm Lucas von Cranach et exécuté par Louis Werner pour l'Exposition de Paris de 1900. musée de la joaillerie de Pforzheim Allemagne. 


Un tire lacets , des couverts à salade,  un coupe papier en argent



Différentes broches dont je n'ai pu trouver la trace



Au centre haut de cette planche  la broche "Cityse "en photo ci-dessous




La Galerie Tadema de Londres l'a revendue

WILHELM LUCAS VON CRANACH (1861-1918)
Pendentif / Broche 'Laburnum'  Or, émail, perles, rubis, diamants 
H 7,00 cm (2,76 pouces) | L 5,00 cm (1,97 pouces)  Origine Allemand, c. 1900
Des marques Monogramme 'WLC' 
Superbe broche Symbolist Laburnum par Wilhelm Lucas von Cranach.  Provenance
Collection Barlow-Widman 
Littérature
Fritz Falk, Schmuck-Kunst im Jugendstil, Art Nouveau Jewellery, Arnoldsche, 1999, Illustrated page 133.
The Grosvenor House Art & Antiques Fair, 2000, Handbook, Publié en association avec Harpers & Queen, Silver, Jewellery & Objects of Vertu, Galerie Tadema, Stand 21, illustré p. 260. 
Cranach, Wilhelm Lucas von, Werke moderner Goldschmiedekunst, Leipzig, Carl Scholtze (W. Junhans), Verlag für Architektur, Technik und Kunstgewerbe, 1903, illustré p.10
Digi-hub Digital Collections, Universitätsbibliothek der Humboldt-Universität zu Berlin, p. 34
Collections

acquises par le Richard H. Driehaus Museum, Chicago



Très beau bijou de cheveux



Une épingle à cheveux, des broches, pendentif et à droite en bas, une poignée de parapluie.




Ci dessous la boucle de  ceinture du bas de la planche





Si je traduis littéralement c'est un sac "Banane"



Un sceau, une chaine serpent, différentes épingles et aiguilles


Différentes épingles à chapeau




Avec ce catalogue nous venons de constituer une archive importante 


Nasvette.com decrit ce bijou comme étant de Lucas Cranach


Ci dessous decription du site Invaluable
Wilhelm Lucas von Cranach.
Epoque Art Nouveau
Paire de boutons de manchettes rectangulaires à décor de serpent en or jaune 14k (585 ‰) finement ciselé ornés d'un saphir ovale, de diamants taille ancienne et de rubis pour les yeux.
Monogrammée WLC.
Poids brut: 12,3 g


PENDENTIF AVEC FIXATION DE BROCHE . 1905 vendu par auction.fr
Or, émail, émail translucide, or, diamants taille brillant, perles / peau de daim. 7,5 cm (3 pouces). Etui en cuir d'origine gravé par la société: Gebr. Friedlaender / Hof-Juweliere / Sr. Maj. D. Kaisers / BERLIN W. / dans le velours gaufré en or: W. Lucas von Cranach.
[3178]
Provenance: Acquis le 14 décembre 1905 chez le concessionnaire d'art Kunsthandlung Franz Leuwer (anciennement Halem'sche Buch- und Kunsthandlung) Brême, par le peintre militaire Theodor Rocholl (1854-1933), Vienne, pour 1,225 marks (reçu original) ; collection privée, sud de l'Allemagne
Littérature connexe: Wilhelm (von) Bode: Œuvres d'orfèvrerie moderne par W. Lucas von Cranach, Leipzig 1903, non paginé, planches I-XX / Ulrike von Hase-Schmundt: Bijoux en Allemagne et en Autriche, 1895-1914. Symbolisme, Art nouveau, néohistorisme, Munich 1977 / Ingeborg Becker: Schmuckkunst im Jugendstil, Berlin 1989
Les bijoux uniques produits par Wilhelm von Cranach sont très rares. Des exemples peuvent être trouvés au Musée de la Bijouterie de Pforzheim et au Musée Bröhan, Berlin




Le musée Brohan le date de 1905 je les remercie de leur réponse

Cher Monsieur Richard,

Veuillez trouver ci-joint une photo d'un pendentif avec chaîne et boucles d'oreilles par Wilhelm Lucas von Cranach. Vous pouvez utiliser la photo à des fins de presse. Veuillez mentionner la légende:

Wilhelm Lucas von Cranach,

Pendentif avec chaîne, boucles d'oreilles, étui en cuir, vers 1905

Etui en cuir (d'origine), vers 1905

Cuir bordeaux, intérieur velours et soie atlas

Pendentif avec chaîne, vers 1905

Or, perles, diamants, émeraudes

Boucles d'oreilles en perles, vers 1905

Perles serties de diamants

En prêt permanent de la famille Theodor Hildebrand

Photo: archives d'images du musée Bröhan

Meilleures salutations de Berlin

Corinna Kleis MA

Musée Bröhan



Cette Chouette qui est un porte cigarette en argent daterait de  1910

Cranach connaissait parfaitement la vie botanique grâce à son passé de forestier, il en obser-
vait les détails avec le même détachement réaliste remarquable dans l”oeuvre d'0brist.
Il utilisa plus particulièrement les poissons, les chouettes, les cygnes, les chauve-souris
et les serpents. Ses dessins les plus célèbres sont centrés autour d°une tête de méduse,
d”un serpent ou d'une seiche, tous avec des ailes de chauve-souris cannelées ; sur fond
de racines tortueuses.




Cette bague serait de Cranach



Dessinée par Wilhelm-Lucas-von-Cranach exécutée par Gebr-Friedlander Berlin




Pendentif en or de feuilles de chêne, avec la croix de fer en dessous. Conçu pour Wilhelm Lucas von Cranach et exécuté en 1914 par la Firma Wilhelm Schwahn à Hanau. Le dos est gravé d'un cygne, symbole de la firme Schwan, et du monogramme WLC de Cranach.



Bague serpent en or de Cranach avec insculpation de son monogramme



Broche et pendentif de Lucas Von Cranach








Ci dessous texte de la galerie Tadema
Broche symboliste 'Le Coq & La Poule'

Or, émail, grenat démantoïde, rubis et perleH 3,40 cm (1,34 pouces) | L 5,20 cm (2,05 pouces)Un exemple rare du côté humoristique de Cranach dans la création de ce bijou d'exception qui incarne l'esprit renaissance de son art.
Son imagination et son savoir-faire se manifestent dans l'utilisation de ces perles baroques de forme naturelle dans le coq et la poule. La goutte de perle ordinaire pourrait symboliser l'œuf résultant de la rencontre.
Les vignes représentent à la fois la fécondité et l'intoxication.
'Le coq chante mais la poule livre l'œuf'
Provenance
Maintenant dans la collection du Victoria & Albert Museum





Ces deux bijoux ci-dessus et ci-dessous seraient de Lucas Cranach, mais je n en ai pas la certitude.
Puis le 18/09/2020 (2 jours après la publication de cet article)  je reçois un mail de  mail de Ursula Butschal  que je suis toujours heureux de lire car son avis est très important

 Sa spécialité est la bijouterie ancienne et son histoire. Elle publie régulièrement des articles de premier plan sur l'histoire de l'art sur des bijoux importants et leur histoire, qui sont également passionnants à lire pour le profane intéressé. Elle  écrit le "Royal Magazine" international sur le thème des bijoux historiques pour les reines et la noblesse.
Avec son mari, évaluateur de bijoux et gemmologue, elle a fondé le marché des bijoux, un portail Internet pour l'achat et la vente de bijoux et de pierres précieuses. Ursula  m adresse une planche de livre ou figure une page des bijoux de Rothmuller




Alors ???? le site : https://nasvete.com/cranach-art-nouveau-jewellery/  n'avait pas les bonnes archives
En revanche Ursula  Butschal m'adresse des articles  que vous pourrez peut être traduire car personnellement je ne connais pas l allemand.








En revanche ce bijou et les deux suivants ne sont pas de Lucas Cranach comme affirmé dans des galeries, ventes ou musées, mais de Karl Rothmuller






"Karl Rothmuller fut le chef de file du Jugendstil  dont la base fut Munich, il était présent à à l'exposition de Paris en 1900, il utilisa fréquemment les perles baroques et créa un modèle de Paon  en émail,  ses bijoux restèrent imprégnés de ses débuts dans le style néo-renaissance"
Vivienne Becker

Vous pouvez commenter ci dessous si vous avez un compte Google, sinon  , m ecrire à richard.jeanjacques@gmail.com




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N hésitez pas a laisser des commentaires, même anonymes et je répondrai